Les plus récents

C'était couru d'avance. Les problèmes de visas pour la délégation comorienne n'ont pas pu être réglés à temps.

Les équipes féminines de La Réunion et des Comores devaient s'affronter ce vendredi en ouverture du tournoi des Jeux des Iles. La rencontre du groupe B prévue à 17h au stade Baby Larivière de Saint-André n'a donc pas eu lieu. L'équipe féminine des Comores n'était pas au complet, certaines de ses joueuses étant toujours coincées aux Comores.

La colère de la délégation comorienne ne faiblit pas. Malgré ses messages d'alerte ces derniers jours, ils mettent en avant le manque de coopération des autorités françaises dans la délivrance des visas.


"Je ne vois pas l'utilité de ces jeux. Je croyais que ces jeux étaient faits pour réunir les jeunes de la région dans un moment de partage, de convivialité or je constate que depuis que la Réunion organise ces jeux, il y a toujours des absences des athlètes au côté comorien comme du côté malgache. Dommage que la France continue à nous mépriser. Je ne vois pas comment on peut y rester dans une organisation qui ne sert à rien pour notre pays", affirme un comorien, agacé.
Par zinfos974.com
Image. Crédit le lie qui nous unit 269
HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.

Prénom NOM
22 boulevard Napoléon
75555 PARIS
( 01 XX XX XX XX
Mariée, 39 ans


À l'attention de Monsieur Louis
MAE
10 place de la Liberté
75000 PARIS

Paris, le 31 juillet 2015



Objet : Votre annonce Nº 75166E

Monsieur,

Traductrice trilingue anglais/allemand, ayant déjà travaillé dans la fonction publique, je suis vivement intéressée par le poste de traducteur titulaire au sein de votre ministère.

Ma formation à l’École supérieure des interprètes et traducteurs ainsi que mon expérience du milieu diplomatique m’ont permis d’acquérir un haut niveau de qualification dans la traduction de documents administratifs, ceci dans le respect strict de la confidentialité.

D’autre part, je connais parfaitement la culture allemande et peux me déplacer à l’étranger si nécessaire. Enfin, j’ajoute que la recherche documentaire et terminologique m’est familière.

J’espère avoir l’honneur d’un entretien avec vous afin de vous exposer l’étendue de ma motivation.

Veuillez agréer, Monsieur, mes salutations les plus respectueuses.

Signature
Par Habarizacomores

Organisation des Nations unies, Union européenne, ministères… Les besoins en traducteurs sont réels, mais le recrutement est particulièrement sélectif. Les ministères n’embauchent que très peu et de manière sporadique, tout comme les organisations internationales. L’ONU, par exemple, n’emploie pas plus d’une centaine de traducteurs permanents, mais doit actuellement faire face à une pénurie de traducteurs en raison des nombreux départs à la retraite des personnels engagés dans les années 80.

Ses compétences :  traduire, restituer, écrire, communiquer.

Sa formation : pour se présenter aux concours des ministères français et de la fonction publique européenne, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac+3 au minimum (licence tous domaines). Il est demandé aux candidats de choisir deux langues (dont l'anglais ou l'allemand) parmi les 24 proposées. En dehors des compétences en langues, mieux vaut également posséder une bonne culture générale et de solides connaissances en droit, en économie ou dans les domaines scientifique et technique. Deux écoles ont signé un partenariat avec l'ONU : l'ESIT et l'ISIT.
Par letudiant.fr

Les prix des produits pétroliers à Mayotte sont fixés en application des dispositions du décret n° 1315 du 27 décembre 2013, complété par un arrêté interministériel de méthode du 5 février 2014.

En application de ce dispositif de régulation des prix, le préfet vient de signer l’arrêté qui fixe le tarif des produits pétroliers pour Mayotte à partir du 1er août 2015, 0h.

Le prix du litre en €uro est ainsi fixé à
  • Supercarburants sans plomb : 1,52 €/litre
  • gazole : 1,16€/L 
  • pétrole lampant : 0,80€/L 
  • mélange détaxé : 1,03€/L 
  • GO marine : 0,82€/L 
  • le prix de la bouteille de gaz de 12 kg est 24,50 euros.

La régulation des prix pétroliers s’inscrit dans l’action du gouvernement dans la lutte contre la vie chère au profit des consommateurs Mahorais.
Ces prix sont applicables à compter du 1er août 2015, 0h

Par KTV

Communiqué de Presse
Mamoudzou, le 30 juillet 2015


Allocation de rentrée scolaire 2015/2016

Depuis le 1er janvier 2015, les Allocations Familiales sont rattachées à la CSSM (Caisse de sécurité
sociale de Mayotte). Les lieux d’accueils du public restent inchangés à Kawéni et à Labattoir.

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée aux familles sous condition de ressources, pour
chaque enfant à charge scolarisé et âgé de 6 à 20 ans (né entre le 16 septembre 1995 et le 31 janvier 2010
inclus).

Cette année environ 38 000 enfants âgés de 6 à 20 ans sont concernés par l’ARS.



Les conditions d’attribution

  • Fournir au service Allocations Familiales de la CSSM une « attestation de scolarité et de situation » dûment complétée pour chacun des enfants concernés. Cette attestation conditionne également le droit aux Allocations Familiales à partir du mois de septembre 2015.
  • Les ressources du foyer, déclarées au titre de l’année 2013 ne doivent pas dépasser les plafonds suivants :



Les démarches

  • Les « attestations de scolarité et de situation » sont adressées directement aux familles. Elles doivent être complétées par l’établissement scolaire ou par les familles selon la situation de l’enfant (cours par correspondance, maladie etc…), puis retournées au service des Allocations Familiales de la CSSM à Kawéni accompagnées des justificatifs réclamés
  • Pour les enfants scolarisés pour la première fois ou qui ont repris une scolarité régulière, les familles sont invitées à fournir directement le certificat de scolarité au service des Allocations Familiales de la CSSM à Kawéni ou à contacter ce dernier pour davantage d’informations.

Les dates de mise en paiement

  • Pour les enfants âgés de 6 à 16 ans, un versement anticipé de l’allocation de rentrée scolaire sera versé à partir du 5 août 2015 sur les comptes bancaires. Toutefois, la famille devra fournir avant le 25 septembre2015, l’attestation de scolarité et de situation de l’enfant. A défaut, il sera procédé à la récupération de l’allocation de rentrée scolaire et des allocations familiales servies au titre des mensualités de septembre et octobre 2015.
  • Pour les enfants de plus de 16 ans, les premiers versements seront effectués sur production de l’ « attestation de scolarité et de situation ».


Contact presse : Fatihat CHEICK-AHMED – 0269 61 87 60 – service.communication@css-mayotte.fr

Une des agences de Renseignement les plus performantes et crédibles au monde, "Koan Cho" informe, dans son dernier rapport officiel 2015 relatif à la lutte contre le terrorisme, titré "Kokusai Terrorismu Youran 2015" , que Tindouf est le centre des rapts de touristes étrangers dans la zone saharienne algérienne.

Aussi, l'Agence japonaise de Renseignement a-t-elle décidé d'inscrire la région de Tindouf comme un territoire à très haut risque, révélant au passage les liens étroits entre les terro-polisariens, Al-Qaïda en Péninsule Arabique (AQPA), Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et de multiples autres mouvements terroristes installés sur le territoire algérien et dans la bande sahélo-saharienne.

Un phénomène que les renseignements japonais ont constaté depuis l'année 2011 et qui va crescendo avec l'installation sur le territoire algérien des partisans de DAESH et la montée en puissance de la menace terroriste dans le monde.

Un rapport officiel qui émane d'une agence gouvernementale sous tutelle du Ministère japonais de la Justice serait difficilement contestable puisque cette même agence est chargée de la sécurité nationale sur le territoire japonais mais également à l'étranger.

En conséquence, est-il sérieux et tolérable de soutenir une organisation terroriste, le polisario, qui s'acoquine avec des mouvements terroristes et de donner l'amen à un pays, comme l'Algérie, qui l'instrumentalise à des fins de nuire à la stabilité, à la sécurité et à l'intégrité territoriale de ses voisins pour tenter vainement de s'imposer sur la scène africaine et internationale ?

Farid Mnebhi.
 

Améliorer et diversifier les exportations des produits de la pêche aux Comores


C'est l'objectif du Gouvernement, qui a organisé un atelier de formation avec le soutien de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED), du 28 au 30 juillet à Moroni. Ouvert par Mohamed Halifa, Ministre délégué à l'Agriculture et à la Pêche, cet atelier a réuni des autorités nationales en charge du secteur de la pêche, mais aussi un groupe de pêcheurs, des représentants de syndicats et de sociétés de pêche ou encore du contrôle qualité et de la certification des produits halieutiques.

Au programme des activités: comprendre le rôle du secteur de la pêche dans le développement des pays les moins avancés et des petits états insulaires, analyser l'offre et la demande d'exportations de produits de la pêche et leurs implications sur le positionnement des Comores sur le marché mondial, et identifier les moyens pour répondre durablement aux défis posés par le respect des normes internationales dans l'exportation de poissons.

La pêche est, après l'agriculture, le deuxième secteur le plus important de l'économie aux Comores, et représentait environ 10% de l'emploi et 8% du PIB en 2013.  

Par ONU Comores

Les visages d'une partie des jeunes comoriens militants aux Comores et dans le monde pour l’intérêt général des Comores. Nous sommes unis pour l'intérêt national du pays.

Nous estimons que l'année 2016, doit être impérativement , un nouveau cap pour le pays , un début de la lutte contre la corruption, de la restauration de l'autorité de l'Etat, de la bonne gouvernance et surtout de l'instauration d'un Etat de droit et démocratique qui favoriserait les jeunes dans tout le pays, Anjouan, Mohéli, Ngazidja et Mayotte .

Attachés pour l'unité et à l'indivisibilité de notre nation, nous croyons que le Général Salimou est l’homme, le soldat qu’il faut pour constituer cette force morale et crédible pour défendre notre souveraineté nationale. Il l’a fait par le passé avec notre armée vaillante l’A.N.D et avec l’appui des forces de l’union africaine.

Conscients de l’enjeu électoral de 2016, dans lequel, la voix de chacune et chacun comptera pour le destin de toute la nation, nous avons choisi pour la première fois de notre vie à s’engager en politique afin de soutenir sa candidature. Nous refusons cette fois-ci, d’être des moutons pour nos tontons, nos villages ou nos régions.


Nous nous voulons comme une force de proposition, capable d’engager un combat d’idées, le moment venu, pour la réussite de cette candidature, tout en plaçant les insultes dans les poubelles , en engageant un dynamique de mobilisation patriotique autour de sa vision politique démocratique, ainsi, pragmatique que progressiste qui ne tardera pas à venir .

Cette vision qui regardera d’abord, la jeunesse du pays comme une heureuse chance pour la nation, mais pas comme , une dangereuse menace ébranlant la paix nationale , d’ailleurs , indispensable pour tout un développement d’un pays.

Convaincus aux chevilles et au corps que, l’homme de la libération nationale, le Général Salimou, est le seul candidat moralement et patriotiquement mieux placé pour sortir notre pays dans l’ornière. La jeunesse consciente de notre pays, nous devons se réveiller en se donnant comme devoir d’agir pour le bien être de l’avenir du pays. La solution magique aux problématiques de l’Etat comorien, ne sera pas uniquement dans la contestation mais elle dépendra de nos différents engagements même divergents, en faveur d’un renouveau politique dans le pays en 2016. Dans l’état comateux, dans lequel le pays se trouve, L’indifférence est le poison de la jeunesse.

C’est pourquoi, nous, jeunes militants pour l’élection du Général Salimou, dans l’esprit de lutter contre cette indifférence qui tue le pays, proposons que notre jeunesse soit celle une énergie productive positive pour le pays et la vieillesse, une expérience à la sagesse de la nation.

Nous appelons la jeunesse de rejoindre massivement la candidature du Général Salimou, uniquement pour défendre et promouvoir l’intérêt suprême des Comores.

Les Jeunes avec le Général Salimou en 2016

TRANSPORTS – Le passe Navigo unique sera effectif au 1er septembre prochain. Si la grille des tarifs pour les transports en Ile-de-France stagne ou diminue pour la plupart des usagers, une partie d'entre eux devrait payer plus cher à la rentrée. Revue de détail.

Amorcée en partie début janvier, la nouvelle tarification du passe Navigo sera effective début septembre. A partir de la rentrée, le passe Navigo unique permettra, pour le même tarif, de prendre les transports en commun dans Paris où de se rendre, à partir de la capitale, à l'aéroport Charles-de-Gaulle ou à Saint-Rémy-lès-Chevreuse, à 40 kilomètres de Paris, tous deux en zone 5.

Les passes pour Paris plafonnés



Le Tarif unique mensuel fixé est de 70 euros, 21,25€ hebdomadaire et 770 € à l'année, soit l'offre financièrement la plus intéressante puisque correspondant à 11 mois de forfait mensuel. Des montants déjà appliqués au passe Navigo zone 1-2 depuis le 1er janvier dernier.

A LIRE AUSSI >> Interview de l’Ambassadeur de France, M. Robby Judes : Où en sont les discussions entre les Comores et la France sur Mayotte ?

Pour toutes les autres offres jusqu'alors supérieures à ce montant (zone 1-3, 1-4, 1-5 2-4, 2-5 et 3-5), dont les tarifs s'étalent de 76,40€ à 116,50€ pour l'ensemble du réseau francilien (zone 1-5), ces tarifs uniques, plus avantageux, seront applicables à partir du 1er septembre.

Quant aux passes couvrant des zones dont la tarification est inférieure à 70 euros, les montants de ces forfaits restent inchangés, en tout cas en ce qui concerne les tarifications hebdomadaire et mensuelle. Pas de changement donc pour le passe zones 2-3, facturé 65,10 €/mois, 3-4 (62,80 €) et 4-5 (60,70 €).

Un passe annuel banlieue-banlieue qui bondit


Mais pour ces déplacements de banlieue à banlieue, cette neutralité des prix masque une tout autre réalité en ce qui concerne le passe annuel qui, lui, subira une nette augmentation à compter du 1er septembre prochain.

Actuellement facturé 676,50 €, le passe 2-3 passe en effet à 716,10 €, le passe 3-4 à 690,80 €, contre 654,50 actuellement et le passe 4-5 à 667,70 €, contre 634,70 € aujourd’hui. Soit un peu plus de 36€ d'augmentation en moyenne.

A LIRE AUSSI >> Nationalité française : enfant né en France de parents étrangers

Nicolas Vanel - metronews.fr 


Le 30 juillet est une date chère à tous les marocains et une occasion pour célébrer dans la joie et l'allégresse l'anniversaire de l'intronisation de leur Roi ; une Fête qui atteste de l'attachement et de la symbiose entre le peuple marocain et le Trône mais qui symbolise aussi l'unité de l'Etat et la confiance en un avenir qui répond aux souhaits des marocains de vivre dans le développement, la prospérité, la sécurité et la dignité.

La Fête du Trône a également de profondes significations dont le renouvellement de l'acte d'allégeance, un pacte liant le Trône au peuple, d'autant plus que la monarchie est le symbole de l'unité de la Nation et est garante de la pérennité et de la continuité de l'Etat, et la prestation de serment de nouveaux officiers lauréats issus des grandes écoles militaires et de police ; deux activités qui se tiennent le lendemain, soit le 31 juillet.

La Journée du 30 juillet, elle est marquée par la cérémonie de présentation des voeux au Roi du Maroc et par le discours du Trône. Pour cette année 2015, le Souverain marocain a adressé à son peuple un discours dont les thématiques se déclinent comme suit :

1/ D'entrée, le Roi du Maroc a soulevé la question des disparités sociales qui persistent et ralentissent le développement. Aussi, a-t-il annoncé le lancement d'un vaste chantier de mise à niveau de régions enclavées dans l'Atlas et le Rif, les régions sahariennes arides et les oasis ainsi que nombreux villages dans les plaines et sur les côtes.

2/ le refus ferme et non négociable du Maroc sur une quelconque tentative d'atteinte à sa souveraineté nationale et à son intégrité territoriale mais aussi contre ses institutions ou la dignité du peuple marocain, soulignant que les derniers développements intervenus quant à la question du Sahara marocain ont attesté de la justesse des droits du Maroc sur ses provinces sahariennes, appelant, le peuple marocain à rester vigilant et mobilisé pour annihiler toutes manoeuvres des ennemis du Maroc sur cette affaire et à s'y opposer avec toutes ses forces.

3/ S'agissant de la politique extérieure du Maroc, le Roi Mohammed VI a précisé que celle-ci reste et restera empreinte de rigueur, de solidarité et de crédibilité afin de relever les défis et de conforter une coopération Sud-Sud efficiente, notamment avec les pays du continent africain.

4/ Concernant la communauté marocaine à l'étranger, le Chef de l'Etat marocain, n'a pas hésité à adresser un ferme avertissement aux Consuls Généraux pour qu'ils mettent un terme à certains dysfonctionnements et donner ses instructions à leur Ministère de tutelle de sanctionner avec toute la fermeté requise tout abus perpétré par des fonctionnaires de ces Consulats, dénonçant que certains d'entre eux se préoccupent plus de leurs intérêts égoïstes que de celui de leurs compatriotes.

Une intervention du Roi du Maroc sur ce sujet qui démontre tout l'intérêt qu'il porte à ses citoyens de l'Etranger, à les défendre et à renforcer leurs liens avec leur pays d'origine pour qu'ils puissent apporter leur énergie au développement de leur patrie.

5/ Quant à l'intégration des représentants des marocains à l'étranger dans les institutions consultatives, de gouvernance et de démocratie participative, le Roi Mohammed VI a appelé à la mise en oeuvre des dispositions constitutionnelles et d'un Conseil qui réponde aux voeux de tous les marocains à l'étranger.

6/ et enfin, l'impérieuse nécessité pour les marocains de sauvegarder leur identité en restant attaché au rite Sunnite Malékite afin de lutter efficacement contre l'extrémisme religieux et le terrorisme.

A ce sujet, le Roi du Maroc, a demandé à son peuple de ne permettre à quiconque de lui donner de leçons sur sa religion et de rejeter toute tentative étrangère de l'en dévier, tout en respectant les autres religions du Livre et les doctrines qui s'y rattachent.

Tel est le premier devoir patriotique et religieux que les marocains ont choisi librement et transmis de père en fils, a souligné le Souverain marocain.

Enfin, la Fête du Trône se veut être l'occasion de mettre en exergue l'ensemble des réalisations et chantiers de développement mis en oeuvre par le Roi Mohammed VI dans toutes les régions du Maroc et de renouveler la détermination du peuple marocain, de Tanger à Lagouira, à rester fidèle à sa devise éternelle qu'est "Dieu-Patrie-Roi".

N'en déplaise à ses ennemis, le Maroc poursuit sereinement sa route vers le développement à sa propre cadence offrant au peuple marocain une vie pleine de dignité et d'espoirs qui se réalisent jour après jour contrairement à certains pays qui ne peuvent que constater jalousement ses avancées sur les plans, politique, économique, social, de l'éducation, de la santé, de la protection de la femme et des enfants, du respect des Droits de l'Homme et des libertés, de la démocratie mais aussi ses victoires diplomatiques aux plans international, régional et continental.

Farid Mnebhi.

Le corps sans vie d’un garçon d’une douzaine d’année a été trouvé par les gendarmes lors d’une interception ce jeudi matin.

Il est 6h30 lorsque le Kondzo de la brigade nautique de Pamandzi est engagé sur un écho susceptible d’être une embarcation de migrants au large de la grande passe de l’Ouest.
Le kwassa est repéré et intercepté avec à son bord 15 personnes dont cet enfant décédé.

Le garçon aurait reçu une noix de coco sur le crâne à Anjouan et aurait été placé dans le kwassa dans l’espoir de le faire soigner à Mayotte. Mais il est décédé durant le trajet entre Anjouan et les côtes Mahoraises.

Un technicien en investigations criminelles est dépêché sur place et la jeune victime transbordée pour effectuer les premières constatations.
L’examen du corps réalisé par un médecin ne révélant aucune trace suspecte, le corps pourra être remis à la famille.

Par Le journal de Mayotte
Photo ©wongo

Exemples de lettre de motivation

[Lettre de Motivation][gallery3]

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.