[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Que Dieu nous protège car aucun pays n’est débarrassé de risque. Le degré de dangerosité est sans limite : Il y a une décennie aux USA; cinq ans en Afghanistan, en Inde, en Irak, au Pakistan, les Philippines ; quelques années en Algérie, en Égypte, en Indonésie, en Thaïlande, en Australie ; avant-hier au Royaume-Uni, en Grèce, en Espagne ; hier en Indonésie, en Thaïlande ; et aujourd’hui encore, en Arabie Saoudite, au Yémen ; et toujours, en France : le matin à Paris, le midi à Nice et le soir à Rouen.

Oui, l’horreur hier soir en Seine-Maritime par ce lâche assassinat dans l’Eglise me donne juste envie de vomir. Je suis accablé par le chagrin. A la pensée de la peine que j'ai, mon âme est profondément triste. C'est une boucherie épouvantable. Comment ne pas être bouleversé ? Il est quatre heures du matin et je n’arrive pas à dormir. Cela est dur de mourir comme cela, comme une bête que l'on abat. 

Disons stop ! Que ça cesse ! Ça suffit ! Point de mise à mort. Jusqu'à quand cette décrépitude de la pensée, ce cynisme des idéologies et l'absurdité des actions ? Disons non à ce fléau ravageur, dévoreur de rêves et de promesse. Montrons nos contestations et nos dénonciations contre la barbarie par tous les moyens, à continuer par l’écriture. En effet, toute vérité est bonne à écrire. Voilà qu'il faut avoir le plus de courage possible! Point de colère, point de haine. Cette dernière est du coté de DAESH. A nous de leur opposer la raison. 

C’est une écriture de solidarité qui va au delà du lieu symbolique qui est l’Église, tout comme ce pays d’Arabie Saoudite où abrite le tombeau du prophète pour les musulmans. J'ai pris mon clavier pour rendre hommage, passer un message. Cette écriture s'associe au deuil, au nom de la démocratie et la liberté d'expression, cette liberté. Oui, c'est en étant solidaire, unis, qu’on peut faire face aux différences. Soyons solidaire pour contribuer à gagner cette guerre de liberté. Par devoir de dignité en homme civilisée pour défendre l’idéale de la paix et faire vaincre la démocratie.

Ayons la force de passer le message d'indignation pour afficher cet effroyable attentat, pour dire notre colère. Soyons respectueux à autrui pour changer réellement le cours des événements qui nécessite des fois des cris de douleurs derrière les classes politiques, les hommes d’Etat et le dialogue des religions.. 

Je suis conscient que le temps présent est, en effet, profondément secoué et remué par ces événements. Il y a de quoi prendre peur quand aux actes qui se produisent et qui planent sur certaines régions de la France ces derniers temps. Ce qu’a fait A. KERNICHE à son âge est la preuve que le degré de dangerosité est sans limite. Il est temps de se réveiller et surtout éviter les erreurs d’appréciation. DAESH ne peut pas nous conduire vers une guerre de religion car justement il n’a pas de religion, ni de lieu de culte. Ce ne sont pas des musulmans. Ce n'est qu'amalgame. C’est aller trop vite en besogne. Primo car le terrorisme n’est pas la guerre. Secundo, parce que ce sont des idéologies qui s’affrontent : la démocratie libérale, le fanatisme islamiste. On promet de gagner cette guerre. Mais qu’on n’oublie pas d’être intelligent et de se garder de parler comme les fanatiques qu’on veut combattre. Tout fanatique est mortifère. Et le contraire du fanatisme, ce n’est pas le nihilisme ; c’est la tolérance, la liberté de l’esprit, c’est sapère audé de E.Kant. C’est l’esprit de modernité. C’est cela que les fous de DAESH combattent. Reste à le combattre par amour de la vie et de la liberté.

En définitive, nos armes, c’est l’amour, la paix, la fraternité, la prière, le respect à autrui et surtout l’éducation. Nos armes pour lutter cette barbarie est de faire bloc en évitant la politique de bouc émissaire. Ayons confiance en l'avenir. Gardons la tête froide. Faisons preuve de discernement. GUERRE DE RELIGION ? Non pas. Mais le fanatisme contre la liberté. Pas d'amalgame : le terrorisme contre la paix. Surtout pas d’erreurs d’appréciation : obscurantisme contre les Lumières. 

Massim Hadji
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.