[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Un grand mariage atypique

Le 15 avril 2017 à Marseille a eu lieu un grand mariage marqué par l’absence des mariés. Un phénomène qui n’est pas rare à Marseille que je trouve nécessaire d’en parler. Est ce le début d’un rejet total d’une tradition millénaire ?
J’aimerai bien que les miens puissent lire ce texte avec sérénité en se disant que nous avons un problème sérieux sur lequel il faut réfléchir.

Entre, incompréhension et arguments rationnels, se pose la question de l’éducation et de l’avenir des enfants comoriens nés en France. Sur quel mode de société vivons nous ou souhaiterions pour nos enfants ? La réponse est devenue tellement floue, qu'il est grand temps de remettre les pendules à l'heure, et de redécouvrir ce qu'est la tradition comorienne.

J’ai eu l’honneur d’échanger avec la dernière famille qui vient de traverser ce qu’elle appelle ; UNE ÉPREUVE.

Soulé Ibouroi (le père de la marié) a accepté de me livrer son point de vu et ce qu’il ne faut pas faire en pareil circonstance. 

Mais avant, je fais un bref portrait de cet homme. Soulé Ibouroi , une des figures emblématiques de la ville d’Iconi, et de la notabilité de Ngazidja à Marseille. Il a présidé la diaspora d’Iconi durant 4 ans avant de jeter l’éponge pour avoir empêchés les femmes d’accomplir le droit de vote. C.A.D le droit de choisir le président de la diaspora. Un homme public distingué par son éloquence, mais pas seulement .Il a toujours tenté de concilier nos valeurs traditionnelles, avec la vie contemporaine. Durant 4 années aux services de la diaspora, cette dernière a découvert un réformateur hors norme, qui a marqué nos esprits par son intégrité, sa patience et son calme légendaire. Une interviews remplie de sagesse. Ecoutez le:

A.A: Votre fille, en commun accord avec son mari ont fait le choix de ne pas participer à leur mariage qu’ils qualifient de péché et contraire la foi musulmane. Quelle a été votre réaction ?

I.S: Ma réaction était la stupéfaction, le choc, mais j’ai fini par céder.

A.A:  Pourquoi ?

I.S- Je rappelle que je suis père d’une fille unique que j’ai élevé, éduqué , instruit avec tout mon amour, sans déception aucune. Elle est ma fille, ma confidente, mon amie, ma raison d’exister et d’investir. J’ai tout fait de mon mieux pour lui assurer une vie exaltante. En aucun moment je risquerai de l’offenser, encore moins la perdre.

A.A: N’avait elle pas l’obligation morale de vous rendre l’assesseur ?

S.I: Si mais une fois adulte et mariée, difficile d’ingérer aux affaires d’un couple.

Pour moi l’essentiel est quelle soit heureuse avec son époux.

AB: C’est le mariage de votre fille pas le votre, pourquoi avez vous insisté pour solliciter leurs présences ?

IB: Comme tous les pères, célébrer le mariage de sa fille est une des plus beaux jours de la vie d’un parent et de sa fille également. C’est le commencement d’une vie nouvelle pour la fille et l’accomplissement d’une mission très difficile pour le père. J’ai assisté à différentes célébrations des amies et proches et à chaque fois, c’est le bonheur .Je crois avoir mérité ce p’tit moment de plaisir intense.

AB: Avez vous eu le sentiment d’enfreindre l’islam en réalisant le mariage.

S.I: Non .. Absolument pas . D’abord, le mariage est acte religieux, célébré dans toutes les civilisations y compris musulmanes. Le mariage comorien est organisé dans les stricts respects des règles musulmans. Séparation des hommes et femmes lors des célébrations .Dans le ukoumbi j’ai appliqué la même interdiction. A propos des dépenses, j’assume, c’est mon argent je n’ai pas fait de crédit, personne ne m’a obligé, j’ai donné à ceux qui me sont chers pour exprimer ma joie.

AA: Certaines disent que la fille présentée lors du Ukoumbi n’est pas la marié mais plutôt un mannequin pour calmer les esprits .Est vraie ou faux ?

S.I: Des détails insignifiants, le mariage est fini. Ils vont se taire.

AA : Voulez vous répondre à ma question ?

Bien sur, je n’en sais rien de tout ca , je m’occupais seulement des hommes, vous pouvez poser la question à ma femme . (RIRE)

AA: Avez vous de conseils à donner aux autres papas ?

S.I: Mon conseil ne sera ni plus ni moins que celui de Thoma lors du Maoulid. L’islam est une très belle religion. La formation exclusive sur la toile peut s’avérer dangereuses, certaines lectures du coran peuvent vous ramener très rapidement vers l’extrémisme. 

Il rajoute
Le Mariage Comorien n’est pas seulement un acte d’union libre entre un homme et une femme mais un rapprochement entre deux familles. Il y a 3 sortes de gendres qu’un père peut en avoir. 1 l’homme publique utile a sa communauté .2 L'homme idéale très attentif à sa belle famille 3-l’homme qui prends soin uniquement de sa femme et qui lui assure une vie heureuse. Disposer de ces trois qualité est l’idéal, le rêve d’un parent, mais, s’il s’agit de choisir entre les 3 je choisirai le troisième.

Merci Monsieur Soulé, j’espère que vous me trouverez fidèle à vos propos .

Merci à vous

Au début j’ai parlé d’une tradition millénaire, sauf que le Ukoumbi tel qu’il est pratiqué actuellement, peut être tout sauf tradition comorienne.

Le mot ukoumbi signifie SALON en comorien .Une tradition très ancienne qui consistait a recevoir la belle famille au salon de la mariée .Une affaire de femme que même la présence du marié n’est jamais sollicité. Cette petite célébration qui ne durait plus de 40 mn s’est métamorphosée en redoutable établissement de crédit que les mamans se pressent pour placer leurs argents qu’elles souhaiteraient récupérer un jour. Difficile d’expliquer à une mère que la valeur de l’argent liquide est inversement proportionnelle à la durée. Mais est il difficile de comprendre que vos enfants n’ont pas la tête a penser à la fille dont la mère a donné 50 euros 20 année en arrière ? Je trouve qu’il faut bannir cette perversion pour garder notre belle tradition. ET VOUS ?

1981 premières mise en publique d’un ukoumbi ICONI

1995 Première mise en publique d’un Ukoumbi à Marseille.

ABDOULHAMID ABDOURAHAMANE
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.