Transport routier: Un policier ignorait que les frais sont revus à la baisse.

Ce matin, je suis parti de la place de l'indépendance pour me rendre à Mboueni au moyen d'un taxi. Arrivé à destination, près du c...

Ce matin, je suis parti de la place de l'indépendance pour me rendre à Mboueni au moyen d'un taxi. Arrivé à destination, près du collège, le chauffeur m'a fait payer 250fc. Je lui ai rappelé que le frais avait baissé à 200 fc. Il a répondu: "que ceux qui l'ont baissé viennent avec leurs propres véhicules sur la route ". J'ai rétorqué: "toi tu dois observer une grève si les mesures arrêtées par le gouvernement et le syndicat des transporteurs ne te conviennent pas, parce que tu n'as pas le droit d'aller au delà des prix fixés... ". Il a rebondi: "personne n'a baissé les frais. 
Tu ments..." Au niveau du rond-point situé à deux pas de là, deux policiers entrain de réguler le trafic automobile. J'ai demandé au chauffeur de nous adresser à eux. Demande rejetée. Il préfère attendre dans sa Vitz. À moi de me débrouiller. Seul. Lui, il est sûr de lui. Et il n'aura pas tort dans cette situation en tout cas... "Bonjour Monsieur. Je suis entré en désaccord avec le chauffeur-là à propos du frais de taxi. Il me fait payer 250fc alors que c'est fixé à 200fc", c'est par ces propos que je me suis adressé à un des piliciers "chargés de l'application" de l'arrêté portant baisse des frais de transport routier. 

"Moi je paie 250fc. C'est exactement le frais de taxi à Moroni. Mais si t'as 200fc, pourquoi tu ne le demandes pas de t'aider au lieu de perdre du temps pour 50fc?!", se contenta-t-il de me répondre. Déçu, j'ai lâché prise. Par curiosité j'ai contacté un officier de la police routière pour m'imprégnerde la réalité. Non sur la baisse, plutôt sur le fait que la police soit informée ou pas. Sa réponse est des plus ahurissantes: jusqu'au jour d'aujourd'hui la police attend de recevoir le fameux arrêté pour qu'elle puisse l'appliquer. 

Même si cela n'est pas une raison valable pour les chauffeurs de continuer à nous faire payer 250fc, il y a quand-même un certain manque de rigueur chez les signataire de tels actes. Puisque la police ne serait pas encore impliquée officiellement, les passagers doivent-ils se munir dudit arrêté partout où ils se déplacent et s'autodefendre en cas de brouille avec le chauffeur ? En tout cas aucun chauffeur n'ignore ces mesures. Seulement ils feignent d'ignorer l'existence de l'accord pour engraisser la recette journalière.

Toufé Maecha
HabarizaComores.com | أخبار من جزر القمر.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3298,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,207,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Transport routier: Un policier ignorait que les frais sont revus à la baisse.
Transport routier: Un policier ignorait que les frais sont revus à la baisse.
https://4.bp.blogspot.com/-wx4N-MMKyP4/V26L2W8tNxI/AAAAAAAB7JM/XN6yvqEu_6AbS-_4UjKktxBU5dgtfqj8QCKgB/s1600/image1-750885.JPG
https://4.bp.blogspot.com/-wx4N-MMKyP4/V26L2W8tNxI/AAAAAAAB7JM/XN6yvqEu_6AbS-_4UjKktxBU5dgtfqj8QCKgB/s72-c/image1-750885.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2016/06/transport-routier-un-policier-ignorait.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2016/06/transport-routier-un-policier-ignorait.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières