Une inflation plus que galopante !

La situation n'est pas du tout simple et rien à l'horizon ne semble pouvoir venir calmer cette profonde inquiétude..Une inflation plus que galopante !

Une inflation plus que galopante !

Une inflation plus que galopante !


Ces temps-ci je peux sembler alarmiste sur le plan économique. Mais honnêtement, je pense être loin du compte. La situation n'est pas du tout simple et rien à l'horizon ne semble pouvoir venir calmer cette profonde inquiétude, qui est la mienne.

Tout le monde le vit, les prix des denrées alimentaires ont explosé durant ce Mois Sacré de Ramadan. Autant il est possible de comprendre que l'approvisionnement de certains produits alimentaires soit difficile à cause d'une flambée des prix à l'international, dûe à la guerre en Ukraine, et provoquant ainsi une spéculation qui fait subir aux importateurs la loi du marché.

Autant il est très compliqué de croire que le manioc, la banane, le gingembre, le tarot qui ne subissent pas du tout l'effet de la guerre, du moins pas encore, puissent avoir des augmentations de prix variant entre 100 et 300%, dans l'indifférence ou l'impuissance générale. Et cela est d'autant plus troublant que cette folie de flambée des prix des produits agricoles n'est constatée qu'à Ngazidja. À Mohéli et Anjouan, les produits vivriers, les légumes et le poisson ont des prix raisonnables.

Et le plus inquiétant est que mêmes certains produits venus de si loin, dans un contexte de guerre, comme le Tilapia qui est à l'image, coûtent 2 à 3 fois moins cher que le même produit local. Alors on peut raconter l'histoire du produit bio qui coûte plus cher, ou de la petitesse du marché qui augmente les coûts de production. Mais tout de même, n'exagérons pas. Les prix des produits locaux restent malgré tout exorbitant. Et rien de scientifique ne peut le justifier.

Le véritable problème est dans le calcul du prix de revient des produits agricoles. Je pense que le ministère de l'agriculture, associé aux ministère de l'économie et à celui des finances, devrait réfléchir à la mise en place d'une structure de prix des produits agricoles. Il est plus que temps d'organiser le secteur de l'agriculture et son circuit de distribution. Le producteur, le collecteur, le détaillant (la vendeuse du marché) et entre eux tous, le transporteur. Et enfin, il temps de généraliser la vente au kilo des produits locaux. Et au final tout cela devrait aboutir à un élargissement automatique de l'assiette fiscale, et donc plus de rentrées d'argent pour le Trésor public. Que du "bénéf" pour l'Etat.

Il y a là des mesures à prendre qui ne dépendent absolument pas du contexte international difficile. La production locale de certains produits (fruits à pains, fruits,...) qui ne nécessitent aucune intervention de type engrais, potassium, ou insecticides, doit pouvoir offrir des prix raisonnables toute l'année. Mais cela suppose une petite organisation et de la discipline. Or, il n'y a ni l'un, ni l'autre.

Mais le plus grave dans tout cela, c'est que dans notre pays le salaire minimum est une vue de l'esprit. Or dans les pays qui fonctionnement en respectant les règles les plus élémentaires d'économie, il y a une indexation presque automatique des salaires par rapport à la hausse des prix.

Il est vrai que le pouvoir actuel avait fait un petit effort dans ce sens-là, il y a quelques temps. Mais cela risque d'être très très insuffisant, compte tenu de la gravité de la situation et surtout que l'inflation semble difficile à maîtriser.

Je sais que certains pensent que la solution à cette inflation, ça serait que les commerçants fassent du dumping, des ventes à pertes pour pouvoir bénéficier des bienfaits d'Allah durant ce Mois de Ramadan. Cette solution relève de l'aliénation mentale surtout que dans un pays où c'est le seul mois que tu peux augmenter sensiblement ton chiffre d'affaires pour rattraper les mois de galère, comme mars et avril, le dumping conduirait au suicide des entreprises.

Par Mohamed Abdou Mbechezi

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,57,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,87,Abdourahamane Cheikh Ali,40,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,1977,Adinani Toahert Ahamada,35,Afrique,1512,Ahmadou Mze,66,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,191,Ali Moindjié,71,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1087,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7974,Daoud Halifa,206,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,87,Dini NASSUR,135,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1524,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3185,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1548,Hamadi Abdou,445,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,2,Idriss Mohamed Chanfi,409,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2455,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,459,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1601,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,189,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5497,Publication Article,1,Rafik Adili,45,SAID HALIFA,22,Said HILALI,66,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1106,Tribune libre,4536,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Une inflation plus que galopante !
Une inflation plus que galopante !
La situation n'est pas du tout simple et rien à l'horizon ne semble pouvoir venir calmer cette profonde inquiétude..Une inflation plus que galopante !
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgdWyF4LNiK28ynW2Ztwwu_niqcDSKRz6acUoX7OWB_HTKJIwBiuz_KZ2JBVIe-k1xWqe8rOOTSuq8-7d5r6OYY2MnBLlD883aq0zWAyPVMcAF8WB42cB3VK_hopX87lgF4Znx-LRMIGu1M8ASBnkOmAsNPQUHZTu0HRKf7sQenY1cxqBzp_IJrCclG/w320-h239/prix.png
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgdWyF4LNiK28ynW2Ztwwu_niqcDSKRz6acUoX7OWB_HTKJIwBiuz_KZ2JBVIe-k1xWqe8rOOTSuq8-7d5r6OYY2MnBLlD883aq0zWAyPVMcAF8WB42cB3VK_hopX87lgF4Znx-LRMIGu1M8ASBnkOmAsNPQUHZTu0HRKf7sQenY1cxqBzp_IJrCclG/s72-w320-c-h239/prix.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/04/une-inflation-plus-que-galopante.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/04/une-inflation-plus-que-galopante.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières