BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable

BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable. Les années se suivent et se ressemblent. Comparons nos résultats avec quelques pays, chiffres glanés

BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable

BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable


Les années se suivent et se ressemblent. Comparons nos résultats avec quelques pays, chiffres glanés sur internet. 

Maore plus de 54 %, Réunion plus de 80 %, Martinique plus de 87 %, Guadeloupe plus de 90 %, Guyanne plus de 85 %, France plus de 90 %. Où se trouve l’intrus !

Maurice plus de 90 %, Madagascar plus de 42 % en 2019, Seychelles plus de 90 %.

Sénégal plus de 37 %, Cote d’Ivoire plus de 29 %, Tchad plus de 26 %, Guinée plus de 26 %

On peut se forger une idée claire de la dynamique concrète entre enseignement et développement économique et social. Les résultats du bac constituent un indicateur tangible du progrès ou pas d’une société. 

De ce point de vue, les résultats successifs du BAC aux Comores sont effroyables. Conséquence logique : le pays s’enfonce de plus en plus dans un gouffre dont on ne perçoit pas le fond. La vie culturelle s’appauvrit. Le débat politique tombe de plus en plus bas. 

La pauvreté s’étend exposant les citoyens à une vilenie sonnante et trébuchante de politiciens véreux. Les partis politiques qui occupent les devants de la scène sont désespérantes. Est-il possible d’évoquer une perspective sérieuse de sortie de crise ? Existe-t-il une organisation qui incarne les aspirations du peuple comorien ? 

Pour suggérer des prescriptions à un état aussi calamiteux, on doit d’abord s’approcher d’une explication objective de la situation. Elle s’applique surtout aux ex colonies africaines de la France. Force est alors d’indexer la Banque Mondiale et le FMI qui impose leurs programmes ultra libéraux à des gouvernants soumis, sans vision autre que la main tendue.

Après les indépendances, l’argent a coulé à flots. L’Occident disposait d’immenses capitaux qu’il fallait fructifier en investissant massivement au nouvel eldorado africain. Des projets faramineux furent mises en œuvre sans se demander comment les pays allaient rembourser. 

On découvrit l’incohérence lorsque vint le temps des remboursements des dettes. Le FMI et la Banque Mondiale imposèrent alors leur Programme d’Ajustement Structurel (PAS). Le noyau du PAS : équilibres macro économiques. Le slogan : trains de luxe des États africains, des fortunes colossaux amassées par les dirigeants africains corrompus. En réalité l’objectif était simple : obtenir le remboursement des dettes. 

Ils imposèrent des mesures radicales qui ont progressivement appauvries les peuples. Réduction des budgets sociaux : santé, enseignement, fonction publique. Au lieu de faire payer ceux qui avaient profité des aides : les multinationales occidentales et les pontifes noires et leurs laquais.

Dégringolades de nos pays. La misère s’étend et nos « bienfaiteurs », la main sur le cœur nous pondent maintenant des programmes contre la pauvreté et nous formulent des nouveaux concepts (société civile, genre, divers fractures, etc.) et sigles (DSRP, PPTE, etc) qui font la joie des cireurs des pompes des « consultants » internationaux ; ces experts en service qui s’interrogent encore sur qui est premier entre la poule et l’œuf, comme s’il n’avait pas fallu des milliers d’années pour que l’homme modélise le processus de ponte, jusqu’à en imaginer un processus artificiel.

Ces programmes internationaux ne s’attaquent toujours pas au train de vie des États ni aux fortunes mal acquises qui enrichissent les pays du nord (dépôt dans des banques internationaux, investissements dans l’immobilier, achats luxueux qui font la joie d’entreprises occidentales, ..) Non on poursuit la même politique au service des grosses fortunes du monde. 

La catastrophe dans notre pays saute aux yeux. Pour se soigner il faut partir à l’étranger. Il n’y a pratiquement plus d’enseignement publique : on y trouve de moins en moins d’élèves, les bâtiments sont délabrés. Le privé est devenu un refuge, un pis aller sauf pour quelques rares établissements. L’enseignement n’est plus le noble métier qu’il était. Réduit à la misère les enseignants pensent plus à leurs salaires qu’à leur métier ? Peut-on parler d’un métier quand il ne permet pas de survivre ? 

Bien sûr on ne peut pas non plus les absoudre complètement au regard de leurs responsabilités face au pays, à son devenir ? A la limite ils peuvent bloquer l’école privé et public de sorte à imposer des mesures à la hauteur de la situation. Peut-être perdre une année pour sauver celles qui viennent. Un vigoureux cri d’alarme envers le peuple qui fera trembler ces pouvoirs insensibles à la vie des gens et à l’avenir du pays.

Il n’y a pas de remède magique, réformiste. Incontestablement le pays a besoin d’un traitement de choc. Certains chercheront à faire dériver cette colère vers des absurdités du genre public contre privé pour éviter de s’attaquer au système lui même. 

Il faut une vision à long terme que le peuple doit s’approprier pour mieux le défendre et contrôler les chemins suivis pour assurer un enseignement de qualité à tous les enfants comoriens. 

Idriss 02/10/2021

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,85,Abdourahamane Cheikh Ali,30,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1854,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1495,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1021,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,49,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7687,Daoud Halifa,200,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1469,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3120,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1532,Hamadi Abdou,443,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,387,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2405,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1590,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,175,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5382,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,164,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,814,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1059,Tribune libre,4502,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable
BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable
BAC 2021 : une catastrophe nationale effroyable. Les années se suivent et se ressemblent. Comparons nos résultats avec quelques pays, chiffres glanés
https://1.bp.blogspot.com/-wa5NTYCsmtg/YVgI5iAOBaI/AAAAAAAANJQ/e2AVnGs2G_wIGlek0EKQVZ1Ohr0DBLgWACLcBGAsYHQ/w320-h213/21D92CA2-A5A4-47E5-904E-866F85CA4DA6.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-wa5NTYCsmtg/YVgI5iAOBaI/AAAAAAAANJQ/e2AVnGs2G_wIGlek0EKQVZ1Ohr0DBLgWACLcBGAsYHQ/s72-w320-c-h213/21D92CA2-A5A4-47E5-904E-866F85CA4DA6.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/10/bac-2021-une-catastrophe-nationale.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/10/bac-2021-une-catastrophe-nationale.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières