Anjouan: Officiellement deux personnes mortes, quatre blessées et la médina sous contrôle

Des affrontements à l'arme automatique entre l'armée comorienne et des opposants au régime du président Azali Assoumani, mardi da...

Des affrontements à l'arme automatique entre l'armée comorienne et des opposants au régime du président Azali Assoumani, mardi dans l'île comorienne d'Anjouan, ont fait au moins un mort et plusieurs blessés, ont annoncé des habitants de la capitale de cette île, Mutsamudu.

Un homme, "Ben Ahmed, a été tué, mais son corps n'est pas arrivé ici, il a une femme à Mutsamudu", la capitale d'Anjouan, a déclaré Maturafi, un habitant du village de Sima, dans l'ouest d'Anjouan, joint au téléphone par l'AFP.

Plusieurs sources ont fait état d'un autre mort dans le village voisin de Milembeni, mais l'AFP n'a pu obtenir confirmation de cette information dans l'immédiat.

Au deuxième jour des affrontements, une coalition de six partis, "Amani y'a Comores", estime dans un communiqué que "cette situation est l'aboutissement prévisible des mesures d'intimidation" et du "bafouement sans précédent des libertés démocratiques (du) régime d'Azali Assoumani".

La coalition a dénoncé une "logique de répression aveugle", un "discours de haine", ainsi qu'"une forte obsession de vouloir manipuler les instruments de l'État pour des intérêts purement égoïstes et claniques".

Sur fond de vives tensions politiques depuis des mois, les premiers incidents avaient éclaté lundi lorsque des protestataires ont érigé des barrages dans plusieurs rues et autour de Mutsamudu, considérée comme un fief de l'opposition.

Au terme d'une journée de violences, les autorités, qui accusent le parti Juwa d'être à l'origine des troubles, y avaient imposé lundi soir un couvre-feu pour toute la nuit.

Mais les tirs ont repris dès le lever du jour autour de la médina de la ville, selon plusieurs témoignages recueillis au téléphone par l'AFP depuis la capitale de l'archipel, Moroni.

Des témoins ont affirmé à l'AFP que certains des protestataires étaient équipés d'armes automatiques.

"Ils sont cagoulés, ils portent des uniformes militaires et occupent la médina, sur les terrasses", a confié l'un d'eux, un ancien militaire qui a requis l'anonymat. "Les forces de l'ordre n'osent pas y pénétrer, ils seraient trop exposés et se feraient tirer comme des pigeons".

L'armée a occupé mardi matin les principales entrées de la médina, selon plusieurs habitants. La ville est totalement paralysée depuis lundi. Les voitures y sont rares, même si les barrages ont été levés, une majorité de commerces fermés et la majorité de la population restait cloîtrée chez elle.

"On n'a pas dormi de toute la nuit de crainte que la ville ne s'embrase", a confié un habitant sous couvert d'anonymat. "On a vraiment peur", a ajouté un autre.

Dans la soirée, on parle officiellement de deux personnes mortes suite aux échanges de tirs nourris entre manifestants et forces de l'ordre à Mutsamudu. Quatre personnes sont blessées. La médina est sous contrôle.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,320,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,46,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1516,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1400,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,57,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,382,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,673,Comores Développement,88,ComoresDroit,397,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5236,Daoud Halifa,150,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1036,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2782,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1394,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,HALIDI IBRAHIM Farid,21,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,230,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,79,Mayotte,2004,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,413,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,101,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1506,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,140,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4236,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,53,Said Yassine S.A,54,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,408,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,884,Tribune libre,2594,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Anjouan: Officiellement deux personnes mortes, quatre blessées et la médina sous contrôle
Anjouan: Officiellement deux personnes mortes, quatre blessées et la médina sous contrôle
https://3.bp.blogspot.com/-TPl5077bD1k/W8bSeENRZ-I/AAAAAAACs2w/WSjjmaw7L7wI448oJxHf8ya0-XgFMSTygCLcBGAs/s320/medina.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-TPl5077bD1k/W8bSeENRZ-I/AAAAAAACs2w/WSjjmaw7L7wI448oJxHf8ya0-XgFMSTygCLcBGAs/s72-c/medina.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/10/anjouan-officiellement-deux-personnes.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/10/anjouan-officiellement-deux-personnes.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy