Violences à Mayotte : La France envoie des blindés et le GIGN

Mayotte : le GIGN mobilisé pour mettre fin à des affrontements entre jeunes Des blindés légers et un hélicoptère ont été déployés pour mettr...


Mayotte : le GIGN mobilisé pour mettre fin à des affrontements entre jeunes

Des blindés légers et un hélicoptère ont été déployés pour mettre fin à une rixe survenue mardi devant un établissement scolaire. Quatre individus ont été interpellés.

Environ 70 gendarmes dont ceux du GIGN, un hélicoptère et des véhicules blindés légers ont dû intervenir mardi à Dzoumogné, au nord de Mayotte, pour mettre fin à des affrontements entre jeunes devant un établissement scolaire. Quatre individus ont été interpellés dont trois mineurs, a fait savoir la gendarmerie.

Les heurts ont commencé dès 06h00 du matin de ce mardi, heure à laquelle les bus scolaires déposent les élèves devant le collège et le lycée, lorsque des élèves en provenance de Kawéni sont descendus pour se battre contre des jeunes de Dzoumogné. La situation a vite dégénéré et les élèves et le personnel ont dû se réfugier dans les classes. Les émeutiers ont également érigé des barrages sur la RN1, démontés par les forces de l'ordre qui ont sommé à la mi-journée les commerçants de quitter leurs magasins.

La situation est restée tendue jusqu'en fin de journée. Plusieurs tentatives ont été faites pour évacuer les élèves par bus. Ces derniers ont essuyé des jets de pierre. Les derniers élèves ont été évacués vers 19h30. Dans un communiqué adressé au recteur de Mayotte, la CGT Educ'action a dénoncé la dégradation des conditions de sécurité à Dzoumogné. «La sécurité des élèves et du personnel n'est plus assurée à l'extérieur comme à l'intérieur», a-t-elle affirmé, réclamant des moyens supplémentaires.

Le personnel du collège et du lycée de Dzoumogné exercera un droit de retrait mercredi, tout comme les chauffeurs de bus de la société Matis qui assure le transport scolaire. Le recteur de Mayotte a quant à lui annoncé la fermeture des deux établissements mercredi afin d'effectuer une évaluation des dégâts. Ces événements interviennent alors que des Assises de la sécurité ont été organisées au début du mois pour trouver des solutions à ces violences urbaines qui empoisonnent le quotidien des Mahorais.

Par Le Figaro avec AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,54,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,23,Aboubacar Ben SAID SALIM,41,Actualité Sportive,1777,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1473,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,187,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,974,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,43,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7275,Daoud Halifa,192,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,123,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1403,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3055,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1510,Hamadi Abdou,441,High Tech,812,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,350,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,144,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2338,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1582,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,167,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5226,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,154,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,47,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1040,Tribune libre,4384,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Violences à Mayotte : La France envoie des blindés et le GIGN
Violences à Mayotte : La France envoie des blindés et le GIGN
https://1.bp.blogspot.com/-h-oQWuU_UFk/X74HO9vT-BI/AAAAAAAAJKw/jHQsy-3S8RUG5avWKI6emHa41NysrnWcACLcBGAsYHQ/w320-h217/C295C1E9-EBDF-4A4B-B841-E227BB517F60.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-h-oQWuU_UFk/X74HO9vT-BI/AAAAAAAAJKw/jHQsy-3S8RUG5avWKI6emHa41NysrnWcACLcBGAsYHQ/s72-w320-c-h217/C295C1E9-EBDF-4A4B-B841-E227BB517F60.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/11/violences-mayotte-la-france-envoie-des.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/11/violences-mayotte-la-france-envoie-des.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE SEARCH TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières