Hamadi Madi Boléro et sa dernière turpitude: la COI

Alors qu’il devait quitter officiellement toute activité au sein de l’appareil étatique comorien pour son nouveau poste de secrétaire génér...

Alors qu’il devait quitter officiellement toute activité au sein de l’appareil étatique comorien pour son nouveau poste de secrétaire général de la Commission de l’océan Indien, poste obtenu par ses magouilles prostitutionnelles de ces dernières années, ElBoléros s’accroche insidieusement à la dernière branche telle une chauve-souris. Mais, rien d’étonnant à cela tant les deux animaux, la chauve-souris et lui-même, se ressemblent. L’ElBoléros et la chauve-souris appartiennent tous les deux aux chiroptères et se caractérisent notamment par un développement aigu de l’écholocation «qui leur permet de n’être actifs que la nuit. Ils peuvent ainsi se diriger dans l’obscurité en émettant des ultrasons dont ils captent la réflexion, écho-localisant ainsi leurs proies et les obstacles».
De gauche à droite: Jean Claude de l'Estrac, Abdoulkarim et Bolro ©habarizacomores.com
On dit aussi, selon une expression bien connue chez les Comoriens, «la chauve-souris a dit: “Mdru ka puliliya ndravu yedja siha ndravuˮ». Traduit du comorien: «On ne lâche pas une branche avant d’en attraper une autre». Et c’est sans doute l’adage qui a guidé le chiroptère ElBoléros. Sentant la fin du règne du «Trombé Ikililou», car Mohéli a connu le règne de la Reine Djoumbé Fatima et le règne de Trombé Ikililou («Trombé» voulant dire chétif), notre chauve-souris s’est arrangée, dans le noir, naturellement, pour s’accrocher à sa nouvelle proie, qui n’est rien d’autre que la COI. 

Il ne s’agit pas, nous ne cesserons de le répéter, du Complètement d’Objet Indirect, mais de ce truc, qui naquit en 1982 et qui s’appelle Commission de l’océan Indien en 1982 et mourra en Conspiration de l’océan Indien le 4 juillet 2016, avec l’arrivée à sa tête d’un Chiroptère dénommé ElBoléros, et surnommé Makridine, «Celui qui a fait de la magouille une religion». Il est, en effet, très peu probable qu’après tant d’actes perfides, au sein de l’appareil étatique comorien, l’ElBoléros, n’entraîne pas la COI dans son métier le mieux maîtrisé: la prostitution diplomatique mâtinée de magouilles. Amis de la COI vous êtes prévenus, sortez couverts, comme diraient habillement les professionnels d’un planning familial.

Mais, le chiroptère a, semble-t-il, dépassé sa race (je n’ai pas dit «défoncé», je laisse à nos jeunes banlieusards ce style et cette expression!). À l’adage, dont la base est tirée du fonctionnement de son espèce, il aurait substitué «on ne lâche pas une branche sans en avoir attrapé une seconde». C’est ainsi que l’Elboréros s’accroche viscéralement au fameux Haut-Conseil paritaire franco-comorien. Institué à la suite de l’accord signé entre la France et les Comores en juin 2013, cet espace de dialogue était placé, côté comorien, sous le commandement du chiroptère, qui s’en servait comme d’un «mendicitorium» pour lui et pour le faiblard Ikililou. C’est ici que s’est joué, rappelez-vous, l’affaire des derniers jeux de l’océan Indien.

Non content de soudoyer (à se demander si ce mot ne vient pas de «soundouwa» en comorien, ce qui serait approprié pour le cas ElBoléros) tout le monde, pour obtenir la tête de la COI, le perfide s’est arrangé pour intégrer celle-ci au sein du fameux Haut-conseil paritaire «franco-comorien». Voilà qui est curieux, sauf pour feu le régime politique d’Ikililou Dhoinine, qui l’a validé! Mais, qu’est-ce que la COI, organisation multilérale, vient faire dans une instance portant sur les relations «bilatérales»? La réponse est claire: il s’agit pour l’Elboléros de continuer à y siéger. 

Voilà qu’alors sa mission à la tête de la COI devrait l’empêcher d’intervenir dans les affaires particulières de l’État comorien, que Makridine Hamadi Madi Boléro est sur le point de prostituer la COI pour sa convenance personnelle. Être à la fois à la tête de la COI et siéger au Haut-conseil franco-comorien telle est la dernière turpitude de Hamada Madi Boléro. Et les pays de la COI valident! Bravo l’artiste du Mal! 

Par Saïd Idriss Ibrahim
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1627,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8679,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1618,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,826,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,472,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5992,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1172,Tribune libre,4747,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Hamadi Madi Boléro et sa dernière turpitude: la COI
Hamadi Madi Boléro et sa dernière turpitude: la COI
https://2.bp.blogspot.com/-8Y_uY675470/V2mzmfF8bKI/AAAAAAAB684/VXhKdIxrGL4Ni1lFfRu8dop4oTq5X5h6QCLcB/s1600/12767772_1004696519605009_1061041551_n.jpg
https://2.bp.blogspot.com/-8Y_uY675470/V2mzmfF8bKI/AAAAAAAB684/VXhKdIxrGL4Ni1lFfRu8dop4oTq5X5h6QCLcB/s72-c/12767772_1004696519605009_1061041551_n.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2016/06/hamadi-madi-bolero-et-sa-derniere.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2016/06/hamadi-madi-bolero-et-sa-derniere.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières