Les plus récents

"Le pillage des ressources marines, qui causent un préjudice immense de l'ordre de 500 millions dollars au pays chaque année", a révélé mercredi le chef d'Etat malgache, Hery Rajaonarimampianina.

"Aussi, la sécurisation des ressources marines est une priorité majeure pour le gouvernement et pour les forces armées", a affirmé mercredi le président malgache lors de la remise par le gouvernement américain à Nosy Be (l'île touristique au nord de la Grande Ile), d'une vedette rapide aux forces navales malgaches.

"Les 500 millions dollars de pertes chaque année, en raison de l'exploitation illicite des ressources marines malgaches, constituent autant de financements perdus en termes de construction d'infrastructures, pour l'éducation, la santé, ou encore les routes" a fait savoir dans son discours le président malgache.

"Des ressources maritimes bien gérées et bien sécurisées sont synonymes de richesse et de souveraineté" a souligné M. Rajaonarimampianina.

La nouvelle vedette rapide confiée au détachement maritime de Nosy Be est de onze mètres de long, équipée de GPS, de radar et d'antennes VHF et UHF. Dénommée "Ankio", elle est construite par Metal Shark aux Etats-Unis, et coute plus de 800.000 dollars américains. 

Source: Agence de presse Xinhua
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

REACTION DU MINISTRE DE L'INTÉRIEUR SUITE AUX INCIDENTS SURVENUS AU LYCÉE S.M. CHEIKH

Rentré d'Anjouan hier après midi, le Ministre de l'interieur, Mohamed DAOUDOU s'est exprimé devant la presse ce mercredi 22 fevrier, en marge du compte rendu du conseil des Ministres sur les événements qui ont eu lieu au Lycée de Moroni, entre des éléments du Peleton d'Intervention de la Gendarmerie et des lycéens. Le patron de la sécurité intérieure a tout d'abord déploré avec fermeté les pratiques usées par le PIGN exprimant la peine que le Gouvernement de l'Union des Comores et lui-même partagent avec les familles et le peuple. 

Néanmoins, le porte parole du Gouvernement a regretté l'acte frauduleux commis au sein de l'établissement scolaire public, à l'origine de ces débordements. Dans le même temps, Mohamed DAOUDOU a déploré le comportement des lycéens qui ont troublé l'ordre public, martelant que des lycéens doivent être exmplaires pour leur bon avenir. 

Enfin le Ministre a fait savoir que les responsables de la fraude de l'électricité au Lycée et les agents des forces de sécurité impliqués dans l'affaire seront entendus incessamment. Pour l'heure des sanctions disciplinaires ont été prises à l'égard des six Gendarmes impliqués, en attendant l'examen du dossier.

Crédit. Ministère de l'intérieur 
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

LE GROUPE AIRBUS A ÉTÉ REÇU A BEIT SALAM

Une délégation du Groupe européen Airbus a été reçue par le Président de la République au Palais Présidentiel de Beit Salam ce mercredi après-midi. Il s’agissait dans cet entretien de discuter d’un dossier qui a été instruit durant plus de 5 mois par les équipes techniques de la Vice-présidence en charge de l’économie et des investissements. Il a été question de la construction d’un centre de contrôle et de surveillance de l’espace maritime, de l’optimisation de la pêche par des structures locales avec des moyens technologiques modernes, de l’économie bleue notamment.

« Le Groupe Airbus est intéressé par un partenariat gagnant/gagnant pour le développement économique des Comores dans cette nouvelle dynamique impulsée par le Président Azali » a dit Olivier Surly Senior Director d’ AIRBUS Defence&Space.

« Le Groupe Airbus serait très honoré de recevoir dans ses locaux de Toulouse le Président Azali Assoumani. Cela serait l’occasion pour le Groupe et l’ensemble de sa direction de manifester d’une manière incontestable sa volonté et sa détermination d’asseoir un partenariat durable avec L’État Comorien et son secteur privé » a dit pour sa part Jean-François Tardy

« Le Président de la République s’est dit enthousiasmé par cet intérêt que porte un Groupe d’une aussi grande renommée internationale pour notre pays. Cela est le signe que notre appel à la mobilisation de l’investissement privé étranger a été attendu. Nous sommes prêts à travailler avec le Groupe Airbus dans la sécurité maritime, entre autres et lui demandons d’être notre ambassadeur en Europe et dans le reste du monde pour la mobilisation des entreprises leaders, dans l’investissement privé aux Comores, car le moment est venu. Les Comores sont prêts » a dit le Président Azali Assoumani
« Nous comptons sur le Groupe Airbus et notamment sur son département Défense et espace pour créer un véritable partenariat avec le secteur privé comorien et ainsi amorcer une véritable dynamique de croissance qui participera inévitablement à une création massive d’emplois, notamment pour les jeunes » a rajouté le Chef de L’État.

« Je prends acte de l’invitation et je donne mon accord de principe pour ce rendez-vous important avec le Groupe Airbus. Et après cette visite j’attends du Groupe Airbus l’ouverture officielle de ses locaux à Moroni, pour une matérialisation concrète de ce partenariat » a conclu le Chef de L’État Azali Assoumani. ©Beit Salam

Communiqué

La Commission nationale d'attribution de la carte professionnelle de presse s'est réunie les 20 et 21 février 2017 dans les locaux du CNPA, à Moroni, dans le cadre d'un atelier consacré à la mise en place des mécanismes et outils permettant de délivrer une carte professionnelle de presse en Union des Comores.

Au cours des travaux présidés par le président du CNPA, les participants se sont penchés sur :
- L'organisation et le fonctionnement de la Commission ;
- La mise en place du Bureau exécutif
- Un projet de décret relatif à la délivrance de la carte.

La Commission a adopté son règlement intérieur et désigné les membres de son Bureau Exécutif :
- Coordinateur : Saindou Kamal Eddine
- Secrétaire Général : Abdillah Saandi Kemba
- Trésorier : Combo Soulaimana
Il a été demandé notamment aux médias de contribuer au budget de fonctionnement de la commission à hauteur de 2% de leurs recettes publicitaires annuelles.

Les participants ont, en outre, examiné un projet de décret qui précise les aspects pratiques pour la délivrance de la carte et ont souhaité que les premières cartes soient délivrées au cours du mois de mars 2017.

Ils ont, par ailleurs, souligné l'importance de sensibiliser les acteurs sur l'urgence de créer la carte professionnelle de presse qui va contribuer à améliorer l'image d'une profession, considérée comme étant l'un des piliers de la démocratie et de l'effort de développement.

Fait à Moroni, le 21 février 2017
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

La ville d'Iconi a inauguré ce lundi 20 Février 2017 un système d'alimentation en eau potable, une initiative pilote en matière d'association pour la gestion de l'eau entre deux grosses communes de Moroni-Capitale.

En présence de Monsieur Djaffar Ahmed Said Hassani, Vice-président chargé du Ministère de l'Economie, du Plan, de l'Energie, de l'Industrie, de l'Artisanat, du Tourisme, des Investissements, du Secteur privé et des Affaires foncières. Mais également de Monsieur Fouady Goulame, Commissaire Général au Plan et de l'Ambassadeur de France auprès de l'Union des Comores, Monsieur Robby Judes.

Le projet pilote d'adduction en eau potable de la ville d'Iconi a débuté en 2013 et a été cofinancé par l'Ambassade de France auprès de l'Union des Comores via le Programme Franco Comorien de Co-développement à hauteur de 77 000 €, (soit 37 881 516 KMF). 
La mobilisation de la diaspora par le biais des associations Djabal et des Femmes Iconiennes de Marseille, et l'implication de la mairie d'Iconi, a permis un accès plus large de la population à un service vital.

Ce projet a permis de mettre en place un système de distribution d'eau potable pérenne et autonome, grâce à la construction d'un réservoir d'une capacité de 360 m3, la mise en place de bornes fontaines et la rénovation intégrale du système principal de distribution de la ville. Ceci permettra d'augmenter le taux d'accès à l'eau potable de la population et de disposer des réserves en eau nécessaires à la commune dans l'éventualité d'un délestage.

L'inauguration de ces bornes et de l'unité de stockage de l'eau sont l'aboutissement d'une première phase du projet qui se poursuivra par un raccordement au réseau de la MAMWE. 
L'Ambassade de France renouvelle ses encouragements à la ville et à sa population pour que ce projet capital s'inscrive dans une logique de pérennité et de partage.

Credit. AmbaFrance
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

Condamnation du Trafic d'électricité et l'intervention agressive de l'armée au lycée de Moroni par le MOuvement des Jeunes Avertis (MOJA).
Le MOJA condamne les deux actes produits récemment au Lycée Saïd Mohamed Cheikh. D'une part, nous condamnons le trafic de l'électricité orchestré par les responsables du Lycée de référence du pays. 
Et d'autre part, nous condamnons énergiquement l'intervention agressive de la force de l'ordre causant des élèves blessés dont un par balle. C'est choquant, un tel événement tragique pour notre pays. Nous interpellons nos dirigeants que le pays est déjà sombré vu les licenciements des jeunes. De nombreuses familles se sont endeuillées et des salaires suspendus sans motif valable et encore des stations radios libres fermées. C'est la bonne gouvernance du pays ? Nous regrettons la politique politicienne et nous vous demandons d'être conciliant envers notre patrie.  Où est la responsabilité de l'État ?  
Sachons tous que tout empire périra ! Le pays est frappé durement par le choc de licenciement arbitraire. Il est nécessaire qu'il verse ses larmes. La paupérisation de la population comorienne reste la règle d'aisance pour ce gouvernement. Sachons tous que tout empire périra. Secrétariat du MOJA
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر 

Aucune date n’a encore été annoncée pour la tenue de l’élection partielle dans la région de Hada, une élection rendue nécessaire suite à la disqualification du conseiller Nourdine Soula est évincé par la cour constitutionnelle.

À moins d’une grande surprise, les électeurs de la circonscription de Hada dans la région de Nyoumakelé sur l’ile d’Anjouan, ne seront vraisemblablement appelés aux urnes pour l’élection partielle afin de designer leur représentant au conseil de l’ile d’Anjouan avant trois mois. Question de loi, la CENI s’est déjà prononcé son insuffisance juridique de pourvoir organiser cette élection. A défaut d’un manque de personne pour assurer le quorum délibératif, la CENI n’a pas ni un président ni un secrétaire général mais aussi est frappée par un nombre insuffisant pour mener sa mission dans la légalité. « Logistiquement nous sommes prêt a organiser cette élection mais juridiquement on ne peut pas car pour faire un délibéré, il nouveau 11 membres sur 13 pendant que quatre membres manquent déjà dans l’Organe », avait-elle déclaré la vice-présidente de la CENI. 

À défaut d’un manque de communication est de la part du gouvernement et du la CENI, la question de l’élection partielle reste un sujet à part, pourtant le conseil de l’ile d’Anjouan reste incomplet avec 18 conseiller au lieu de 19. Une situation qui laisse planer un doute au cas où les élus de l’ile devront passer a un vote. « On se jamais avancé sur une date du scrutin, car le décret nécessaire au déclenchement des élections partielles dans la circonscription de Hada n’a jamais été adopté et je doute fort que le conseil des ministres avait donné importance a cette question », a-t-il supposé un conseiller d’Anjouan sous couvert de l’anonymat.

Nakidine Hassane

Enfin quelqu'un se réclamant de l'opposition qui ose dire non au Colonel AZALI ASSOUMANI, Monsieur Ahmed Wadaane MAHMOUD pour un grand meeting ce samedi 25/02/17 à 9 heures au foyer des femmes de Moroni.

UN GRAND MEETING POLITIQUE CE SAMEDI 25 FEVRIER 2017 À 09 HEURES AU FOYER DES FEMMES DE MORINI

INVITATION Chers Compatriotes, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, Hommes politiques, Fonctionnaires et autres agents de l'Etat Membres du Mouvement du 11 août, Membres du Comité Maoré, Militants de la société civile, Chefs religieux, Imams et Ulémas Fédération des Consommateurs comoriens, Défenseurs des Droits de l'Homme et des libertés, Membres des organisations syndicales, Défenseurs des droits des Travailleurs des secteurs, public et privé, Diplômés chômeurs et autres demandeurs d'emploi, Organisations patronales, Chefs d'entreprises et Entrepreneurs, Etudiants, lycéens, Collégiens, Journalistes (Presse écrite, radiophonique, télévisée), Animateurs des blogs, des sites Web et autres mass-médias, Retour sur les actes de la Gouvernance du Président Azali Assoumani, depuis le 26 mai 2016 où on doit parler des 5 300 jeunes licenciés, de l'asphyxie des Fonctionnaires et analyser les conséquences politiques, économiques et sociales de cette gestion de l'Etat ponctuée de mépris des institutions et des règles édictées par les Lois. 

Voilà l'objectif de ce meeting qui doit être une occasion de mobilisation des forces pour DIRE NON à la pratique gouvernementale qui bloque l'avenir des Comores, en frappant de plein fouet la jeunesse par ces licenciements massifs et abusifs et portant un coup de massue aux agents de la Fonction publique. Le colonel-Président Azali et ses Ministres à la tête de l'Etat risquent de faire saigner les Comores, vacillant entre arguments et subterfuges pour augmenter leurs propres salaires et indemnités. 

Au lieu de servir le peuple affamé, ils se servent eux-mêmes et leur plat d'entrée se déguste, délicieux et perspicace, par un mot magique : 

L'émergence qui sonne comme arrogance d'un pouvoir qui manipule le peuple pour mieux détourner l'argent public et s'enrichir. Mais toutes les épices, assaisonnées de sel pour un grand menu digne de notre Archipel habitué aux magouilles extraordinaires et trahisons enivrantes, ont déjà un goût amer : la jeunesse sacrifiée. 

Organisé par l'ancien candidat de RIFAID COMORES Monsieur Ahmed Wadaane Mahamoud
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر

Selon le journal Alwatwan du mercredi 22 février 2017, le Président de la République exige de l'armée un rapport circonstancié des faits, suite à la diffusion sur facebook de la vidéo montrant des éléments Pign en train de s'en prendre avec ''une extrême violence'' à un élève sans défense. 

Le journal précise qu'une enquête complète a été ouverte et que les six (6) auteurs de ces brutalités ont été identifiés et placés depuis hier aux arrêts disciplinaires de rigueur pour une durée de 40 jours.

Cette durée de 40 jours pourrait être prolongée de 20 jours supplémentaires selon de sources de l'état-major. 

Ces 6 militaires peuvent également être traduits devant le Conseil disciplinaire qui pourrait statuer sur leur sort, soit les maintenir aux arrêts soit les rétrograder ou les radier.
Par Ahmed Bacar
HabarizaComores.com (Habari Za Comores)| أخبار من جزر القمر
La bavure policière commise dernièrement lors de la manifestation des lycéens à Moroni, capitale de l’Union des Comores est intolérable et indigne d’une République qui se respecte. Des sanctions sévères doivent être prises rapidement afin que ce genre d'actes ne puisse jamais se reproduire.

La violence gratuite d'où qu'elle vienne doit être endiguée par des actions de formation, de sensibilisation et d'encadrement. Le Ministère de l'Intérieur doit en tirer les leçons. L'usage d'armes à l'égard de manifestants ne peut être admis que dans des conditions clairement réglementées y compris la légitime défense et dans le cadre de l'assistance de personnes en danger. 

Les Autorités publiques doivent revoir leur feuille de route en matière de gestion de manifestations et de dialogue social. La force brute nuit à la cohésion sociale et hypothèque la confiance du peuple à l'égard de l'exécutif. 

L'émergence de l'Union des Comores ne peut pas faire l'économie du dialogue social et du respect des valeurs républicaines à commencer par le respect des droits fondamentaux de la dignité humaine.

Darchari MIKIDACHE

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.