Crash d’un avion d’Ethiopian Airlines : Quelles sont les causes du crash ?

Un homme inspecte un débri de l'avion de la compagnie Ethiopian Airlines, qui s'est écrasé près de Bishoftu (Ethiopie), le 10 mars...

Un homme inspecte un débri de l'avion de la compagnie Ethiopian Airlines, qui s'est écrasé près de Bishoftu (Ethiopie), le 10 mars 2019. (XINHUA / ETHIOPIAN AIRLINES)
Ce que l’on sait du crash d’un avion d’Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts

Le Boeing 737 avait décollé dimanche matin d’Addis-Abeba et était à destination du Kenya. Tous les passagers ont péri dans l’accident, parmi lesquels huit Français.

Quelles sont les causes du crash ?

En s’écrasant, l’avion a creusé un impressionnant cratère, labourant la terre sur des dizaines de mètres de longueur. L’avion s’est, semble-t-il, désintégré à l’impact : on ne distinguait plus la forme de l’appareil, mais seulement des morceaux de carlingue éparpillés au sol, au milieu d’effets personnels. Sur place, des équipes de sauveteurs étaient affairées à la difficile tâche de récupérer les corps. Selon un témoin interrogé par l’Agence France-Presse (AFP), « l’avion était déjà en feu lorsqu’il s’est écrasé au sol ».

Le vol ET302 avait décollé à 8 h 38 (6 h 38, heure de Paris) de l’aéroport international Bole d’Addis Abeba et il a disparu des contrôles radar six minutes plus tard. L’appareil était piloté par le capitaine Yared Getachew (8 000 heures de vol à son actif) et il avait fait l’objet d’une maintenance le 4 février. Il aurait dû atterrir à Nairobi vers 10 h 30 (8 h 30, heure de Paris). Les conditions météorologiques étaient bonnes dimanche matin à Addis Abeba.

Selon le PDG d’Ethiopian Airlines, Tewolde GebreMariam, le pilote a fait part de « difficultés » peu après le décollage et il a demandé à rentrer sur Addis. « Le pilote a mentionné qu’il avait des difficultés et qu’il voulait rentrer » et « il a eu l’autorisation » de faire demi-tour et de repartir vers Addis Abeba, a expliqué M. GebreMariam.

Qui va mener l’enquête ?

Des enquêteurs de l’Agence éthiopienne de l’aviation civile et des experts américains mèneront l’enquête de concert, a assuré le PDG d’Ethiopian Airlines. L’organisme fédéral américain chargé de la sécurité dans les transports (NTSB) a annoncé dimanche l’envoi d’une équipe d’inspecteurs chargés d’apporter leur aide. L’envoi d’experts du NTSB est habituel lorsqu’un accident concerne un avion fabriqué par le constructeur américain Boeing et/ou que des victimes sont de nationalité américaine. Huit Américains ont perdu la vie dans cet accident dimanche.

Par ailleurs, le parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête sur le crash. Cette décision a été prise en raison de « la présence de ressortissants français parmi les victimes », a précisé le parquet. Le ministère des affaires étrangères français a annoncé que « huit passagers de nationalité française sont décédés dans l’accident ».

Interrogations sur le Boing 737 MAX

Pour la deuxième fois en quelques mois, un Boeing 737 MAX s’est écrasé quelques minutes après son décollage, soulevant de nouvelles questions sur les débuts de cet appareil essentiel pour le constructeur américain.

La tragédie de dimanche survient en effet après celle de Lion Air fin octobre 2018. L’appareil moyen-courrier de la compagnie à bas coûts indonésienne s’était abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.Une des boîtes noires avait pointé des problèmes d’indicateur de vitesse, un coup dur pour cet avion, version modernisée du best-seller 737.

« Il s’agit du même avion. Comme pour Lion Air, l’accident se passe très peu de temps après le décollage et les pilotes ont émis des messages pour dire qu’ils étaient en difficulté puis il y a eu perte de l’avion. Il est difficile de dire que cela ne ressemble pas au premier accident », concède un expert aéronautique, qui a requis l’anonymat. « Il s’agit seulement de similarités, et la comparaison s’arrête là dans la mesure où nous n’avons pas d’information fiable à ce stade », a insisté, de son côté, Michel Merluzeau, directeur de Aerospace & Defence market Analysis.

« Il est trop tôt pour faire des commentaires pertinents », a également réagi Richard Aboulafia, expert aéronautique chez Teal Group, interrogé sur les circonstances de l’accident et les similarités entre les deux tragédies. Seules les données du vol et les conversations dans le cockpit contenues dans les deux boîtes noires de l’appareil pourront en effet donner des éléments tangibles sur les causes de l’accident : problèmes techniques, erreur de pilotage ou la combinaison de plusieurs facteurs.

©LeMonde.fr

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,315,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,58,Abdou Elwahab Msa Bacar,35,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,54,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1573,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1420,AHMED Bourhane,234,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,167,Ali Moindjié,52,Anli Yachourtu,70,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,734,Comores Développement,88,ComoresDroit,423,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,5765,Daoud Halifa,182,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,95,Djounaid Djoubeir,80,Economie et Finance,1117,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2852,EVENEMENTS,51,Farid Mnebhi,339,France,1409,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,26,Hamadi Abdou,432,High Tech,786,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,256,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,117,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,91,Mayotte,2079,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,426,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1509,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,489,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,148,Omar Ibn Abdillah,15,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,26,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,134,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4667,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,113,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,769,SOILIHI Ahamada Mlatamou,37,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,912,Tribune libre,2905,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Crash d’un avion d’Ethiopian Airlines : Quelles sont les causes du crash ?
Crash d’un avion d’Ethiopian Airlines : Quelles sont les causes du crash ?
https://1.bp.blogspot.com/-r0dd9EpTfr4/XIVhFkAX5pI/AAAAAAACyNw/Ry-H7XJJ4WkloDHz1uQBzpFmCWF8UYklQCLcBGAs/s640/boeing.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-r0dd9EpTfr4/XIVhFkAX5pI/AAAAAAACyNw/Ry-H7XJJ4WkloDHz1uQBzpFmCWF8UYklQCLcBGAs/s72-c/boeing.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/03/crash-dun-avion-dethiopian-airlines_10.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/03/crash-dun-avion-dethiopian-airlines_10.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.