« Il n’y pas de débat possible sur la peine de mort. Dieu a tranché...»

Pour la vie  La peine de mort est une abomination qu’aucun pays ne devrait tolérer. La propension actuelle de certains compatriotes à l'...

Pour la vie 

La peine de mort est une abomination qu’aucun pays ne devrait tolérer. La propension actuelle de certains compatriotes à l'accepter, sous le coup de l'émotion, doit nous inquiéter. D’autant plus que, nous Comoriens, sommes en réalité des gens tournés vers la vie, qui n’ont jamais été enfermés, au fil de notre histoire, dans des dynamiques de destruction physique. (Certains historiens y voient une faiblesse, moi j'y vois un choix délibéré pour la vie contre la mort)... La faiblesse des chiffres en matière de crimes sanglants, au long des siècles dans l’archipel des Comores, le démontre suffisamment.

D'un autre côté, l’argument religieux qu’on nous sert à satiété ne résiste pas. « Il n’y pas de débat possible sur la peine de mort. Dieu a tranché. Nous devons nous soumettre comme nous nous soumettons à l’obligation de la prière », m’expliquait hier un juriste acquis à l'exécution des personnes coupables de crimes de sang.

Qu’on me le pardonne mais l’adhésion de ce peuple aux exigences de la religion me parait bien sélective. Car c’est bien le même Dieu, dans le même Coran, qui nous demande, d’avoir foi en lui, d’effectuer de bonnes œuvres (Amilu s-swalihati), de nous recommander mutuellement l’équité ( watawasaw bi llhak) et de nous recommander mutuellement l'endurance ( watwasawu bis swabr). Peut-on sérieusement prétendre qu’il y a un début de respect de ce contenu sur cette terre d’Islam ?

On l’oublie souvent mais la religion est un tout. Elle tient depuis 15 siècles parce qu’elle a ses points d’équilibre et d’appui. Extraire juste un verset parce qu’il nous arrange un moment tout en tournant le dos au reste du Rissala a quelque chose d’incohérent.

Et puis « dans la réalité judiciaire, qu'est-ce que la peine de mort? » s’interroge Robert Badinter avant de poursuivre : « ce sont douze hommes et femmes, deux jours d'audience, l'impossibilité d'aller jusqu'au fond des choses et le droit, ou le devoir, terrible, de trancher, en quelques quarts d'heure, parfois quelques minutes, le problème si difficile de la culpabilité, et, au-delà, de décider de la vie ou de la mort d'un autre être ».

Croit-on sincèrement que le Maitre des Mondes et des Hommes autorise 12 personnes triées sur le volet à décider de la mort d’une autre personne en quelques heures ? Cette procédure expéditive, Dieu nous l’a commandée où ? dans quel texte ?

La sévérité d'une telle condamnation suppose, en outre, que le condamné soit pleinement responsable du crime jugé. Connaissez-vous un criminel dont "la culpabilité est totale", n’est pas liée à des parents défaillants, à une école incompétente, à de mauvaises fréquentations, à une situation professionnelle chaotique, à des circonstances qui ne dépendaient pas de lui ? Et pourquoi alors une seule personne doit avoir la tête coupée pour une série de ratages qui la dépassent ? Par ailleurs, pourquoi pour la peine de mort, on a soudainement la certitude que ceux qui jugent ne se trompent pas? 

Et que dire des déments ? où est l’expertise psycho-légale en République comorienne aujourd’hui qui peut déterminer avec certitude qu’une personne condamnée n’a pas le jugement altéré par quelque maladie mentale inconnue du grand public ?

Quant à l’argument selon lequel, la peine de mort pourrait faire baisser le nombre de crimes on sait, depuis le premier ministre français Artiste Briand, qu’il ne repose sur rien... La perspective de la mort n’a jamais empêché de tuer. Sinon le Texas serait aujourd'hui une contrée libérée de tout crime de sang tandis que personne au monde ne songerait à devenir soldat.

Publié le 09 octobre et mis à jour à 21h45
Par Ali Moindjié

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,51,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,22,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1725,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,65,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,953,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,7019,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1362,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3045,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1497,Hamadi Abdou,441,High Tech,808,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,331,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2318,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1573,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,163,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5168,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,151,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1024,Tribune libre,4071,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: « Il n’y pas de débat possible sur la peine de mort. Dieu a tranché...»
« Il n’y pas de débat possible sur la peine de mort. Dieu a tranché...»
https://1.bp.blogspot.com/-B1V3lOrBOuU/X4SyM2hQ6KI/AAAAAAAAIUQ/REHJ9vzx_bMxXB9eR9TbgLn-qNg4gPfPACLcBGAsYHQ/s320/justice.png
https://1.bp.blogspot.com/-B1V3lOrBOuU/X4SyM2hQ6KI/AAAAAAAAIUQ/REHJ9vzx_bMxXB9eR9TbgLn-qNg4gPfPACLcBGAsYHQ/s72-c/justice.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/10/il-ny-pas-de-debat-possible-sur-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/10/il-ny-pas-de-debat-possible-sur-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières