Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun"

Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun", selon un député LREM des Bouches-du-Rhône

Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun"

Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun", selon un député LREM des Bouches-du-Rhône


Saïd Ahamada dénonce "des coups de menton" du maire de Marseille, qui a souhaité la création d'un parquet spécial anti-drogue dans la cité phocéenne, après une nouvelle tuerie entre trafiquants. Le député LREM mise, lui, sur une meilleure collaboration entre les collectivités locales et l'Etat.

"La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun. Il n'est pas possible, pour quelqu'un qui habite les quartiers nord de Marseille, d'aller travailler tôt le matin ou de rentrer tard le soir", affirme lundi 23 août sur franceinfo Saïd Ahamada, député LREM des Bouches-du-Rhône. À Marseille, le trafic de drogue a causé la mort de trois personnes dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 août.

franceinfo : Que pensez-vous de la proposition du maire, Benoît Payan, de créer un parquet antidrogue à Marseille ? Est-ce que les moyens judiciaires sont suffisants ?


Saïd Ahamada : Je suis aussi sceptique que les professionnels des forces de l'ordre. Toutes les idées sont bonnes à donner. Venant du maire de Marseille et des autres autorités locales, j'attends un travail d'introspection, plutôt que tout de suite se retourner vers l'Etat en lui disant de mettre des moyens. Peut-être faut-il que le maire de Marseille s'interroge sur ce que peut faire la municipalité ? Et que chacun à son niveau s'interroge sur ce qu'il peut faire. Cette année aura été l'année où les moyens judiciaires n'auront jamais été aussi importants depuis plus de dix ans. On est arrivés à l'objectif que les forces de police soient augmentées à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône. On est passé à plus de 300 hommes sur deux ans, et 100 déjà cette année. Le travail du côté de l'Etat, on le fait du mieux que l'on peut.

"Ce qui manque aujourd'hui, c'est un travail collaboratif entre toutes les autorités locales et nationales pour arriver à l'objectif qui est de réduire l'insécurité à Marseille."
Saïd Ahamada, député LREM des Bouches-du-Rhône, à franceinfo

Il ne s'agit pas uniquement de problèmes sécuritaires. Il faut évidemment tenir sur la partie sécuritaire, mais à Marseille vous avez un terreau pour cette violence. Qui est responsable de l'état des écoles ? C'est la mairie de Marseille. Qui est responsable du fait que la moitié de Marseille soit ghettoïsée en matière de transports en commun ? Ce ne sont pas les compétences de la Ville ou de l'Etat, ce sont les compétences de la métropole. Si on veut agir sur le long terme sur ces questions de sécurité, il faut que l'on ait un travail commun. Je demande à ce que ce travail d'introspection, que M. Payan veut que l'Etat fasse, qu'il le fasse aussi à son niveau. Et que les consommateurs aussi qui alimentent ce trafic, parce que l'argent de la drogue, c'est d'abord l'argent des consommateurs, fassent aussi ce travail d'introspection.

Pourquoi n'arrivez-vous pas à travailler ensemble aujourd'hui ?


Ce que je demande à la fois à l'État mais aussi aux responsables des collectivités locales, c'est de mener ce travail partenarial pour arriver à des résultats. Qu'on ait un plan d'action sur le court terme, le moyen terme, le long terme, les aspects sécuritaires, les aspects de prévention, d'éducation, de retour de la République dans ces territoires, pour faire en sorte qu'on ait des résultats effectifs. C'est comme ça qu'on arrivera à avoir ces résultats, et pas avec des coups de menton dès qu'un mort survient sur la ville.

"Si on ne compte que sur l'Etat pour y arriver, on n'y arrivera pas. Cela ne dépend pas que de l'Etat."
Saïd Ahamada, député LREM des Bouches-du-Rhône, à franceinfo

La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun. Il n'est pas possible, pour quelqu'un qui habite les quartiers nord de Marseille, d'aller travailler tôt le matin ou de rentrer tard le soir. Ce n'est pas de la compétence de l'Etat et si on n'en prend pas conscience, je pense qu'on ira droit dans le mur. Je travaille actuellement avec les autorités maritimes pour qu'on ait une école de la mer à Marseille. C'est quelque chose sur lequel on peut travailler, Etat, collectivité, mairie, métropole, pour arriver à des résultats. Sans travail partenarial, on n'y arrivera pas, et je ne jette pas la pierre ni d'un côté, ni de l'autre.

Existe-t-il une impunité des trafiquants à Marseille ?


Non, je ne dirai pas ça. Assez bizarrement, lorsqu'il y a des morts, souvent c'est parce que la police travaille bien. Malheureusement, il y a des morts, malheureusement il y a des victimes collatérales. Mais lorsque la police fait ce qu'elle fait aujourd'hui, tape des réseaux, fait un travail de harcèlement, elle met en insécurité ces réseaux. Pour continuer à pouvoir tenir ces territoires, ils se livrent à des guerres de gangs. C'est un moment difficile que l'on a à passer à Marseille. Si la police continue à faire ce travail, je ne désespère pas qu'on arrive à des résultats sur le long terme, qui ne se fera pas sans ce travail partenarial.

©Franceinfo - Radio France
Le député LREM des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada, le 21 février 2020, à Marseille. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,85,Abdourahamane Cheikh Ali,29,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1849,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1494,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1017,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,48,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7636,Daoud Halifa,198,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1462,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3112,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1530,Hamadi Abdou,443,High Tech,821,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,382,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,147,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2398,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1589,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,175,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5370,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,163,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,814,SOILIHI Ahamada Mlatamou,48,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1056,Tribune libre,4495,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun"
Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun"
Trafic de drogue à Marseille : "La moitié de la ville est ghettoïsée en matière de transports en commun", selon un député LREM des Bouches-du-Rhône
https://1.bp.blogspot.com/-N9cu4pDRExU/YSVWyDXXFEI/AAAAAAAAMv8/XsVU0rR7mQc3SHjzWKP74DHEKIUxPbvPwCLcBGAsYHQ/w320-h180/ahamada.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-N9cu4pDRExU/YSVWyDXXFEI/AAAAAAAAMv8/XsVU0rR7mQc3SHjzWKP74DHEKIUxPbvPwCLcBGAsYHQ/s72-w320-c-h180/ahamada.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/08/trafic-de-drogue-marseille-la-moitie-de.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/08/trafic-de-drogue-marseille-la-moitie-de.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières