Msaidié s'est dit prêt à dialoguer avec l'opposition pour sortir de la crise politique

©La rédaction  La Cour suprême comorienne a validé aujourd'hui la réélection du chef de l'Etat sortant Azali Assoumani lors du ...

©La rédaction 
La Cour suprême comorienne a validé aujourd'hui la réélection du chef de l'Etat sortant Azali Assoumani lors du premier tour de l'élection présidentielle disputée le 24 mars, rejetée d'emblée par l'opposition qui a dénoncé des fraudes massives.

Les résultats définitifs approuvés par la Cour ont crédité Azali Assoumani, au pouvoir depuis 2016, de 59,05% des suffrages, loin devant le candidat du parti Juwa, l'avocat Mahamoudou Ahamada (15,72%) et Mouigni Baraka Said Soilihi (5,53%). «Ayant obtenu la majorité absolue, Azali Assoumani est proclamé président de la République», a déclaré le président de la Cour suprême, Harmia Ahmed.

Les douze rivaux du chef de l'Etat sortant au premier tour refusent de reconnaître sa victoire, hurlant au «hold-up» électoral. Les ONG de la société civile comoriennes et de nombreux observateurs étrangers, notamment ceux de l'Union africaine (UA), ont largement confirmé ces irrégularités.

Arrivé quatrième du scrutin, le colonel Soilihi Mohamed, dit «Campagnard», a été arrêté jeudi dernier après annoncé avoir pris la tête d'un «comité national de transition» (CNT) destiné à «régler la crise post-électorale» et «assurer une transition pacifique». L'ancien chef d'état-major de l'armée est accusé d'avoir voulu «mettre en place un gouvernement parallèle», selon une source gouvernementale.

L'opposition n'a déposé aucun recours devant la Cour suprême, qu'elle juge inféodée au régime, et exige la tenue d'un nouveau scrutin «dans les plus brefs délais». «C'est un sentiment de satisfaction, nos prévisions sont confirmées», s'est réjoui aujourd'hui le directeur de campagne du président, Houmed Msaidié, après l'arrêt de la Cour. Il s'est dit prêt à dialoguer avec l'opposition pour sortir de la crise politique encours. «Si l'opposition le demande, nous sommes disponibles», a-t-il dit à la presse, «mais pas le CNT, c'est une organisation criminelle».

Depuis des mois, l'opposition dénonce la «dictature» de Azali Assoumani. Il a notamment dissous la Cour constitutionnelle, remplacée par la Cour suprême, modifié la Constitution dans un sens qui pourrait lui permettre de rester au pouvoir jusqu'en 2029 et ordonné l'arrestation de dizaines d'opposants.

Le Figaro avec AFP

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,61,Abdou Elwahab Msa Bacar,35,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,55,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1587,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1424,AHMED Bourhane,236,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,169,Ali Moindjié,52,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,751,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5851,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,96,Djounaid Djoubeir,81,Economie et Finance,1129,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2860,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1413,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,432,High Tech,788,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,260,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,118,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,92,Mayotte,2093,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,432,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1512,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,491,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,148,Omar Ibn Abdillah,15,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,135,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4716,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,55,Said Yassine S.A,122,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,769,SOILIHI Ahamada Mlatamou,38,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,915,Tribune libre,2942,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Msaidié s'est dit prêt à dialoguer avec l'opposition pour sortir de la crise politique
Msaidié s'est dit prêt à dialoguer avec l'opposition pour sortir de la crise politique
https://1.bp.blogspot.com/-rwBkd_7Shjg/XJUHQgMPe-I/AAAAAAACykk/Y9CMdM-RaAQgoq3thNjYqoHBYpogSa4gwCPcBGAYYCw/s320/Azaja.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-rwBkd_7Shjg/XJUHQgMPe-I/AAAAAAACykk/Y9CMdM-RaAQgoq3thNjYqoHBYpogSa4gwCPcBGAYYCw/s72-c/Azaja.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/04/msaidie-sest-dit-pret-dialoguer-avec.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/04/msaidie-sest-dit-pret-dialoguer-avec.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.