« Les gamins pètent un câble » : à Mayotte, une nouvelle flambée de violences urbaines

Dans le quartier Doujani, à Mamoudzou ( Mayotte), le 2 septembre. ALI AL-DAHER / AFP La grève des transporteurs scolaires a déclenché d...

Dans le quartier Doujani, à Mamoudzou ( Mayotte), le 2 septembre. ALI AL-DAHER / AFP
La grève des transporteurs scolaires a déclenché des manifestations d’élèves. De jeunes Mahorais non scolarisés ont rejoint le mouvement, générant des affrontements.

Poubelles, pneus et palettes renversés et brûlés sur les principaux axes routiers pour bloquer la circulation… Depuis le 31 août, les élèves de Mayotte ont manifesté pendant plusieurs jours pour protester contre l’absence de bus de ramassage scolaire en raison d’une grève des chauffeurs. Mais mercredi 2 septembre, des bandes de jeunes non scolarisés se sont mêlées aux barrages, avec la claire intention de racketter les automobilistes et les motards bloqués, et d’en découdre avec les forces de l’ordre. Exaspérés, des usagers ont riposté et ont affronté les jeunes.

C’est une journée à marquer d’une pierre noire. Mercredi, en remontant la file de véhicules à l’arrêt depuis Tsararano, à une dizaine de kilomètres au sud du chef-lieu Mamoudzou, on croit pouvoir imaginer ce qui se passe. Au loin, d’épaisses fumées. Un barrage ? Classique. Des affrontements avec la police ? Habituels. La tension qui monte, elle, est inhabituelle. Nombre de voitures font demi-tour. « N’y allez pas, c’est la guerre ! », lance un conducteur à un motard qui le laisse manœuvrer.

La guerre ? A Passamaïnty, aux portes du chef-lieu, où les chauffeurs sont sortis de leurs véhicules pour s’enquérir de la situation, le mot est sur toutes les lèvres. Du nord au sud jusqu’en son cœur, Mamoudzou est paralysée par des barrages érigés par des élèves empêchés de se rendre en cours à cause de la grève des transporteurs scolaires. « C’est bloqué à Koungou, à Majicavo, c’est le feu partout. Ça bastonne à Kawéni, et ici, c’est la guerre en mode Tchetchénie, mon gars ! », assure un automobiliste à l’affût des informations.

Par Grégoire Mérot ©️LeMonde.Fr

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,47,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,21,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1712,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,63,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,941,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,40,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,6969,Daoud Halifa,187,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1348,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3040,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1492,Hamadi Abdou,441,High Tech,805,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,323,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2313,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1571,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,161,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5123,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,148,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1020,Tribune libre,4062,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: « Les gamins pètent un câble » : à Mayotte, une nouvelle flambée de violences urbaines
« Les gamins pètent un câble » : à Mayotte, une nouvelle flambée de violences urbaines
https://1.bp.blogspot.com/-bIwxk0RpBEw/X1KeqX5AaDI/AAAAAAAAHvM/LwnIEyYU9U4MXHxFrkc-YUZMjtukTxAAACLcBGAsYHQ/s640/1ECA75AA-9FEF-407D-BCF3-EBD684DB205F.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-bIwxk0RpBEw/X1KeqX5AaDI/AAAAAAAAHvM/LwnIEyYU9U4MXHxFrkc-YUZMjtukTxAAACLcBGAsYHQ/s72-c/1ECA75AA-9FEF-407D-BCF3-EBD684DB205F.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/09/les-gamins-petent-un-cable-mayotte-une.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/09/les-gamins-petent-un-cable-mayotte-une.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières