Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit

Samia Suluhu a rencontré vendredi le chef du principal parti d'opposition..Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit

Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Genève le 06 Mars 2022

Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit


Le Rassemblement pour une Initiative de Développement avec une Jeunesse Avertie, une organisation politique Comorienne, salue la sagesse et la maturité politique de la Présidente de la Tanzanie qui , par un geste de haute portée politique rehausse l'image de son pays .

Madame Samia Suluhu vient d'élargir M Freeman Mbowe, leader du parti Chadema, arrêté en 2017 pour "terrorisme" et complot" avec trois autres membres de son parti .

Pae ailleurs, Madame Suluhu a mis à profit sa visite en Belgique pour rencontrer M. Tundu Lissu, le vice président du Chadema en exil, un farouche opposant du parti au pouvoir CCM et ancien candidat à l'élection présidentielle , accusé de tentative de coup d'Etat.

Cette main tendue est appréciée à sa juste valeur par toute la communauté internationale , elle est qualifiée d'amorce vers la réconciliation et la pacification de la Tanzanie . Madame la Présidente de la Tanzanie mesure le sens et la portée de cet acte animé sans doute par un esprit d'ouverture et d'apaisement, gage de la paix sociale pour impulser une vraie dynamique pour l'essor de son pays.

A l'instar des pays africains, le temps du rassemblement est venu pour instaurer une démocratie réelle ouvrant de nouvelles perspectives comme c'est le cas au Kenya en 2018 ayant permis aux leaders de signer un pacte de rapprochement mettant ainsi un terme aux crises postélectorales récurrentes. C'est le cas aussi en Côte d'ivoire entre le pouvoir et l'opposition qui ont convenu, dans le respect mutuel et en considération de l'intérêt supérieur de leur nation de privilégier le dialogue sincère et la réconciliation nationale.

Et l'on fait remarquer ,à juste titre ,que même les renversements des régimes politiques estimés autoritaires et répressifs se font sans effusion de sang, avec déférence dûe aux anciens présidents déchus en sécurité puis élargis, notamment en Guinée, au Mali, et au Burkina.

En revanche, aux Comores, on marche à contre-courant de l'histoire, en marge du tournant. Ce qui est loin de l'ère du temps et contraste avec ce vent irréversible de changement qui souffle dans les contrées africaines en réponse aux aspirations légitimes des peuples d’Afrique pour la démocratie et un État de droit.

Les comoriens aspirent à la paix sociale, une réconciliation nationale et un retour à l'Etat de droit avant d'être conviés au dialogue national devant être inclusif.

L’élargissement des détenus politiques sont les jalons à poser avant d'initier un retour à l'ordre social et politique en vue de sortir l'Archipel de cette crise de confiance.

Les Comores méritent cela et exhortent Monsieur Azali Assoumani à faire preuve de maturité, d'élégance, voire de courtoisie républicaines à l'instar des autres pays du continent dont la Tanzanie qui vient d'en faire la démonstration d'une manière éloquente.

Ces crises ne favorisent nullement un retour à l'ordre. Ce qui remet fortement en cause les valeurs fondamentales et notamment le respect des normes internationales de protection des Droits de l’humains ratifiées pourtant dans leurs chartes.

Le RIDJA invite l’invite à s'inspirer de son homologue tanzanienne et faire preuve de bon sens en se tournant résolument vers la libération du peuple. Les Comores, ne doivent pas être en reste comme un no man's land et en déphasage. Par conséquent, Monsieur Azali Assoumani doit mesurer la gravité de l’heure pour ce peuple martyr des Comores qui a tant subi dans l’indifférence de la communauté internationale dont les conséquences risquent d'être fatales pour le peuple et pour son régime. Il se doit d'agir pendant qu'il est temps.

Me Saïd Larifou, Président du RIDJA, ancien candidat à la présidentielle des Comores,

COMMENTAIRES

Derniers articles$type=blogging$m=0$cate=0$sn=0$rm=0$c=2$va=0

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,92,Abdourahamane Cheikh Ali,58,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2017,Adinani Toahert Ahamada,38,Afrique,1518,Ahmadou Mze,71,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,74,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1119,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8177,Daoud Halifa,213,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,105,Dini NASSUR,141,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1556,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3217,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1563,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,5,Idriss Mohamed Chanfi,425,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2486,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1605,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,194,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5584,Publication Article,1,Rafik Adili,46,SAID HALIFA,22,Said HILALI,69,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1129,Tribune libre,4590,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit
Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit
Samia Suluhu a rencontré vendredi le chef du principal parti d'opposition..Le RIDJA salue la réconciliation en Tanzanie et le retour à l'Etat de droit
https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEikbuFbrd3y6CD-gJH1adtDJhPvYa0mrMHBvdgCYKp1Y67x_NwRFkKncEfmyAucDoQibyMfgXox73T47w9zdXsEMGhN94FtHpPYWtQphZh9LvCpve8enm760C40umSZ_tIIi1shDZ529ZLJbWBONs4UFhnqDZqMqxHX6PhL7N2llnogKb6dJyLPEANg=w320-h208
https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEikbuFbrd3y6CD-gJH1adtDJhPvYa0mrMHBvdgCYKp1Y67x_NwRFkKncEfmyAucDoQibyMfgXox73T47w9zdXsEMGhN94FtHpPYWtQphZh9LvCpve8enm760C40umSZ_tIIi1shDZ529ZLJbWBONs4UFhnqDZqMqxHX6PhL7N2llnogKb6dJyLPEANg=s72-w320-c-h208
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/03/le-ridja-salue-la-reconciliation-en.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/03/le-ridja-salue-la-reconciliation-en.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières