France : Une fausse aide-soignante d’origine comorienne avait volé des milliers d’euros aux personnes âgées

Seine-et-Marne. La fausse aide-soignante avait volé des milliers d’euros aux seniors des Ehpad La fausse aide-soignante qui avait ache...

Seine-et-Marne. La fausse aide-soignante avait volé des milliers d’euros aux seniors des Ehpad

La fausse aide-soignante qui avait acheté un faux diplôme a volé des milliers d'euros aux seniors résidant dans les Ehpad d'Île-de-France, notamment en Seine-et-Marne.

La technique était plutôt bien rodée. En tout cas, elle a fonctionné un certain temps avant que les enquêteurs ne puissent remonter à la source et appréhendent enfin une femme de 35 ans, d’origine comorienne, et qui sévissait dans de très nombreux Ehpad(Établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes).

Cette technique était simple, méthodique et en apparence imparable. D’abord Salimat se faisait embaucher en tant qu’aide-soignante pour des missions courtes de remplacement dans des établissements très dispersés en Île-de-France, notamment en Seine-et-Marne : Dammarie-lès-Lys, Le Mée-sur-Seine ou Saint-Fargeau-Ponthierry.

Chèques et cartes volés

Dans la plupart des cas, il s’agissait de dérober un ou plusieurs chèquesespacés dans le chéquier de ses victimes et d’attendre un certain temps avant de les falsifier puis de les débiter. Souvent elle choisissait de les faire endosser contre remboursement en espèces ou marchandises – par une vague relation de la communauté comorienne ou africaine, ce qui rendait encore plus difficile le repérage de l’escroquerie. La dispersion du trafic sur tout le territoire du sud-francilien et même du Loiret, rendait encore plus indétectable l’auteur des faits.

Autre méthode, le vol direct de cartes bancaires avec achats en ligne ou en boutique et les prélèvements aux distributeurs de billets. C’est d’ailleurs comme cela qu’elle a fini par être identifiée formellement grâce aux caméras de surveillance des banques… avec un sac Yves Saint-Laurent en bandoulière. Interpellée à son domicile du Mée-sur-Seine, elle a depuis déménagé à La Courneuve (93).

À l’audience correctionnelle

Lundi 8 avril, face à ses juges de la chambre correctionnelle de Melun, la prévenue ne nie rien et avoue tout en bloc de la très longue liste de méfaits qu’on lui reproche entre 2017 et 2018. La seule chose qu’elle réfute, c’est une déclaration relevée par la police lors de son interrogatoire : « C‘est plus fort que moi, je ne peux pas m‘empêcher le faire ! »

Elle sent le piège et préfère sangloter sur son sort de femme abandonnée avec trois jeunes enfants à charge. Surtout, elle ne veut pas passer pour une accro à l’arnaque des personnes âgées choisies parmi les plus vulnérables.

Personnes vulnérables

Car elle les choisit bien : des femmes souvent, avec si possible un peu d’argent de côté. Elles ont 90, parfois 96 ans, l’une est aveugle, l’autre en fauteuil. Une retraitée a même sa carte bancaire dans sa poche avec, collé au dos, un post-it où figure le code écrit en évidence…

Pour commettre ses méfaits, la voleuse attend l’heure du déjeuner. Quand les pensionnaires sont au restaurant, elle écume les chambres et les armoires. Le lendemain, elle sera ailleurs.

Le président du tribunal peine d’ailleurs à énumérer la liste sans fin de prélèvements aux distributeurs et de chèques falsifiés. Les sommes donnent le vertige : 2 800 € ici, 3 000 € ailleurs, 4 900 € en 21 retraits successifs, 12 900 € en 48 opérations.

L’enquête a recensé 75 opérations d’achats, tant chez le boucher du coin que dans des magasins de luxe pour des baskets ou un sac à main. La délinquante procède parfois à 5 ou 6 retraits sur un même DAB, de minutes en minutes tant que la carte accepte de débiter des billets.

10 mois ferme

Dans son réquisitoire, le procureur rappelle ses antécédents au casier, notamment ces dix années entre 2005 et 2015 où elle a déjà commis quantité de délits similaires.

En outre, il apparaît au fil des débats que la prévenue n’est même pas aide-soignante et qu’elle exerce illégalement sa fonction. Elle avait acheté son diplôme falsifié 300 €auprès de la communauté africaine. Une autre pièce à verser au dossier déjà lourd des Ehpad en France…

Comparaissant sans avocat, la prévenue a écopé de dix mois de prison ferme mais sans mandat de dépôt. Enceinte de quelques mois, sa peine sera en effet aménageable.

Jean-François CALTOT ©Actu

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,65,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,56,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1623,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1430,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,172,Ali Moindjié,55,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,783,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5998,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,100,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1186,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2887,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1426,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,437,High Tech,790,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,266,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,124,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,94,Mayotte,2112,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,437,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1516,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,499,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4798,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,56,Said Yassine S.A,127,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,772,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,926,Tribune libre,2990,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: France : Une fausse aide-soignante d’origine comorienne avait volé des milliers d’euros aux personnes âgées
France : Une fausse aide-soignante d’origine comorienne avait volé des milliers d’euros aux personnes âgées
https://3.bp.blogspot.com/-FjVFVgzbUWI/XKzUqW-T4hI/AAAAAAACzCM/xI0tpjMqsLEzx1Gf9Gj4uUAyH2ltypRGwCLcBGAs/s320/531E96C1-DF41-4CEB-B736-06068F7B362B.jpeg
https://3.bp.blogspot.com/-FjVFVgzbUWI/XKzUqW-T4hI/AAAAAAACzCM/xI0tpjMqsLEzx1Gf9Gj4uUAyH2ltypRGwCLcBGAs/s72-c/531E96C1-DF41-4CEB-B736-06068F7B362B.jpeg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/04/seine-et-marne.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/04/seine-et-marne.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.