Elections américaines : « Le scrutin a été le plus sûr de l’histoire des Etats-Unis », selon les autorités électorales

Plusieurs agences ont contredit les accusations de fraude et de piratage de Donald Trump, qui refuse toujours de rec...


Plusieurs agences ont contredit les accusations de fraude et de piratage de Donald Trump, qui refuse toujours de reconnaître les résultats du scrutin.

Des agences américaines chargées de la sécurité des élections ont rapporté, jeudi 12 novembre, n’avoir « aucune preuve » d’un piratage de la présidentielle, contredisant ainsi Donald Trump, que l’opposition accuse d’empoisonner la démocratie en refusant de reconnaître sa défaite.

« L’élection du 3 novembre a été la plus sûre de l’histoire des Etats-Unis », ont affirmé dans un communiqué commun plusieurs autorités électorales locales et nationales, dont l’Agence pour la cybersécurité et la sécurité des infrastructures (CISA), qui dépend du ministère de la sécurité intérieure :

« Il n’existe aucune preuve d’un système de vote ayant effacé, perdu ou changé des bulletins, ou ayant été piraté de quelque façon que ce soit. »

« Bien que nous sachions que notre processus électoral fait l’objet de nombreuses affirmations sans fondement et de campagnes de désinformation, nous pouvons vous assurer que nous avons une confiance absolue dans la sécurité et l’intégrité de nos élections », insistent-elles.

« Les républicains sèment délibérément le doute sur nos élections »


Le président sortant, Donald Trump, avait relayé quelques heures plus tôt sur Twitter des informations infondées selon lesquelles un système électoral, appelé Dominion, avait « effacé » 2,7 millions de votes en sa faveur à travers le pays et en avait réattribué des centaines de milliers à son rival démocrate, Joe Biden, en Pennsylvanie et dans d’autres Etats.

Selon des médias américains, il envisage de limoger le patron de l’agence gouvernementale CISA, Christopher Krebs, qui s’est efforcé ces derniers jours à rejeter les accusations de fraude électorale de grande ampleur.

A Washington, une poignée d’élus républicains a rapidement reconnu la victoire du démocrate. Mais de nombreux autres sont restés silencieux ou ont soutenu publiquement le président sortant, qui estime que l’élection lui a été « volée », sans éléments concrets à l’appui.

« Les républicains du Congrès sèment délibérément le doute sur nos élections, simplement parce qu’ils ont peur de Donald Trump », a lancé jeudi lors d’une conférence de presse le chef de la minorité démocrate du Sénat, Chuck Schumer. Et d’asséner :

« Nous venons de vivre une élection présidentielle clivante et remportée de haute lutte, mais au lieu de rassembler le pays pour que nous puissions combattre notre ennemi commun, le Covid-19, les républicains du Congrès propagent des théories du complot, nient la réalité et empoisonnent les fondements de notre démocratie. »

Un « dangereux chemin », selon Barack Obama


Le refus de l’administration Trump de reconnaître sa défaite – une rupture historique avec les usages traditionnels de la politique américaine – constitue un « dangereux chemin » qui « décrédibilise » la démocratie en Amérique, a déclaré l’ancien président Barack Obama lors d’un entretien, dont l’émission de CBS « 60 minutes » a diffusé un premier extrait jeudi.

Plus de 150 anciens hauts responsables américains ont également mis en garde contre « un risque grave pour la sécurité nationale », dans une lettre dévoilée par Politico. Parmi les signataires, issus des deux bords politiques, figurent notamment l’ancien chef du Pentagone Chuck Hagel, un républicain, ou Michael Hayden, ex-patron de l’Agence nationale de sécurité (NSA) et de l’Agence centrale de renseignement (CIA).

Ils appellent à ce que Joe Biden puisse avoir accès aux informations « nécessaires pour faire face aux questions urgentes de sécurité nationale, comme le rapport quotidien » que le président reçoit sur les menaces pesant sur les Etats-Unis et dans le monde.

Le président élu a reconnu mardi qu’il n’avait toujours pas accès à ces rapports. Cela serait « utile », mais pas forcément indispensable avant son investiture, le 20 janvier 2021, a-t-il nuancé.

Le Monde avec AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,53,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,23,Aboubacar Ben SAID SALIM,41,Actualité Sportive,1758,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1471,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,66,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,962,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,14,Cookies,1,Culture et Société,7088,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1374,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3049,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1504,Hamadi Abdou,441,High Tech,809,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,337,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2321,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1577,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,165,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5185,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,152,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1028,Tribune libre,4094,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Elections américaines : « Le scrutin a été le plus sûr de l’histoire des Etats-Unis », selon les autorités électorales
Elections américaines : « Le scrutin a été le plus sûr de l’histoire des Etats-Unis », selon les autorités électorales
https://1.bp.blogspot.com/-xvLksgcmgEs/X654ZakBDsI/AAAAAAAAI7E/kdYn9Yz_p5csF_vMZjQMhBSsGjlmHHWkQCLcBGAsYHQ/s320/trump.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-xvLksgcmgEs/X654ZakBDsI/AAAAAAAAI7E/kdYn9Yz_p5csF_vMZjQMhBSsGjlmHHWkQCLcBGAsYHQ/s72-c/trump.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/11/elections-americaines-le-scrutin-ete-le.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/11/elections-americaines-le-scrutin-ete-le.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières