Azali : « Les auteurs de l’injustice et leurs complices subiront les peines de leurs fautes »

𝐃𝐢𝐬𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐒𝐨𝐧 𝐄𝐱𝐜𝐞𝐥𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐀𝐙𝐀𝐋𝐈 𝐀𝐬𝐬𝐨𝐮𝐦𝐚𝐧𝐢 𝐏𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐔𝐧𝐢𝐨...

𝐃𝐢𝐬𝐜𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐝𝐞 𝐒𝐨𝐧 𝐄𝐱𝐜𝐞𝐥𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐀𝐙𝐀𝐋𝐈 𝐀𝐬𝐬𝐨𝐮𝐦𝐚𝐧𝐢

𝐏𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐂𝐨𝐦𝐨𝐫𝐞𝐬, 𝐚̀ 𝐥’𝐨𝐜𝐜𝐚𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐥’𝐢𝐧𝐬𝐭𝐚𝐥𝐥𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐂𝐨𝐧𝐬𝐞𝐢𝐥 𝐒𝐮𝐩𝐞́𝐫𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐝𝐞 𝐥𝐚 𝐌𝐚𝐠𝐢𝐬𝐭𝐫𝐚𝐭𝐮𝐫𝐞

Honorable assistance,

Mesdames, Messieurs,

C’est un grand moment de la République que nous vivons aujourd’hui avec l’installation du Conseil Supérieur de la Magistrature.

En effet, cette institution importante créée par la loi N°87-017 du 22 janvier 1991 et révisée par la loi N°15-013/AU du 28 décembre 2015, n’a jamais été installée dans notre pays.

Je prends donc la parole, en cette cérémonie solennelle, devant tout ce que la République compte d’honorabilités, avec une émotion certaine, due à la grande satisfaction qui est la nôtre, de voir avec l’installation du Conseil Supérieur de la Magistrature, le parachèvement de nos institutions judiciaires.

En effet, en ma qualité de Président de la République, premier magistrat du pays et, conformément à la loi, Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, je suis heureux de contribuer aujourd’hui, à l’œuvre de justice au service du peuple comorien.

Je voudrais ainsi, en cet instant solennel saluer l’institution judiciaire de notre pays qui, au-delà de la contribution essentielle qu’elle est appelée à apporter dans l’édification de l’état de droit et la démocratie, doit renforcer les droits de tous les citoyens.

La Constitution révisée par le référendum du 30 juillet 2018, qui répartit et organise les pouvoirs entre les différentes institutions de la République et leur donne des prérogatives, accorde de nouveaux droit aux citoyens.

Toutefois, ces droits consacrés par la Constitution, n’auront de sens que s’ils deviennent effectifs dans la pratique et peuvent ainsi être portés devant les juridictions, pour que celles-ci en sanctionnent les violations et les abus.

C’est ainsi qu’avec l’installation de ce haut Conseil, le pays effectue un tournant dans la prise en compte des intérêts du citoyen comorien. Il est toutefois aussi important d’insister qu’à côté de ces droits il y a aussi des devoirs qui incombent à ces mêmes citoyens,

Mesdames et Messieurs,

Rendre effectifs les droits consacrés par la Constitution, les Lois et les règlements, est une question majeure pour laquelle le Conseil Supérieur de la Magistrature doit apporter une réponse.

Nombreux parmi nos compatriotes, ne font pas confiance à nos institutions judiciaires car la corruption ainsi que les dérives que nous vivons ces derniers temps, liées aux violences faites aux femmes et aux enfants, sont encouragées par l’impunité.

Mais il n’y a pas d’autre alternative que de se mettre à l’œuvre et chacun devra donc y mettre du sien.

En ce qui me concerne je voudrais rappeler ici, avec toute la solennité qui convient, que désormais, les auteurs de l’injustice et leurs complices, subiront les peines de leurs fautes.

Voilà pourquoi, nous devons toujours nous rappeler, que les magistrats du Pouvoir judiciaire, sont soumis, sans exception, dans l'exercice de leur charge, à la surveillance de ce Conseil Supérieur de la Magistrature, car nul n’est au-dessus de la Loi.

Il a pour finalité d’obliger ou de permettre les magistrats du Pouvoir judiciaire d’exercer leur charge avec dignité, rigueur, diligence et humanité.

Ce conseil a en fin la compétence de surveillance administrative et de contrôle de l’activité des magistrats, de les passer en Conseil de discipline et de prononcer des sanctions.

Ainsi, son installation aujourd’hui arrive à point nommé, pour y mettre de l’ordre, rétablir la confiance des justiciables et, ainsi, renforcer l’état de droit aux Comores.

Honorable assistance, Mesdames et Messieurs,

Le Président de la République que je suis est le garant de l’indépendance de la justice. C’est ma responsabilité. La Constitution m’en confère la charge. Avec désormais l’assistance du Conseil supérieur de la magistrature, j’entends l’assumer pleinement, Insha-Allah, pour redonner confiance à nos concitoyens et à nos partenaires afin d’atteindre l’Emergence de 2030.

C’est donc avec grand plaisir, que je déclare le Conseil Supérieur de la Magistrature installé.

Je vous remercie de votre aimable attention.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,47,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,21,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1712,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,63,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,941,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,40,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,6969,Daoud Halifa,187,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1348,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3040,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1492,Hamadi Abdou,441,High Tech,805,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,323,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2313,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1571,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,161,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5123,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,148,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1020,Tribune libre,4062,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Azali : « Les auteurs de l’injustice et leurs complices subiront les peines de leurs fautes »
Azali : « Les auteurs de l’injustice et leurs complices subiront les peines de leurs fautes »
https://1.bp.blogspot.com/-UUcxG66GpE4/XymHQUGazZI/AAAAAAAAHQ8/t_hpewnhF30joNrb9cb-gnAxoalKA3GEwCLcBGAsYHQ/s320/768F54EB-DEB2-47E5-98C4-74523F208D4B.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-UUcxG66GpE4/XymHQUGazZI/AAAAAAAAHQ8/t_hpewnhF30joNrb9cb-gnAxoalKA3GEwCLcBGAsYHQ/s72-c/768F54EB-DEB2-47E5-98C4-74523F208D4B.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/08/azali-les-auteurs-de-linjustice-et.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/08/azali-les-auteurs-de-linjustice-et.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières