Et si le poisson local était plus dangereux que les surgelés importés?

Et si le poisson local était plus dangereux que les surgelés importés?

Cancer, diabète, insuffisance rénale et AVC ; ces maladies trop souvent associées aux grandes sociétés de consommation font aujourd’hui partie intégrante de la mondialisation et ne connaissent aucune frontière. Pour alimenter les grandes surfaces, les multinationales produisent tout et n’importe quoi dans des conditions aléatoires. Tout est mis en œuvres pour produire plus : Elevage intensif, usage des engrains chimiques et traitement abusif par des antibiotiques. A l’instar des nombreux pays sous-développés, les Comores s’orientent de plus en plus vers ce nouveau mode de consommation. Dans les rayons des supermarchés et épiceries, on trouve de tout et à presque tous les prix. 

Il y a 20 ans, les habitants des grandes villes, notamment les familles aisées, étaient les plus exposés aux maladies liées à ces produits dont la toxicité n’est plus à démontrer. Mais aujourd’hui on constate qu’un nombre croissant de personnes touchées par le Cancer, par exemple, consomment moins de viande et de volailles importées. Bien au contraire, Elles se nourrissent essentiellement du poisson associé à des aliments locaux. D’où l’intérêt de s’interroger sur la qualité du poisson local que nous consommons. Et si ce produit que nous avons longtemps considéré comme étant naturel et sain était bien plus dangereux que les surgelés de l’étranger ? Nos poissons sont-ils devenus des poisons silencieux ? 

Empoisonnement par les poissons

La consommation des produits halieutiques est aujourd’hui recommandée par nombre de nutritionnistes. Cependant, la plupart des poissons que nous mangeons ne sont pas ce qu’ils sont censés être en réalité. Des navires fantômes opèrent dans nos zones et exploitent nos ressources en usant des méthodes destructives et polluantes : du pétrole et des métaux toxiques sont rejetés dans nos eaux territoriales et empoisonnent l’environnement marin. Par le biais de deux phénomènes qui sont la bioaccumulation et la bioamplification, ces produits chimiques nocifs finissent par atterrir dans nos assiettes, à travers la chaine alimentaire, et transforment nos aliments en veritables poisons. 

Il y a urgence 

Un travail doit tout d’abord se faire pour permettre de connaître le taux de concentration de certains produits chimiques présents dans la chair des espèces appartenant à la famille des scombridae (thon, bonite, espadon..etc.). Chaque consommateur a le droit de savoir, d’où provient le produit qu’il consomme ? Quelle personne ou société le lui a vendu ?, où a-t-il été stocké et dans quelles conditions avant qu’il n’arrive dans son assiette. En cas d’intoxication, les réponses à ces d’interrogations pourront aider nos médecins à sauver des vies. Les gens mangent pour rester en vie et en bonne santé.

Youssouf Ben 
Océanologue
Nom

A la Une,320,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,46,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1516,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1400,AHMED Bourhane,230,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,57,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,382,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,673,Comores Développement,88,ComoresDroit,397,COMORESplus,26,Cookies,1,Culture et Société,5236,Daoud Halifa,150,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,87,Djounaid Djoubeir,76,Economie et Finance,1036,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2782,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1394,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,HALIDI IBRAHIM Farid,21,Hamadi Abdou,425,High Tech,782,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,230,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,104,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,79,Mayotte,2004,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,413,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,101,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1506,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,464,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,140,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,132,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4236,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,53,Said Yassine S.A,54,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,35,Toufé Maecha,408,Toyb Ahmed,233,Transport Aérien,884,Tribune libre,2594,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,65,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Et si le poisson local était plus dangereux que les surgelés importés?
Et si le poisson local était plus dangereux que les surgelés importés?
Et si le poisson local était plus dangereux que les surgelés importés?
https://1.bp.blogspot.com/-zA7tPA5k0xc/WSWnoZN7OTI/AAAAAAACLn4/VnTBvMQAWjcOkQqg4Fly1LXsx9Egp_GEACLcB/s320/Youssouf%2Bben.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-zA7tPA5k0xc/WSWnoZN7OTI/AAAAAAACLn4/VnTBvMQAWjcOkQqg4Fly1LXsx9Egp_GEACLcB/s72-c/Youssouf%2Bben.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2017/05/et-si-le-poisson-local-etait-plus.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2017/05/et-si-le-poisson-local-etait-plus.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy