Détention de Sambi: l'insouciance des uns, la délectation des autres

"Anjouanaises, Anjouanais, J'ai pensé à nous écrire afin de condamner fermement l'une de nos caractéristiques repréhensibl...

"Anjouanaises, Anjouanais,
J'ai pensé à nous écrire afin de condamner fermement l'une de nos caractéristiques repréhensibles qui n'est autre que notre insouciance légendaire. 

J'aimerais commencer par nous rappeler que le monde musulman, dont nous faisons partie, a perdu beaucoup de ses dirigeants, bons ou mauvais, emportés par l'impérialisme occidental. 

Ces dirigeants se sont apparemment détestés les uns les autres. Par conséquent, ils n'ont fait que se regarder disparaître l'un après l'autre sans doute avec délectation alors qu'ils auraient pu avoir le poids de faire face à l'impérialiste voire même de contribuer à sa chute en avalant leur fierté pour se liguer ensemble afin de défendre leurs intérêts communs.

Je crains que les Anjouanais n'aient beaucoup à apprendre de ces évènements malheureux vu les moments difficiles que nous traversons actuellement dans ce pays appauvri.

Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, qui se trouve être Anjouanais et malheureusement le politicien Comorien le plus populaire du moment et peut-être même de tous les temps, est détenu depuis des mois pour des raisons purement et simplement politiques. Sa popularité dérange alors qu'il est envisagé de faire durer l'actuel régime jusqu'en 2030. 

Face à cette injustice qui saute aux yeux de tout un chacun, les Anjouanais que nous sommes ont préféré laisser faire au lieu de se mobiliser contre l'injustice imposée à l'un des leurs. 

Mes chers frères et soeurs Anjouanais, ne pouvons-nous pas prendre conscience du fait que si un ancien Président qui, de surcroît, est le politicien le plus aimé de tous les temps peut se fait arrêter, enfermer chez lui et priver de presque tout sans la moindre réaction ne serait-ce que pour dénoncer l'humiliation gratuite, les simples citoyens que nous sommes connaîtront pire que ça?
Si, chers Anjouanais, nous ne savons pas prendre d'initiatives, inspirons-nous des autres. 

Il y a quelques années de cela un ancien chef d'état major, [next] qui n'était pas un élu, avait été mis en résidence surveillée soupçonné par la justice, et non l'éxecutif, de complicité dans l'assassinat d'un frère d'armes. Il n'a été abandonné ni par ses frères et soeurs de la même île ni par certains autres comoriens des autres îles. 

En effet, une tension vive régnait à Ngazidja pour ne pas dire à travers le pays car sa mort en détention était redoutée puisqu'elle pouvait provoquer de violents affrontements entre communautés résidant sur l'île abritant la capitale. Cette tension a duré, il faut le rappeler, tout au long de sa détention.

Comment se fait-il donc, chers Anjouanais, que nous restions silencieux et insouciants alors que notre frère, un ancien élu qui a servi et beaucoup fait pour ce pays, se fait neutraliser politiquement par ceux-là mêmes qui le jalousent alors qu'ils sont loin d'être meilleurs que lui? Pourquoi est-ce que nous ne nous accordons aucune valeur? 

Personne ne nous demande d'user de la violence pour libérer notre frère. Personne ne nous conseille de semer la pagaille dans le pays. Il serait juste raisonnable et souhaitable que nous nous levions pour réclamer justice au profit de notre honorable frère.

Il semble qu'il est maintenant accusé de détournement de fonds publics. Soit! Mais qu'il soit jugé au plus vite pour prouver qu'il a bel et bien volé et lui infliger la peine qu'il aura méritée. Il ne peut pas continuer à être détenu juste le temps de la mise en oeuvre d'un plan machiavélique. 

A mon sens, Sambi mériterait plutôt la reconnaissance de tout un peuple pour lui avoir ouvert les yeux. Il se passait bien des choses dans ce pays à l'insu de la population. Grâce à Sambi, le peuple arrive à comprendre le fonctionnement du pays. Il a mis fin à une source illégale d'enrichissement pour certains, l'une des raisons pour lesquels il se fait punir aujourd'hui.

Anjouanais et autres comoriens, luttons pour la justice dans notre pays. Si nous laissons l'injustice se répandre, c'est nous qui en pâtirons. Nous n'en sommes sans doute pas victimes aujourd'hui. Mais notre tour finira par venir. Qui vivra verra".

Babayou Houmadi

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,44,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1502,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,658,Comores Développement,88,ComoresDroit,385,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5131,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2764,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1380,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,421,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,224,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,101,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,76,Mayotte,1983,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4139,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,405,Toyb Ahmed,232,Transport Aérien,882,Tribune libre,2571,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Détention de Sambi: l'insouciance des uns, la délectation des autres
Détention de Sambi: l'insouciance des uns, la délectation des autres
https://3.bp.blogspot.com/-FvNS0Ha_-2E/Wjd4qq9LHoI/AAAAAAACZeM/LEiughNK1nc0mVuTXy-9RnWajtRs8tz8gCLcBGAs/s320/sambi.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-FvNS0Ha_-2E/Wjd4qq9LHoI/AAAAAAACZeM/LEiughNK1nc0mVuTXy-9RnWajtRs8tz8gCLcBGAs/s72-c/sambi.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/09/detention-de-sambi-linsouciance-des-uns.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/09/detention-de-sambi-linsouciance-des-uns.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy