Discours d'Azali : « Rassurez-vous, ce n’est qu’un congé, je reviendrai pour élargir les discussions sur la construction de notre pays»

Photo d'archives « Discours de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores à l’occasion de la resti...

Photo d'archives
« Discours de Son Excellence Monsieur AZALI Assoumani, Président de l’Union des Comores
à l’occasion de la restitution des travaux sur «Optimisation du financement de l’Economie »

Retaj, le 13/02/2018

Honorable assistance,
Monsieur l’ambassadeur, du Royaume d’Arabie Saoudite, doyen du corps diplomatique, votre présence ici à ce séminaire témoigne sans doute de la volonté de l’Arabie Saoudite notre pays dans le secteur bancaire.

C’est pour moi un réel plaisir de me retrouver aujourd’hui parmi vous, acteurs du développement.

Je tiens à féliciter la Banque Centrale des Comores, pour cette excellente présentation qui résume la problématique du financement de notre économie par le secteur bancaire.

L’initiative de mener une concertation tripartite entre les Banques, le secteur privé et la justice est très encourageante.

Cette démarche facilitera notre choix en tant que décideurs politiques, / pour une meilleure mobilisation des ressources de financement de l’économie / et pour une réduction du risque bancaire / en vue de disposer de plus de crédits et encore moins chers.

Mesdames et Messieurs,

Je me réjouis de constater qu’aujourd’hui, nous comptabilisons onze établissements bancaires et financiers de micros finance, / grâce à la politique d’ouverture du secteur bancaire que nous avons mis en place en 2004, / quand le paysage bancaire comorien était composé d’une seule banque commerciale/ et d’une seule banque de développement.

Je constate que depuis, le financement bancaire a été multiplié par 8, passant de 10 milliards de Fc en 2005 à 80 milliards aujourd’hui.

Comme je l’ai toujours souligné dans mes propos, / le développement de notre pays dépendra de l’état de santé de notre secteur privé et de nos institutions bancaires.

On ne peut pas parler de croissance économique forte, sans un secteur privé fort et un secteur bancaire dynamique, capable de financer l’économie.

Mesdames et Messieurs,

J’ai pris l’initiative de mettre le pays sur la voie de l’émergence d’ici l’horizon 2030.

Cela signifie que le volume actuel de financement bancaire doit être multiplié.

Pour ce faire, il y a lieu d’abord de remédier aux maux qui rongent aujourd’hui le financement du secteur privé par les banques.

Depuis plusieurs années, nous assistons à une dégradation de plus en plus aggravée des relations financières entre les institutions bancaires et le secteur privé.

Une situation de méfiance inquiétante qui pousse les banques à limiter leurs crédits et à garder leurs liquidités hors du circuit économique.

On parle aujourd’hui de plusieurs dizaines de milliards de FC qui « dorment » dans les Banques pendant que des milliers de demandeurs de crédits sont dans le besoin.

Les économistes que vous êtes, savez pertinemment, que de l’argent qui ne circule pas, est une perte non seulement pour l’économie mais aussi pour les banques dépositaires de cette liquidité.

Honorable assistance,

Le sujet de financement de l’économie par les banques, m’intéresse au plus haut point mais je dispose d’une journée trop courte, pour en parler.

Je souhaite ainsi qu’une autre occasion nous soit offerte pour en débattre, d’une façon très approfondie.

Toutefois, ayant suivi avec grand intérêt le film et les conclusions de la présentation du Gouverneur de la BCC, je voudrais conclure par un appel à la Banque Centrale pour qu’elle soit plus proactive dans la conduite de la politique monétaire.

A l’instar des pays de la Zone Franc de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique Centrale qui, tout en appartenant dans la même zone que nous, nous devons aller vers des taux de croissance économiques plus élevés.

Je demande également au Ministère des Finances, de renforcer davantage le cadre de concertation / entre le secteur privé et le secteur public / en y incluant le secteur bancaire.
Je demande aussi au ministère de la justice de se considérer un grand accompagnateur de ce deal.

Nous allons étudier ces propositions mes propositions faites aujourd’hui, issues de la concertation entre les banques et le secteur privé, pour résoudre les problèmes des créances douteuses et prendre les mesures adéquates.

Enfin, je me réjouis de la place accordée dans cette réflexion sur l’émergence d’un nouveau secteur privé à travers la mobilisation de nouvelles ressources intérieures et extérieures de financement.
Comme vous le savez, je prends congé ce soir. Mais rassurez-vous, ce n’est qu’un congé, je reviendrai pour élargir les discussions sur la construction de notre pays.

Avant de clore mon propos, je remercie l’ensemble des acteurs du secteur privé et des institutions financières pour ce travail remarquable et je vous souhaite un bon succès dans vos activités.

Je vous remercie. »

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,311,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,67,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,58,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1652,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1433,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,173,Ali Moindjié,57,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,407,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,808,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,30,Cookies,1,Culture et Société,6106,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,102,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1224,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2909,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1437,Hadji Anouar,15,Hakim Mmadi Malik,41,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,440,High Tech,795,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,272,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,131,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,96,Mayotte,2131,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,439,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1518,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,500,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4859,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,131,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,773,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,437,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,929,Tribune libre,3035,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Discours d'Azali : « Rassurez-vous, ce n’est qu’un congé, je reviendrai pour élargir les discussions sur la construction de notre pays»
Discours d'Azali : « Rassurez-vous, ce n’est qu’un congé, je reviendrai pour élargir les discussions sur la construction de notre pays»
https://3.bp.blogspot.com/-smkytJQd8oI/XGPtdvLOTII/AAAAAAACxaM/EYJ7IqEgx4s4LIIIaqRBR77OsOmld4e1QCLcBGAs/s320/azil.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-smkytJQd8oI/XGPtdvLOTII/AAAAAAACxaM/EYJ7IqEgx4s4LIIIaqRBR77OsOmld4e1QCLcBGAs/s72-c/azil.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/02/discours-dazali-rassurez-vous-ce-nest.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/02/discours-dazali-rassurez-vous-ce-nest.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.