Hôpital El-maarouf: Un événement ne doit pas chasser un autre...

Pour la première fois, les comoriens commencent à réaliser la supercherie du régime en place plus dans la propagande que dans une réelle ré...

Pour la première fois, les comoriens commencent à réaliser la supercherie du régime en place plus dans la propagande que dans une réelle réflexion pour mieux appréhender le problème comorien, et y apporter une réponse adéquate.

Le projet de reconstruction de l'hôpital El Manrouf en établissement de sept étages et de standing et ses péripéties illustrent à merveille cela. Sortie de son contexte ou pas, la phrase sur l'éventualité d'une participation à hauteur de 10 euros par membre de la diaspora comorienne à la reconstruction de l'hôpital n'a pas réellement suscité d'enthousiasme: très peu de voix se sont élevées pour rappeler les compatriotes de la diaspora à leur devoir de solidarité légendaire. 

A contrario, des critiques, de sarcasmes et de moqueries et des interrogations dont l'importance du flot a dû surprendre le pouvoir qui se rend compte de son déficit de communication dans le domaine et de l'hostilité à la démarche d'Azali. Rien d'étonnant dans tout cela. Cette affaire de l'hôpital El Manrouf est une triple arnaque du régime. Quand Azali a lancé cette idée, c'est son côté séduisant qui a pris le pas sur la rationalité. 

Ainsi des têtes bien pensantes, en tout cas supposées comme telles se sont laissés convaincre que les saoudiens allaient prendre en charge la construction de l'hôpital et son fonctionnement. Vous vous souvenez sans doute de l'arrogance du régime qui l'a amené à rejeter le projet de Pavillon-mère et de la célérité à rompre avec le Qatar. Qu'est-ce qu'on n'a pas entendu? Certaines indiscrétions proches du régime ont parlé même un moment de l'arrivée de deux hélicoptères pour évacuer les malades à l'hôpital de Bambao Mtsanga censé inaugurer l'émergence sanitaire.

Mais de cela, il n'en est rien! L'émergence sanitaire d'Azali se résume en autant sinon plus de balais de Kwassas humanitaires vers Mayotte qui plombent le système de soins dans l'île. Des pathologies lourdes, mais surtout des pathologies simples et classiques que l'émergence sanitaire d'Azali n'arrive pas à prendre en charge.

Ensuite le pouvoir en place fait croire à un financement interne. Des fonds propres! Il n'y a pas eu beaucoup de communication sur le sujet. Certains ont pu spéculer qu'il s'agit des fonds provenant de la vente ou du renouvellement des passeports comoriens. Mais de façon évidente, l'expression "fonds propres", c'est plus en rapport à une philosophie du régime, une croyance naïve et mal renseignée selon laquelle les Comores ont les moyens de leur auto-financement. On se souvient tous de la Loi de finances 2017 que j'avais assimilée à " Une gageure qui consiste à saigner un mourant pour le soigner". 

Cette loi de finances s'est révélée inconséquente. Sur le chapitre des recettes, la Loi de finances illégale et tardive d'octobre 2017, organisée la vieille de la session budgétaire 2018 a finalement révélé que sur les 81 milliards prévus, seuls 31 milliards ont été recouvrés. Aucun mot des 40 milliards de recettes extérieures (Sic). Tout cela pour dire que la saignée de pauvres comoriens de l'intérieur si féroce fut-elle avec sans doute des effets pervers à redouter a trahi les espérances en matière de rentrées d'argent du régime. 

Loi de finances 2018 avec des objectifs revus à la baisse et on attend les réajustements dans les jours qui viennent si le pouvoir aura le courage d'organiser le vote de la loi de finances rectificative comme la constitution le demande. D'ores et déjà on sent que le pouvoir ne maîtrise pas le sujet. C'est la panique à bord. Du financement saoudien, sur fonds propres sans succès, on comprend la tentation d'Azali de taper sur le porte-monnaie des gens de la diaspora qui ne comprennent finalement plus rien. 

Le vrai sujet est de savoir pourquoi tant de précipitation et d'improvisation sur un tel projet, quelle en est la pertinence. Peut-être que les gens seraient-ils bien disposés à laisser 10 euros pour la construction des murs, mais dans le même temps ils doivent penser comment un hôpital construit grâce à la charité, à la mendicité dans un pays émergent est-il à même d'apporter une offre de soin de qualité. Sans doute les comoriens constatent-ils cette autre supercherie du régime qui n'a pas fait la preuve de sa capacité à améliorer les structures de soins existantes et qui prétend le contraire avec cette gigantesque structure moderne dont il peine à réaliser rien que les murs.

C'est assurément la fin des supercheries du régime qui se dévoile à travers cette image si éloquente d'un Azali mendiant 10 euros, n'ayant pas encore su résoudre le problème de financement du pays.

Ahmed BOURHANE
Nom

A la Une,319,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,33,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,48,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1528,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1401,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,57,Ali Mmadi,162,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,58,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,384,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,676,Comores Développement,88,ComoresDroit,403,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5298,Daoud Halifa,159,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1047,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2791,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1398,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,35,HALIDI IBRAHIM Farid,22,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,234,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,80,Mayotte,2015,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,416,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,103,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1507,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,465,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,141,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4297,Publication Article,1,Rafik Adili,35,SAID HALIFA,20,Said HILALI,54,Said Yassine S.A,62,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,412,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,888,Tribune libre,2628,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Hôpital El-maarouf: Un événement ne doit pas chasser un autre...
Hôpital El-maarouf: Un événement ne doit pas chasser un autre...
https://4.bp.blogspot.com/-vD7GwVKBM8E/Wp2wq-blSZI/AAAAAAACfS4/7fM2mgX-mZcKylbPnbWUTjQKNLL5tjGAACKgBGAs/s320/IMG_0001.JPG
https://4.bp.blogspot.com/-vD7GwVKBM8E/Wp2wq-blSZI/AAAAAAACfS4/7fM2mgX-mZcKylbPnbWUTjQKNLL5tjGAACKgBGAs/s72-c/IMG_0001.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/03/hopital-el-maarouf-un-evenement-ne-doit.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/03/hopital-el-maarouf-un-evenement-ne-doit.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy