Touche pas à l'argent de l'Etat

PARTAGER:

"Nous vivons dans une jungle truffée de pièges" c'est en ces termes que je peux parler des Comores.  On peut s'interrog...

"Nous vivons dans une jungle truffée de pièges" c'est en ces termes que je peux parler des Comores. 
On peut s'interroger tous et exiger des réponses à ceux qui détiennent les postes à responsabilités. Je pointe du doigt le chef de l'état : je crois que vous avez nommé un gouvernement et vous avez légué des responsabilités à chacun de vos ministres, avec des programmes, je suppose, bien précis. Chaque ministre a un budget voté pour son ministère.Je pense que ce budget s'élève à des millions de francs CFA. 

Cependant, il est curieux, Monsieur le président, de constater que le pays ne se développe pas. Où va l'argent? La réponse à ma question est sans doute connue par tout le monde: Le pays vit dans le mensonge. L'argent ne sert pas au pays mais sert à enrichir certaines personnes. Le phénomène est connu par tous.

Alors, Je m'adresse à vous Comorien. Croyez-vous que votre misère est une fatalité?
J'ai la ferme conviction qu'en menant un combat sincère et utile, nous pouvons faire reculer ces comportements indignes de nos dirigeants.

Je propose, un soulèvement de tous: La non-violence doit être le mot d'ordre. Il serait question de paralyser le pays par des grèves générales, refus de travailler, de ne pas servir à l'état, responsable de nos misères. Il faut des mouvements de grèves continus et répétitifs. Nos revendications seront multiples: des garanties immédiates à des mesures répressives qui doivent être prises par le Président pour un changement significatif, pour endiguer le phénomène mafieux de nos dirigeants. Et encore, il faut exiger à ce que les ministres rendent comptes à la populations des activités de leur ministères respectifs : projets d'intérêt publics et autres... L'information doit passer par l'intermédiaire des canaux médiatiques. En d'autre terme la population doit être informée de l'utilisation des fonds publics, elle doit être acteur de son développement.

Il serait aussi question d'exiger les salaires des fonctionnaires à un rythme normal, c'est à dire, tout les mois travaillés doivent être payés en temps et en heure. Cela nécessite une restructuration de l'état pour pouvoir gérer ces fonctionnaires.

Ce n'est pas dans le silence, dans le mutisme général que nos dirigeants vont changer leurs attitudes répugnantes. La masse populaire (comme disait SANKARA) comorienne est connue par sa naïveté, que ce faible est devenu une occasion pour ceux qui nous dirigent de piller les biens de l'état sans se soucier de la misère de sa population. 
Un printemps Comorien ne serait pas une mauvaise idée. Réveillez-vous et changez les Comores. C'est maintenant.

A.FAISSOIL
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2146,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8853,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,210,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6069,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Touche pas à l'argent de l'Etat
Touche pas à l'argent de l'Etat
http://2.bp.blogspot.com/-UNnMnWyAUcM/U1P8YnY6-7I/AAAAAAABNng/ydXJMnja_yg/s1600/tresor_public.jpg
http://2.bp.blogspot.com/-UNnMnWyAUcM/U1P8YnY6-7I/AAAAAAABNng/ydXJMnja_yg/s72-c/tresor_public.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2016/10/touche-pas-largent-de-letat.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2016/10/touche-pas-largent-de-letat.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières