Gouvernements en exil ou l’art de la division ?

Gouvernements en exil ou l’art de la division ? Au lendemain de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, je ne rési...


Gouvernements en exil ou l’art de la division ?

Au lendemain de la commémoration de l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, je ne résiste pas à l’envie d’exhorter mes compatriotes, en général, et les forces du Front commun de résistance, en particulier, à s’inspirer de l’exemple du grand homme d’État français. « Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance » comorienne contre la dictature Azali « ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas ». 

Halte alors à toute tentation aux compromissions avec un régime honni et qui plus est à bout de souffle. Ceux qui par lâcheté ou mesquinerie céderont isolément aux arrangements proposés par ce dictateur à bout de souffle auront porté un grave préjudice à notre cause commune. 

Seuls les bons offices de la communauté internationale peuvent constituer une voie de sortie de crise crédible et acceptable pour tous ceux qui luttent contre la dictature.

Il est temps aussi de dire halte à tous ceux qui d’une façon ou d’une autre se laissent facilement manipuler par le dictateur en cédant à la tentation de la division, sous le prétexte des gouvernements en exil. Une décision aussi grave et importante pour l’unité et l’avenir des forces de résistance mérite-t-elle d’être prise unilatéralement par une poignée d’individus ? 

L’organisation du front de résistance n’est-elle pas la seule autorité habilitée à prendre une telle résolution, sous peine de semer la zizanie, de renforcer le dictateur et d’enlever toute crédibilité au mouvement de résistance ? 

Le fait de n’attacher aucune valeur au principe de légitimité ou de n’accorder aucune importance à la notion de consensus risque de nuire à notre réputation de démocrates. Et ainsi de faire croire que la seule ambition qui nous anime est de chasser un dictateur de Beiti-salam pour y installer un autre.

Notre talon d’Achille est cette manie consistant à occulter les problèmes de fond que soulève cette lourde décision en nous chantant à longueur de journée les louanges de Moustoifa Said Chekh. Tout se passe comme si nous n’avons rien compris de la mémorable déclaration de Barak Obama faite au Ghana en 2009 : « L’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts, mais de fortes institutions ». 

La moindre des choses qu’on devait régler avant d’engager cette fuite en avant, c’est de s’assurer au préalable de trois garanties se résumant en trois maître-mots : Légitimité, crédibilité et efficacité. De un, est-ce qu’une telle aventure ne comporte pas le risque de saper l’unité de l’opposition ? 

De deux, une telle initiative bénéficiera-t-elle du soutien ne serait-ce que de nos partenaires ? De trois, en quoi le gouvernement en exil serait-il plus efficace en termes de mobilisation que le Front de résistance ? Exciper des faits d’armes du leader du FD dans la lutte contre les mercenaires pour excuser le coup d’État d’Addis-Abeba n’est pas de nature à crédibiliser notre label démocratique.

Le temps des panégyriques et de la personnalisation de la politique est révolu ; le peuple a besoin de propositions tendant à l’abolition de la dictature et à l’instauration d’un État de droit démocratique œuvrant pour le progrès économique et social. 

Il faut surtout arrêter ce terrorisme intellectuel consistant à tirer à boulets rouges sur toute personne qui ose contester ou critiquer les gouvernements en exil. 

Si notre projet n’est pas d’instaurer un autre régime fascho, force est de respecter dès maintenant l’article 19 de la Déclaration universelle des Nations-Unies sur les droits de l’homme et qui dispose : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression ; ce droit inclut la liberté d’affirmer des opinions sans interférence et de rechercher, recevoir et transmettre des informations et des idées par tous les moyens et sans tenir compte des frontières ».

Par Toussouf Boina, ancien SG du parti UPDC
Photo d’archives 

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,80,Abdourahamane Cheikh Ali,27,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1837,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1488,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,44,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1005,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,48,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7549,Daoud Halifa,194,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1444,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3099,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1528,Hamadi Abdou,443,High Tech,817,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,373,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,146,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,105,Mayotte,2387,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1587,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,173,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5321,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,163,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,813,SOILIHI Ahamada Mlatamou,48,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1054,Tribune libre,4467,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Gouvernements en exil ou l’art de la division ?
Gouvernements en exil ou l’art de la division ?
https://1.bp.blogspot.com/-uOT1_m2zSSA/YM3kWla9tBI/AAAAAAAAMHs/hcxjYFYddQADfCXZgaA8RZpk9QVxnN0_QCLcBGAsYHQ/s320/D3EE5E43-839F-480A-882E-1361577A0310.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-uOT1_m2zSSA/YM3kWla9tBI/AAAAAAAAMHs/hcxjYFYddQADfCXZgaA8RZpk9QVxnN0_QCLcBGAsYHQ/s72-c/D3EE5E43-839F-480A-882E-1361577A0310.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/06/gouvernements-en-exil-ou-lart-de-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/06/gouvernements-en-exil-ou-lart-de-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières