Mutsamudu : Après le conflit armé, la guerre des nerfs

Les armes se sont tues depuis plus de 24heures à Mutsamudu, laissant enfin l’armée régulière pénétrer à l’intérieur de la ville fantôme, ...

Les armes se sont tues depuis plus de 24heures à Mutsamudu, laissant enfin l’armée régulière pénétrer à l’intérieur de la ville fantôme, désertée par les mystérieux insurgés qui la tenaient.

La vie reprend tout doucement ses droits dans le centre-ville de Mutsamudu aux mains de l’armée régulière depuis près de 24heures. Les habitants cloîtrés dans leurs maisons depuis une semaine, retrouvent peu à peu leurs habitudes. Ceux qui avaient fui les combats découvrent un impact de balle par-ci, une trace de sang par-là, une roquette, les restes des provisions des insurgés, comme pour se faire une idée du calvaire enduré par leur famille.

La Médina a retrouvé le calme, mais pas encore le repos. Après cinq jours de pilonnage à l’arme lourde et aux tirs nourris des RPG 15, les forces comoriennes ont pénétré samedi dans une ville désertée par ceux qui la tenaient. Les insurgés se sont volatilisés avec leurs armes laissant derrière eux une population martyrisée et une armée sur les nerfs et qui devaient inspecter tous les recoins des maisons et des rues et interroger une partie des habitants pour s’assurer que les rebelles n’avaient pas retrouvé refuge dans ce labyrinthe.

Un scénario moins contrariant que celui de plus en plus plausible d’une sortie pure et simple des insurgés de la Médina où ils étaient encerclés par les centaines de militaires mobilisés pour les déloger.Comment ces hommes ont-ils pu desserrer l’étau et partir au nez et à la barbe de l’armée ? Sont-ils encore terrés dans la Médina, cachés quelque part dans l’île ou en route vers une autre île destination, notamment à Mayotte comme ça se chuchote ? Ont-ils amené avec eux leurs armes où les ont laissés en lieu protégé pour une prochaine aventure ? C’est une paix tendue qui règne ce week-end à Anjouan où les habitants s’apprêtent à reprendre ce lundi leurs activités quotidiennes avec autant de questions sans réponses.

Si tout le monde se félicite du retour à la normale, le protocole de désarmement signé vendredi par les représentants du Gouvernement de l’Union, le Secrétaire général du Gouvernorat et des notables de la ville de Mutsamudu n’engage visiblement pas les insurgés qui ont gardé leurs armes avec eux. Les déposeront-ils sur le chemin de leur fuite, comme l’ont fait les deux déserteurs qui auraient déposé leur kalachnikov au domicile d’un proche avec de disparaître dans la nature? C’est le seul espoir de retrouver rapidement la quiétude sur Anjouan la rebelle.

Par Eddine Mlivoindro ©Masiwa komor - titre©La rédaction 

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,320,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1514,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1400,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,381,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,673,Comores Développement,88,ComoresDroit,397,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5232,Daoud Halifa,148,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1036,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2781,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1393,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,HALIDI IBRAHIM Farid,21,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,230,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,103,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,79,Mayotte,2003,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,413,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,101,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1506,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,140,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4230,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,53,Said Yassine S.A,54,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,408,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,884,Tribune libre,2592,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mutsamudu : Après le conflit armé, la guerre des nerfs
Mutsamudu : Après le conflit armé, la guerre des nerfs
https://4.bp.blogspot.com/-6DK0oD_oMKU/W81zaDvFQHI/AAAAAAACtK0/e7wJRWJB-6A-WvHWe6b1zBvQ3Q-35dHlgCKgBGAs/s320/IMG_1117.JPG
https://4.bp.blogspot.com/-6DK0oD_oMKU/W81zaDvFQHI/AAAAAAACtK0/e7wJRWJB-6A-WvHWe6b1zBvQ3Q-35dHlgCKgBGAs/s72-c/IMG_1117.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/10/mutsamudu-apres-le-conflit-arme-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/10/mutsamudu-apres-le-conflit-arme-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy