Déclaration à la Nation du Vice-président du CNT

DÉCLARATION A LA NATION 23 NOVEMBRE 2020 Me SAID LARIFOU, VICE PRÉSIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION AUX COM...


DÉCLARATION A LA NATION 23 NOVEMBRE 2020

Me SAID LARIFOU, VICE PRÉSIDENT DU CONSEIL NATIONAL DE TRANSITION AUX COMORES

Chers compatriotes, 

En ma qualité du vice-président du Conseil National de Transition aux Comores, je me présente avec humilité devant vous parce que les circonstances l’exigent. 

La situation qui prévaut dans notre pays, l’union des Comores, est un échec. 

Un échec de tous les comoriens. Il y a bien sûr ceux qui en sont responsables et qui se reconnaissent et l’écrasante majorité écrasante de comoriens qui subissent. 

Cet échec que nous ressentons douloureusement est partagé par beaucoup d'entre nous quel que soit le domaine. Rien ne va. 

Après avoir écouté, suivi les débats, les critiques des uns et des autres, le temps de la responsabilité est venu. Je ne vais donc pas plaider les causes d'un groupement ou d'une organisation. 

La classe politique, toutes les forces vives du pays ont chacune une part de responsabilité, certains par rapport au passé et nous tous vis-à-vis de l'avenir de notre pays.

Certes, le problème de notre pays ne se limite pas à MonsieurAzali Assoumani. Il concerne la société comorienne toute entière. 

Cependant, son pouvoir non démocratique, répressif, autoritaire, dépourvu de toute légitimité, constitue un obstacle pour faire émerger chez nous un environnement sérieux et apaisé nécessaire pour relever les défis colossaux, énormes et titanesques de notre siècle.

Monsieur Azali Assoumani ne peut indéfiniment continuer à manipuler la majeure partie de la population. Il divise les Comoriens en intrumentalisant, sans contrôle aucun et à son profit, l'ensemble des services et les moyens de l’État y compris les forces publiques, la justice, pour se maintenir au pouvoir contre la volonté du peuple Comorien qui lui avait donné le 26 Mai 2016 un mandat de 5 ans. 

Les réformes constitutionnelles du 31 juillet 2018, prévoyant dans ses dispositions transitoires des élections anticipées avant le 31 juillet 2019, sont devenues caduques car Azali Assoumani n'a pu organiser ces échéances électorales avant cette date.

Il avoue lui-même que les élections anticipées prévues le 24 Mars 2019 ont été marquées par une fraude massive. Il s'agissait en réalité d'une mascarade dénoncée par toute la classe politique comorienne ainsi que par les candidats aux élections présidentielles. 

Ces derniers, après avoir constaté cette mascarade , se sont retirés et ont décidé de mettre en place un Conseil National de Transition aux Comores pour condamner le coup d’état électoral du colonel Azali Assoumani et exiger une transition pour préparer des nouvelles élections avant le 31 juillet 2019. 

L'absence d’élections anticipées avant cette date a entraîné la caducité des réformes constitutionnelles de juillet 2018 et la reprise du mandat de 5 ans entamé en novembre 2016.

C'est ainsi que le colonel Azali Assoumani devait le 23 novembre 2020 convoquer le collège en vue des élections présidentielles et des gouverneurs. 

Force est de constater qu’Il ne l'a pas fait et n'entend pas le faire. Il estime, à tort, disposer d'un mandat de 5 ans qui aurait, selon lui, commencé en Mai 2019 alors qu'il a lui-même et publiquement lors d'un meeting avoué son vol électoral donc la mascarade électorale du 24 Mars 2019.

La posture du colonel Azali Assoumani est dangereuse, elle est source d’instabilité et de nature à porter atteinte à l’unité, à l’intégrité territoriale de notre pays et à la paix dans notre région.

Le Colonel AZALI a créé un climat définitivement anxiogène aux Comores.

La souffrance et les inquiétudes se lisent dans les regards et poussent certains à des attitudes et comportements irrationnels voir criminels.

Certaines initiatives individuelles, sans le moindre soutien de l’État, prises ici ou là sont les preuves que notre pays,aujourd’hui, plus que jamais aspire et revendique son droit à l'espoir. Il veut et a les talents requis pour regarder et définir notre avenir avec optimisme. 

Cet avenir ne peut-être envisagé ni défini par la politique de mensonge, de duperie, de trahison, arbitraire et maintenant anticonstitutionnelle menée par le colonel Azali Assoumani en raison de la défaillance de ce dernier ayant refusé deconvoquer le collège électoral. 

Ce serait une démission grave et intolérable si les forces vives des Comores acceptent de se soumettre et subir, sans agir, à la dictature du colonel Azali Assoumani, continuent à faire l'autruche malgré les assassinats commis par les militaires,sous l’autorité de ce dernier Les emprisonnements, les arrestations suivies d’emprisonnements arbitraires, des détournements de deniers publics et ne réagissent pas face à l’étendue de la corruption qui dévore le pays et à la dilapidation du patrimoine des Comores.

Il n'y a pas de fatalité à subir des injustices et la pauvreté. Le temps de la responsabilité est venu. A l'instant présent, nous assumons la nôtre.

Dans les circonstances présentes de crise institutionnelle, il faut nous réunir pour réaliser en urgence des objectifsimmédiats pour combler le vide institutionnel et d’autorité pourvue de légitimité pour assurer à notre pays un environnement apaisé afin de préparer les prochaines échéances électorales conformément aux dispositions constitutionnelles en vigueur en Union des Comores et à l'esprit de l'accord de paix de Fomboni

Il faut nous unir pour un impératif consensus républicain,démocratique et inclusif dans l’intérêt non pas d'un parti ou d'un groupement mais ceux de notre beau pays.

Ce Grand Rassemblement est le souhait de tous les Comoriens, il sera l’expression de la Nation et de sa renaissance. 

Lorsque nous appelons les comoriens de toutes les tendances à rejoindre ce Rassemblement, ce n'est pas au nom d'une entente ou d'une organisation plus légitime qu'une autre mais au nom de notre patrie, en l’honneur de nos parents, par pitié et devoir pour la génération future des Comoriens.

Nous devons le faire et nous le ferons dans l’intérêt du futur de notre pays 

Engageons-nous ensemble pour reconstruire les Comores sur des nouvelles bases.

Oui, agissons ensemble pour notre patrie car la patrie restera et nous passerons.

Que le Tout Puissant nous accorde sa miséricorde, son pardon et renforce la fraternité et la solidarité entre tous les comoriens. 

Vive l'Union des Comores dans la Paix et l’Unité 

Tunis, le 23 Novembre 2020

Me Saïd LARIFOU, Vice-président du CNT aux Comores

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,91,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,54,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,23,Aboubacar Ben SAID SALIM,41,Actualité Sportive,1777,Adinani Toahert Ahamada,30,Afrique,1473,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,187,Ali Moindjié,68,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,974,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,43,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7275,Daoud Halifa,192,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,123,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1403,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3055,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1510,Hamadi Abdou,441,High Tech,812,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,350,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,144,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2338,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1582,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,167,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5226,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,154,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,47,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1040,Tribune libre,4384,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Déclaration à la Nation du Vice-président du CNT
Déclaration à la Nation du Vice-président du CNT
https://1.bp.blogspot.com/-lln75OXJk8E/X714WdUSaLI/AAAAAAAAJKo/qF2akQSI4McBiDH4yJqirZVBTKBdMQOAwCLcBGAsYHQ/s320/8F1BA8D7-E374-4A9B-B805-4B216EE4F7E7.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-lln75OXJk8E/X714WdUSaLI/AAAAAAAAJKo/qF2akQSI4McBiDH4yJqirZVBTKBdMQOAwCLcBGAsYHQ/s72-c/8F1BA8D7-E374-4A9B-B805-4B216EE4F7E7.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/11/declaration-la-nation-du-vice-president.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/11/declaration-la-nation-du-vice-president.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE SEARCH TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières