« Slamer un pied sur la lune » à Ngazidja

Rencontre avec l'un des fondateurs du festival, DaGenius Jusqu’au 27 septembre, le festival Slamer un pied sur la lune prend ses ...

Rencontre avec l'un des fondateurs du festival, DaGenius

Jusqu’au 27 septembre, le festival Slamer un pied sur la lune prend ses quartiers, principalement, au Centre de Création Artistique et culturelle des Comores de Mavuna. Rencontre avec l’un des chefs d’orchestre de cette deuxième édition, l’artiste Abdou Kamal-Eddine, alias DaGenius.

Comment est né le festival ? Quelle en est la ligne directrice ?

Le festival est né d’idées de trois jeunes artistes (Fatima Salim Said Ali, Amal Athoumani Youssouf et moi-même DaGenius ABDOU Kamal-Dine). Nous faisons notamment du slam, et nous voulions donner plus de visibilité au slam, à l’art oral comorien, à la poésie. On retrouve la poésie comorienne un peu partout, lors des festivités comme les mariages, les circoncisions, les propagandes politiques, ou encore dans des berceuses. Elle a connu plusieurs formes et variantes, mais toujours il y a cette idée de la poésie comme performance.

Et au fur et à mesure que nous nous émergeons dans le slam et dans l’envie d’apprendre un peu plus sur les traditions oratoires comoriens, nous sommes arrivés à la conclusion les fondamentaux du slam sont proches de l’art oral comorien, comme les Mbandzi Mwindedji (littéralement traduit (poète errant), les Poignandu (joute aratoire), ou Koho (Poésie Chantonnée),…

Ce festival c’est tout autant un championnat national de slam pour promouvoir et encourager les artistes de l’archipel qu’une rencontre avec plusieurs artistes étrangers. 

Nous faisons ce festival pour aider les slameurs comoriens en leur donnant des scènes et des challenges. Invité des slameurs étrangers, c’est donner davantage de visibilité au festival mais surtout pouvoir partager, échanger et apprendre de leurs expériences pour tous s’enrichir.

Les slameurs comoriens ont pour habitude de puiser leur inspiration et leur style chez des slameurs reconnus comme Capitaine Alexandre, Grand corps malade, Gael Faye…etc. Faire venir des slameurs étrangers, c’est pouvoir leur donner d’autres perspectives d’inspirations et les encourager à créer leur propre style grâce aux conseils avisés de ces slameurs étrangers.

Quels sont les temps forts du festival ? 

Cette année, nous fêtons la 4ème édition du championnat national de slam et à chaque édition, le nombre de participants grandit. Puis, la soirée de slam découverte, une soirée complètement dédiée à la découverte de jeunes slameurs qui veulent professionnaliser cet art. Et enfin le grand concert car alors nous pourrons vraiment jouir du partage entre les slameurs locaux et étrangers.

Quelles sont les activités de l’association Sakara, qui porte « Slamer un pied sur la lune » en dehors du festival ? 

Transmettre aux jeunes le goût de l’expression oral avec le slam et la poésie par le biais d’interventions et des ateliers dans l écoles. Remettre en marche notre magazine numérique « SakMag » qui parle d’Art et de Culture. C’est là nos objectifs principaux pour cette fin d’année.

Vous êtes vous-mêmes slameur. Pouvez-vous nous parler un peu de votre parcours, de ce que vous permet d’exprimer le slam ?

Fin 2006 début 2007, je me suis essayé au slam avec comme nom de scènes DaGenius. En 2008, je décide avec deux amis de fonder le premier collectif de slam des Comores “Les Slameurs de la Lune”. En 2013, Je décide de débuter une carrière solo dans le slam, et je me suis produit sur des scènes un peu partout à Ngazidja, accompagné par un guitariste et un chanteur. Nous avons adopté un concept de SlamMusical.

Après avoir côtoyé́ les scènes libres et fait des concerts et des spectacles de poésie et de slam, un peu partout, dans les iles des Comores ou à l’international, je prépare actuellement mon premier album « MSAFARA Voyage Poétique »

Qu’exprimez vous à travers vos textes de slam ?

MSAFARA Voyage Poétique est une invitation au voyage des mots, à la poésie, à la découverte des mélodies, des histoires d’ailleurs mais surtout d’ici, une ile de la lune, une terre volcanique, la Grande Comores (Nganzidja). Msafara c’est le mélange entre des textes de l’humain et des histoires d’hier, aux couleurs d’Afrique, mais aussi des amnésies, des pulsions qui nous mêlent et nous rassemblent. Une invitation au voyage et au partage. Entre rythme tantôt folk, reggae et musique d’ailleurs, entre langue française et comorienne, chant et slam, Msafara c’est un melting-pot coloré pour porter les fables, les contes et les murmures du vent un peu plus fort.

ENTRETIEN DE ANNE BOCANDÉ AVEC DAGENIUS ©africultures

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,56,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1530,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1402,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,679,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5322,Daoud Halifa,160,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1050,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2793,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,23,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,235,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,82,Mayotte,2019,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,418,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,466,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,143,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4305,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2635,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: « Slamer un pied sur la lune » à Ngazidja
« Slamer un pied sur la lune » à Ngazidja
https://2.bp.blogspot.com/-kjoVOL-Bgos/W6dURJplgcI/AAAAAAACrgk/FxeupFdg0KkKT3SpbNtIf2KD38AL5RLzgCLcBGAs/s320/slamerunpiedsurlalune.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-kjoVOL-Bgos/W6dURJplgcI/AAAAAAACrgk/FxeupFdg0KkKT3SpbNtIf2KD38AL5RLzgCLcBGAs/s72-c/slamerunpiedsurlalune.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/09/slamer-un-pied-sur-la-lune-ngazidja.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/09/slamer-un-pied-sur-la-lune-ngazidja.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy