L’actuel argentier de l’Etat couterait entre 9 700 000 et 18 700 000 Kmf par mois

Chayhane, ministre des finances (à gauche) Un ministre qui nous coûte « un pognon de dingue » Heureux comme un ministre des finance...

Chayhane, ministre des finances (à gauche)
Un ministre qui nous coûte « un pognon de dingue »

Heureux comme un ministre des finances de l’Union des Comores. Finalement, ce n’est pas pour rien si ce ministère reste l’un des plus convoités du gouvernement sous nos tropiques. Ce portefeuille ministériel permettrait à ses heureux titulaires de bénéficier des largesses que ne jouiraient pas leurs collègues du gouvernement. L’actuel ministre des finances de l’Union des Comores serait ainsi le plus gâté de l’équipe d’Azali et cela ne tient pas seulement au fait qu’il occupe ce poste depuis 2016.

L’actuel argentier de l’Etat couterait entre 9 700 000 et 18 700 000 Kmf par mois de salaire et traitement aux contribuables comoriens. Une somme qui se compose ainsi : 850000 (salaire), 350 000 (loyer), 500 000 (fond noir) et tenez-vous bien... entre 9 millions et 17 millions (selon la performance du mois) provenant de la redevance administrative unique, la fameuse RAU. Bref, le ministre des finances de ce pays, depuis peu à revenus intermédiaires, nous coûte un « pognon de dingue » comme dirait le président français Emmanuel Macron. A ce rythme, le ministre Chayhane risque d’émerger avant nos pauvres îles.

En attendant que les Comores soient ce pays où le miel et le lait coulent à flots comme nous promettent les tenants du pouvoir, l’Emergent en chef peut multiplier les visites médiatiques dans les maigres entreprises locales. C’est apparemment cela qui portera les réponses aux désidératas exprimés par les opérateurs économiques et les commerçants lors de leur récente grève. 

Pour servir la propagande, le locataire de Beit-Salam pourra toujours feindre le mouvement pour montrer que lui et son gouvernement bougent. Cela restera toujours moins cher et efficace aux yeux d’une partie de la population que de mettre en place les mesures susceptibles de rendre ces entreprises réellement compétitives et performantes et contribuer ainsi au développement de notre pays. Demain sera certainement un autre jour...

Par Faïssoili Abdou, journaliste indépendant 

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,82,Abdou Elwahab Msa Bacar,41,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,69,Abdourahamane Cheikh Ali,18,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1692,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1456,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,183,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,72,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,409,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,906,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,33,Cookies,1,Culture et Société,6686,Daoud Halifa,185,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,111,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1307,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3003,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1475,Hamadi Abdou,440,High Tech,801,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,300,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,137,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,101,Mayotte,2246,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1564,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,158,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,138,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5050,Publication Article,1,Rafik Adili,42,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,141,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,41,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,985,Tribune libre,3982,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: L’actuel argentier de l’Etat couterait entre 9 700 000 et 18 700 000 Kmf par mois
L’actuel argentier de l’Etat couterait entre 9 700 000 et 18 700 000 Kmf par mois
https://1.bp.blogspot.com/-U_LhrKAkVtk/XjcUMygnenI/AAAAAAAADBQ/ZvR1XWJLMHUWuG0mlvusoC0X7FFg3fb-wCLcBGAsYHQ/s320/91365CF4-C591-4EA8-BB7B-5318815D46F5.jpeg
https://1.bp.blogspot.com/-U_LhrKAkVtk/XjcUMygnenI/AAAAAAAADBQ/ZvR1XWJLMHUWuG0mlvusoC0X7FFg3fb-wCLcBGAsYHQ/s72-c/91365CF4-C591-4EA8-BB7B-5318815D46F5.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/02/lactuel-argentier-de-letat-couterait.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/02/lactuel-argentier-de-letat-couterait.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières