Nakibou Aboubakari : « Aux Comores, ils étaient en feu ! »

Victorieux dimanche du Kenya (2-1), Nakibou Aboubakari (27 ans) et les Comores ne sont plus qu’à un point d’une qual...


Victorieux dimanche du Kenya (2-1), Nakibou Aboubakari (27 ans) et les Comores ne sont plus qu’à un point d’une qualification historique pour la Coupe d’Afrique des Nations 2022. Le joueur du Stade Briochin raconte son conte de fée avec les « Coelacanthes ».

1. Les Comores


« On est six frères et sœurs. Je suis le quatrième de la famille, le premier né en France, à Saint-Denis. J’ai grandi à Garges-lès-Gonesse, dans le 95. À la maison, et même encore maintenant, ma mère me parle en swahili. Je lui réponds en français. J’ai la double culture. Petit, j’ai vite compris la chance que j’avais de grandir ici. Les Comores, on y retournait tous les deux-trois ans, pendant les deux mois de vacances d’été. Il fallait amortir le prix du voyage (sourire). Mes parents sont d’abord arrivés à Marseille avant d’aller à Dunkerque puis à Paris. Ils sont très fiers de me voir porter le maillot des Comores. Et rendre fiers ses parents, c’est du pur bonheur ».

2. La sélection


« Ma première sélection, je ne peux pas l’oublier, c’était le 11 novembre 2011 : ça fait « 11-11-11 » ! On avait affronté le Mozambique, en qualification pour la Coupe du monde 2014. À l’époque, j’étais à Guingamp. Avant d’être rappelé contre la Libye il y a un mois, ma dernière sélection remontait à 2016. Il y a eu un gros trou. La montée du Stade Briochin en National m’a permis d’être rappelé ».

3. Les matchs


« Mercredi dernier, on a fait match nul, 1-1, au Kenya. À 1-0, Youssouf (M’Changama) est expulsé, juste avant la mi-temps. L’arbitre lui a mis un deuxième carton jaune, soi-disant parce qu’il avait gagné du temps, sans savoir qu’il l’avait déjà averti. Au retour, on jouait aux Comores, dans le nouveau stade (d’Iconi-Malouzini) construit l’an dernier. On gagne 2-1. Je suis rentré à 33 minutes de la fin alors que j’avais joué une vingtaine de minutes au premier match. Je sens que le coach (Amir Abdou) compte sur moi et je sais qu’il a été assez surpris de mon niveau à l’entraînement ».

4. La Coupe d’Afrique


« Les Comores n’ont jamais participé à la CAN. Le pays n’a été reconnu par la FiFA qu’en 2005. Mathématiquement, il nous faut encore un point mais c’est presque fait. Il reste deux matchs. Le premier, ce sera le 22 mars contre Le Togo qui est déjà éliminé. Le deuxième le 30 mars, face à l’Égypte qui veut la première place du groupe. Ce serait trop bête de ne pas y aller ! »

5. Le huis clos


« Au Kenya, il y avait 500 spectateurs. Aux Comores, malgré le huis clos, ils étaient 200 ou 300 mais ils faisaient du bruit comme 2 ou 3 000. Il s’agissait de gens du gouvernement, mais ils ont chanté comme des supporters. À la fin, ils sont descendus sur le terrain, ils étaient en feu, c’était incroyable. J’ai vu l’engouement que pouvait susciter le foot. Te dire que tu as participé au bonheur des gens, c’est beau ».

6. Le Stade Briochin


« Je suis rentré mardi matin à Saint-Brieuc. Aujourd’hui (mercredi), c’était repos car on ne rejoue que mardi à Quevilly-Rouen. Je vais d’ailleurs retrouver en face Ahmed Soilihi, mon partenaire en sélection. Je sais que je ne partais pas forcément titulaire en début de saison avec le Stade (Briochin). J’étais d’ailleurs remplaçant lors des deux premières journées. Mais dès que j’ai eu ma chance contre Laval, je l’ai saisie et j’ai été titulaire ensuite à chaque fois. Je joue sous licence amateur, j’espère maintenant décrocher un contrat fédéral, c’est l’objectif. Après Guingamp, j’ai déjà été pro un an à Chypre, avec l’Olympiakos Nicosie. Jouer en National, je le prends comme une récompense. Je n’ai pas lâché malgré les frustrations ».

Nakibou Aboubakari (à gauche) a également passé beaucoup de temps dans les avions, entre des escales en Tanzanie et en Éthiopie et un match au Kenya. Il est ici au côté d’Ahmed Soilihi, le joueur de Quevilly-Rouen qu’il retrouvera mardi avec le Stade Briochin. (Photo DR)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,53,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,23,Aboubacar Ben SAID SALIM,41,Actualité Sportive,1764,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1472,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,67,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,968,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,16,Cookies,1,Culture et Société,7126,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,120,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1379,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3051,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1505,Hamadi Abdou,441,High Tech,809,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,339,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2326,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1578,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,165,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5193,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,152,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1032,Tribune libre,4104,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Nakibou Aboubakari : « Aux Comores, ils étaient en feu ! »
Nakibou Aboubakari : « Aux Comores, ils étaient en feu ! »
https://1.bp.blogspot.com/-DsMtbW3BeSs/X7ZNusX44LI/AAAAAAAAJDo/5lfNzWQ-QVIcINcg8T_9Ve5EACq0D0-IwCLcBGAsYHQ/s320/nakibou-aboubakari-a-gauche-a-egalement-passe-beaucoup-de_5402121_576x416p.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-DsMtbW3BeSs/X7ZNusX44LI/AAAAAAAAJDo/5lfNzWQ-QVIcINcg8T_9Ve5EACq0D0-IwCLcBGAsYHQ/s72-c/nakibou-aboubakari-a-gauche-a-egalement-passe-beaucoup-de_5402121_576x416p.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/11/nakibou-aboubakari-aux-comores-ils.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/11/nakibou-aboubakari-aux-comores-ils.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières