Nouvel an 2013 : le gouverneur s’adresse à la population de Ngazidja

A l’occasion du nouvel an qui débute ce mardi, le gouverneur Mouigni Baraka Said Soilihi a réuni, samedi matin au palais résidentiel de ...

A l’occasion du nouvel an qui débute ce mardi, le gouverneur Mouigni Baraka Said Soilihi a réuni, samedi matin au palais résidentiel de Mrodjou, plusieurs représentants des régions et villes de Ngazidja pour présenter le bilan de son action depuis un an et demi et tracer des nouvelles perspectives, notamment pour l’année 2013.

Ont été présents à cette cérémonie, des représentants du gouvernement de l’Union, notamment le délégué à l’habitat et la commissaire générale au Plan, des représentants de l’Assemblée nationale et du Conseil de l’île, les préfets, les chefs du village et plusieurs notables venus de tous les coins de Ngazidja.

Après le fatha et la lecture des versets du saint Coran, le notable Hadji Moussa a pris la parole au nom de la notabilité de Ngazidja pour remercier le gouverneur des les efforts qu’il déploie en faveur du développement de l’île depuis son investiture. Il a surtout insisté sur le maintien d’un climat de paix et de concorde entre les exécutifs des îles et le gouvernement fédéral.
foulnvlQuant au gouverneur Mouigni Baraka Said Soilihi il a présenté un bilan globalement positif de l’action de son exécutif et promis d’autres réalisations concrètes en 2013. Le gouverneur a évoqué la réhabilitation de plusieurs sites administratifs, l’élaboration des cadres organiques, l’équipement des travaux publics et de la radio Ngazidja sans ommetre les efforts engagé pour la construction du site de décharge des ordures à Itsoudzou. 
 Pour 2013, il a promis une année prometteuse et il a parlé entre autres de l’inauguration de l’école technique de Singani, du lancement des mécanismes d’une culture administrative moderne, de la mise en place des délégations spéciales pour les 28 communes de Ngazidja, etc.
Voici l’intégralité du discours de M. Mouigni Baraka Said Soilihi
« Mes dames et messieurs
En cette veille du Nouvel An grégorien, je reste dans la tradition administrative requise pour vous faire part de ce qui a été mes préoccupations du moment et comment, avec l’aide du Tout-puissant et de votre esprit patriotique, j’envisage l’année 2013, in shallah.

Permettez-moi, avant de continuer mon propos, de féliciter le Chef de l’Etat, son Excellence Le Docteur Ikililou Dhoinine, l’ensemble des Exécutifs de l’Union et des îles, l’Assemblée Nationale et toutes les forces vives de notre pays, pour la réussite du Point d’achèvement. L’allègement progressif de notre dette, au niveau de nos partenaires internationaux, va permettre à l’Archipel, d’envisager 2013 avec une lueur d’espoir. La médaille décernée aux Gouverneurs des îles, à cette occasion, confirme que la réussite de cette importante opération, est le résultat d’efforts collectifs. Ainsi la rationalisation des rapports entre l’Union et les îles commence, d’ores et déjà, à produire les fruits escomptés. 

Je me réjouis qu’au moment où je vous parle les administrations publiques de l’île sont presque totalement installées. Je pense là, à la réhabilitation partielle des sites administratifs et au lancement du processus qui doit permettre à l’île de disposer de cadres et de textes organiques acceptable. Un objectif qui n’a pas été du tout facile à réaliser, quand on connaît les contraintes sociales traditionnelles qui caractérisent nos comportements. A ce sujet, je ne peux passer sous silence les contributions précieuses des uns et des autres : je pense, entre autres, au Gouvernement de l’Union, à nos partenaires internationaux, aux cadres des différents Commissariats et à l’appui significatif de la Haute Autorité de la Fonction Publique. 

Sur le plan politique et socio-économique, la conjugaison des efforts entre le Président de l’Union des Comores et les Gouverneurs, dans un climat politique apaisé, a permis, d’une même voix, de préserver et de promouvoir, les projets de développement, lancés dans l’ensemble du Territoire, dans divers domaines : pêche, environnement, coopération décentralisée, règlement régulier des salaires des agents de l’Etat, réhabilitation des infrastructures routières, sécurisation des personnes et des biens et j’en passe. Je salue, dans le même ordre d’idées, l’ensemble des techniciens de l’Archipel pour leur contribution à la tenue des premières Assises gouvernementales entre l’Union et les îles afin d’harmoniser les différentes actions en vue, de par et d’autres pour 2013. Par ailleurs, faut-il souligner ici que l’amélioration du cadre de vie de la population passe par l’assainissement de l’environnement naturel. Ainsi, tout en initiant le processus de lutte contre la vie chère, je suis ravi que l’idée continue à faire son chemin. 

Dans cette optique, le Gouvernorat de Ngazidja a engagé les travaux de réaménagement du Marché Volo Volo avec l’appui de l’Union Africaine, a identifié le site de décharge des ordures ménagères à Itsundzu. Au nom du Gouvernorat et à mon nom personnel, je remercie la Région et le Préfet d’Itsandra, le Comité de pilotage pour le soutien considérable qu’ils accordent à la matérialisation d’un projet qui nous tient tous à cœur. J’ai également une pensée pour le PNUD dont les deux études réalisées sur le terrain d’Itsundzu éclairent efficacement les responsables de l’île dans la réalisation des travaux. 

A cela s’ajoutent l’équipement en engins opérationnels, les Travaux Publics de l’île et la modernisation des équipements de Radio Ngazidja. Bientôt l’île va également disposer de sa station de Télévision. L’aménagement des pistes rurales dans les zones à potentialités agricoles font également partie de mes priorités. Les opérations sont déjà initiées dans la région du Mbude. La création d’une Société de transports publics est en cours. Nul n’est censé ignorer les nombreuses difficultés auxquelles sont confrontées quotidiennement, dans leurs déplacements, nos concitoyens et plus particulièrement les élèves et les étudiants. Cette société va prochainement desservir les zones allant de la cité de Hahaya dans l’Itsandra à Vuvuni dans le Bambao en passant par Ikoni. La deuxième étape va concerner les autres régions de l’île.
Dans le même ordre d’idées, j’espère procéder courant 2013 à l’inauguration à Singani, de la première école d’enseignement technique et professionnel de Ngazidja sur financement du Gouvernorat de Karthoum auquel j’adresse mes sincères remerciements. Comme dit l’adage, petit à petit l’oiseau fait son nid. 

Mesdames et Messieurs,
Rien, je vous garantis, ne peut aboutir si nos régions et nos cités transposent aveuglement la civilisation ancestrale dans la gestion publique. Les pouvoirs publics sont absents dans les régions. C’est la raison pour laquelle, dans mon plan d’action pour 2013 le lancement des mécanismes qui doivent impérativement aboutir à asseoir une culture administrative moderne dans l’ensemble des régions de l’île, occupe une place de choix. Toutefois, cela ne peut être réalisé, d’une manière dogmatique et anarchique. Le respect de la Loi et des Assises nationales de juin 2012 sur la décentralisation restera la principale règle. C’est pour vous dire qu’il y a des préalables.
Il va falloir rapidement mettre en place les 28 délégations spéciales dont les missions ne sont pas les moindres. Je pense matérialiser cette action en janvier 2013. Sans un environnement sain, pas d’administration viable. Ainsi, dès leur désignation, elles seront tenues d’identifier les sites sur lesquels les Hôtels de ville seront construites. Je vous annonce la première bonne nouvelle. En effet, à l’image du Gouverneur de l’île d’Anjouan, les travaux de construction des Hôtels de ville vont être lancés bientôt. Les communes qui seront les premières à répondre aux critères arrêtés par l’Exécutif de Ngazidja seront les premières servies. Tout cela sera réalisé dans le cadre de la loi.
Une fois installés, les responsables communaux s’attèleront aussi, durant cette période transitoire, à la pérennisation des actions en cours pour la maîtrise totale de la gestion des ordures ménagères, à la finalisation de la cartographie des Communes et au renouveau des conventions de partenariat. Telle est ma vision dans ce domaine.

Mesdames et Messieurs,
En matière d’éducation et de santé publique, beaucoup reste à faire. Les établissements scolaires et les centres médicaux sont, dans la plupart des cas, construits d’une manière unilatérale par les communautés urbaines et rurales. Le seul critère obéi est l’ancrage de l’approche de développement dans les rivalités sociales traditionnelles. Ni les besoins réels, ni les coûts de réalisations, ni le respect des ressources humaines disponibles ne sont comptabilisés dans les cahiers de charge.
Les méfaits ne se font pas attendre : Une fois le projet de construction finalisé et après quelques mois de fonctionnement les Communes se tournent vers les pouvoirs publics pour les prendre en charge. Ce qui n’est souvent pas possible faute de communication dès le départ. Ainsi il s’avère quasiment impossible d’arrêter les cartes scolaires et de santé de l’île. Pire, on se retrouve avec des centres médicaux sans matériel de fonctionnement, sans infirmiers, sans médecins et des établissements scolaires sans élèves. Dans certaines régions, par exemple, les effectifs par divisions tournent autour de Huit voire d’Un élève.
Je lance, à ce sujet, un appel à tous les parents d’élèves, à tous les partenaires du monde éducatif pour des activités de sensibilisation afin de préserver le devenir de nos enfants. Le Commissariat à l’Education est d’ores et déjà sur le terrain scolaire et renforce les échanges avec les communautés rurales pour que les prochaines rentrées puissent répondre aux Programmes pédagogiques qui sont élaborés conjointement, ces dernières années et récemment, par tous les acteurs du Monde éducatif de l’Archipel. 

Mesdames et Messieurs
La tenue des Assises sur la Diaspora comorienne en France, les 24 et 25 novembre 2012 à Dunkerque, a été en partie conçue pour amorcer un début de dialogue avec le Mouvement associatif animé par nos compatriotes en Europe et mettre en place un cadre organisationnel à l’intérieur duquel les pouvoirs publics, la Diaspora et les responsables des Communes de l’île puissent coordonner et harmoniser les vue en matière de développement.
Car les constructions dont je viens de parler sont le fruit des contributions financières et matérielles des compatriotes installés en France et des produits financiers liés à la célébration des festivités traditionnelles. A titre d’illustration, je vous rappelle que dans les fonds transférés par la Diaspora, près de 80% sont destinés à Ngazidja, 14% à Anjouan, 4% à Mohéli. Tout en encourageant mes compatriotes à continuer à servir le peuple, il va falloir désormais maîtriser ces circuits, afin d’éviter parallèlement le gaspillage d’énergie, de matériels et le double emploi. Je demande, dans cette nouvelle approche, votre appui.
Permettez-moi, là aussi d’exprimer toute ma reconnaissance au Gouvernement de l’Union, aux Communautés Urbaine et comorienne de Dunkerque, à la Coopération française auprès de l’Union des Comores et à toutes les institutions nationales et insulaires qui ont bien voulu nous accompagner dans la conception comme dans la réalisation des Premières Assises sur la Diaspora Comorienne en France.
Contrairement à ce que l’on raconte dans la rue, les trésors de l’île n’ont pas déboursé beaucoup de crédits dans la réalisation des activités prévues. Qu’il s’agisse de l’hébergement et de toute la logistique requise, le Gouvernorat a reçu le soutien précieux de l’ensemble de ses partenaires et plus particulièrement de la Commune Urbaine de Dunkerque. Certes, les crédits débloqués par les trésors publics sont négligeables mais les résultats qui en ont suivis sont promoteurs.

Mesdames et Messieurs,
Je profite aussi de cette occasion pour vous annoncer deux autres bonnes nouvelles : Comme je l’avais précédemment exprimé timidement, j’agis solennellement aujourd’hui pour vous dire que parmi mes ambitions en matière d’appui à la promotion de l’enseignement scolaire de base, c’est de généraliser l’apprentissage du Kurasa dans les écoles primaires publiques et la mise à disposition des élèves les fournitures scolaires appropriées. J’attends, dans les meilleurs délais, que le Commissariat me remette son rapport, à ce sujet, pour que les dispositions pratiques soient prises dès le début de l’année prochaine. Cette année un effort a été fourni au niveau des fournitures pédagogiques des maîtres d’écoles.
C’est pourquoi, je demande aux responsables compétents du Commissariat de faire en sorte que le matériel didactique remis aux écoles puisse être sécurisé et que l’on n’ait pas besoin de répéter continuellement les mêmes opérations. Par ailleurs, j’espère, conformément aux recommandations de l’Exécutif de l’île que dans le prochain budget l’on tiendra compte des produits des recettes générées par les Etablissements scolaires pour qu’ils soient réinjectés dans ces mêmes écoles dans la plus grande transparence. 

Mesdames et Messieurs,
Nous venons de vivre, avec une très grande tristesse les évènements malheureux qui viennent de frapper nos frères et sœurs de la cité d’Ikoni. Les autorités de l’Union comme celles de l’île n’ont pas lâché prise. Dès le déclenchement des affrontements les forces de sécurité ont été dépêchées sur place afin d’éviter le pire. C’est pourquoi il n’y pas eu mort d’hommes. Les forces de sécurité n’ont enregistré, heureusement que des dégâts matériels.
Actuellement une Commission a été mise en place, composée de juristes, du deuxième substitut du Procureur de la République, des jeunes originaires des différents quartiers de la ville pour créer les conditions du renouveau et de la consolidation de la cohésion sociale. D’une même voix, nous disons tous, plus jamais ça.

Pour y parvenir la justice doit faire son cours pour qu’une partie des habitants de la ville ne se sente pas victime d’une injustice. Dans ces circonstances, la parole a été donnée à tous les jeunes, originaires de la cité pour que le linge sale soit lavé en famille, d’une manière louable. Les pouvoirs publics accompagneront toutes les actions de la Commission, jugées indispensables aux rétablissements des liens d’amitié et de fraternité qui ont toujours marqué la civilisation comorienne.
Toutefois, pour parvenir à prévoir ces actes odieux, je vais proposer à mes collaborateurs de travailler dans le sens de la mise en place d’un Mouvement de Jeunes dont la mission principale est de promouvoir la solidarité entre eux et de gérer éventuellement ce genre de crises.
Pour mémoire, je voudrais m’adresser aux autres jeunes impliqués dans le Projet, Centre Multidisciplinaire de la Jeunesse, que celui avance peu à peu et leur demander de finaliser rapidement les textes et les cadres organiques du Centre.

Mesdames et Messieurs,
Il ne s’agit ici que d’une ébauche des programmes en cours. Les détails de toute la feuille de route pour 2013 seront compilés dans les Actes du Séminaire gouvernemental lesquels seront publiés par le Commissariat Général au Plan assisté des directions régionales des Plans des îles.
En attendant, je vous souhaite bon retour dans vos localités respectives et au plaisir de vous revoir.
Vive l’Union des Comores !
Vive Ngazidja !
Et vive la coopération internationale ! »

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,208,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Nouvel an 2013 : le gouverneur s’adresse à la population de Ngazidja
Nouvel an 2013 : le gouverneur s’adresse à la population de Ngazidja
http://1.bp.blogspot.com/-hDZ_5wcgi2g/UN7ibc9pr9I/AAAAAAAAkdI/zSwokmGYJ8A/s1600/nvelandiscr+(1).JPG
http://1.bp.blogspot.com/-hDZ_5wcgi2g/UN7ibc9pr9I/AAAAAAAAkdI/zSwokmGYJ8A/s72-c/nvelandiscr+(1).JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2012/12/nouvel-2013-le-gouverneur-sadresse-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2012/12/nouvel-2013-le-gouverneur-sadresse-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières