[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Quand un système atteint le summum de l'ignominie, une révolution s'impose.

Objet du "délire": Au cours d'un mariage comorien à Marseille, deux prétendants maris se sont présentés devant la salle où est organisé le fameux mariage. Imaginez le scénario. Un film digne d'un chef d'oeuvre Bollywood.
Image d'illustration 

Empathie oblige, j'essaie de me mettre à la place de cette pauvre innocente fille ( mariée ) qui, au lieu et à la place de la journée la plus importante de sa vie (mon mariage) se voit offert le spectacle le plus humiliant, une scène psychodramatique. Deux maris pour une femme! Quelle destruction psychosomatique pour la pauvre fille?

Quel diable a pu conseiller à des hommes et femmes, parents soient ils pour réserver un tel cadeau à leur fille? Jusqu'à présent, je croyais avoir tout vu, tout entendu: Des mariages forcés, aux mariages arrangés jusqu'aux mariages business, cette fois - ci la communauté a atteint le summum de l'ignominie.

Une révolution s'impose. Une pratique ( tradition ) à bout de souffle nécessite une profonde mise en question. Qui peut nous sauver de cette mascarade, une pratique ancestrale qui ne doit pas avoir sa place dans une société moderne,

Le politique? le religieux, le notable? Certainement pas. Chacun trouve son compte dans une pratique corrompue et anarchique. Le politique mise sur la masse populaire rendus au statuts des moutons à des fins électorales. Le religieux trouve son gagne pain à travers les ( enveloppes ). Le notable, symbole de la médiocrité et de l'ignorance par excellence ne voit au delà du plat du riz + Lait caillé + viande de chèvre ( SURI LA MAYELE ).

La solution repose sur les jeunes. Devenus de jour en jour l'objet du sacrifice de toute une communauté. A tous les jeunes, je vous invite à boycotter toutes festivités liées aux mariages comoriens. Le mariage doit retrouver sa place.Un mariage est une alliance entre deux familles, surtout une union entre un homme et une femme basée sur l'amour, le partage des affinités et des projets communs et non une affaire de tout un pays ou une ville.

Boycottez, boycottez, révoltez, indignez vous, il est ici question de votre avenir, vous êtes les premières victimes de ce système.
©Ben Ali Mbaé
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.