Emeutes au Sénégal : la France, victime collatérale des maladresses de Macky Sall

Dénonçant l’incarcération contre le leader politique Ousmane Sonko, les émeutiers sénégalais s’en prennent aux entreprises françaises Depuis...


Dénonçant l’incarcération contre le leader politique Ousmane Sonko, les émeutiers sénégalais s’en prennent aux entreprises françaises

Depuis l’arrestation mercredi pour « trouble à l’ordre public » de ce leader de l’opposition, arrivé troisième à l’élection présidentielle de 2019, les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants ont fait plusieurs morts. Les accès aux réseaux sociaux et applications de messagerie ont été restreints.

« Nous sommes très inquiets, confie à L’Opinion un chef d’entreprise français opérant dans l’agroalimentaire au Sénégal. Les manifestants s’en prennent aux symboles de la France, saccagent et pillent les enseignes de l’hexagone. Il y a un vivier d’agitateurs chevronnés et bien organisés qui manipulent une jeunesse nerveuse vivant dans une situation économique difficile avec la crise sanitaire ».

Depuis quelques jours, le Sénégal est le théâtre de scènes d’émeutes urbaines, de saccages de magasins et d’affrontements avec les forces de l’ordre. Bilan : plusieurs morts. Les autorités ont restreint l’accès aux réseaux sociaux et applications de messagerie (Facebook, WhatsApp, YouTube…) de peur d’une contagion durant le week-end.

Les jeunes manifestent contre la détention d’un leader de l’opposition, Ousmane Sonko, à Dakar et dans d’autres villes du pays comme en Casamance, une région frontiste.

A l’origine de leur mécontentement, l’arrestation mercredi pour « trouble à l’ordre public » d’Ousmane Sonko et son incarcération. Il est reproché à cet ancien inspecteur des impôts de 46 ans, arrivé troisième à l’élection présidentielle de 2019 avec 15 % des voix, d’avoir mobilisé ses partisans pour descendre dans la rue.

Accusation. Tout est parti d’une plainte pour viol à son encontre déposée par une employée d’un salon de beauté, le mois dernier. Ousmane Sonko a été convoqué pour comparaître après la levée de son immunité parlementaire, la semaine dernière. Le leader politique, qui bénéficie d’un large soutien parmi la jeunesse sénégalaise, accuse le gouvernement du président Macky Sall d’être à l’origine de cette « fausse accusation » afin de le détruire politiquement.

Les représentants de la société civile et de partis d’opposition emmenés par le mouvement “Y’en a marre” l’ont rejoint dans sa lutte contre le régime.

Qu’il soit ou non derrière l’« affaire Sonko », le pouvoir multiplie les maladresses, ces derniers temps, dans un contexte de pauvreté accrue et de frustration en raison des restrictions sanitaires : retard dans la campagne de vaccination à l’heure de la deuxième vague, arrogance de la caste dirigeante, répression en Casamance...

Plus de la moitié des Sénégalais ont moins de vingt ans et le marché de l’emploi doit accueillir 250 000 nouveaux jeunes chaque année. Faute de débouchés dans un pays au fort taux de chômage, cette jeunesse perméable aux Fake news s’en prend donc à tout ce qui peut avoir un lien avec le pouvoir.

On reproche notamment à Macky Sall d’avoir livré le pays aux entreprises étrangères. Qu’il s’agisse de groupes du CAC 40 ou de simples PME, plus de 250 sociétés françaises opèrent au Sénégal, pour un chiffre d’affaires global d’environ 3 milliards d’euros. Les enseignes françaises comme Auchan, Super U et Decathlon se sont installées dans le pays.

Ras-le-bol. Quatorze supermarchés Auchan ont dû fermer leurs portes après avoir été pris d’assaut par les manifestants. L’enseigne compte 32 magasins et un “drive”. « Ce n’est pas forcément à la France que l’on s’en prend mais les gens ont faim et en ont ras-le-bol de ce pouvoir qui commet bourde sur bourde, explique un activiste sénégalais. Je ne sais pas si la plainte est justifiée - j’en doute fort - mais les autorités en profitent pour liquider un adversaire potentiel avant la présidentielle de 2024. C’est un mauvais calcul car elles ont d’ores et déjà perdu la bataille de l’opinion, sinon il n’y aurait pas tant de gens dans les rues ».

La France, impuissante, est une victime collatérale des évènements en cours alimentés par des fake news dangereuses. Un faux compte Twitter à l’effigie d’Emmanuel Macron a annoncé que ce dernier allait déployer 1 500 militaires pour protéger les entreprises françaises. De quoi alimenter le ressentît à l’égard de l’ancienne puissance coloniale, souvent associée aux dérives des régimes en Afrique.

A Dakar, où les activistes sont très actifs, on s’en prend souvent à la présence militaire française, on dénonce la réforme non réussie du Franc CFA, on déplore la corruption et le retard des travaux - à tort ou à raison - des grands groupes tricolores.

L’arrivée des grandes enseignes de distribution attire la classe moyenne sénégalaise, au grand dam des appétits commerçants et artisans. Des campagnes comme « Auchan dégage » ont vu le jour.

Par Pascal Airault ©L'Opinion
Des scènes d'émeutes ont éclaté dans les rues de Dakar, le 5 mars au Sénégal © Sipa Press

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,88,Abdou Elwahab Msa Bacar,55,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,85,Abdourahamane Cheikh Ali,29,Aboubacar Ben SAID SALIM,42,Actualité Sportive,1850,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1494,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,189,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,45,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1017,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,48,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7644,Daoud Halifa,198,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,130,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1462,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3112,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1530,Hamadi Abdou,443,High Tech,821,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,383,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,148,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2398,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,458,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1589,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,175,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5370,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,63,Said Yassine S.A,163,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,814,SOILIHI Ahamada Mlatamou,48,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1056,Tribune libre,4495,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Emeutes au Sénégal : la France, victime collatérale des maladresses de Macky Sall
Emeutes au Sénégal : la France, victime collatérale des maladresses de Macky Sall
https://1.bp.blogspot.com/-o4Uk04gTGYQ/YEMrPraAqZI/AAAAAAAAKiw/zKAhnLJQv0EAEKTe0_qsCeR0g3UVXxSUQCLcBGAsYHQ/s320/senegal.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-o4Uk04gTGYQ/YEMrPraAqZI/AAAAAAAAKiw/zKAhnLJQv0EAEKTe0_qsCeR0g3UVXxSUQCLcBGAsYHQ/s72-c/senegal.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2021/03/emeutes-au-senegal-la-france-victime.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2021/03/emeutes-au-senegal-la-france-victime.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières