L’étrange «amitié» de Mohamed Saïd Fazul avec Ahmed Sambi face à l’élection 2016

PARTAGER:

L’allié mohélien fustige les ambitions présidentielles prématurées de l’allié anjouanais Qui peut, dans ce monde, dire ce qui se passe dans...

L’allié mohélien fustige les ambitions présidentielles prématurées de l’allié anjouanais


Qui peut, dans ce monde, dire ce qui se passe dans l’étrange relation politique existant entre Mohamed Saïd Fazul, ancien Président de l’île autonome de Mohéli, et Ahmed Sambi, ancien Président de l’Union des Comores? À l’heure qu’il est, les spécialistes de la faune politique comorien préfèrent ne pas s’aventurer dans des analyses qui finiraient en élucubrations, spéculations oiseuses et conjectures vaseuses parce que les concernés eux-mêmes ne savent pas où ils en sont au sujet de leur relation politique, connue pour sa complexité et son caractère iconoclaste. En réalité, les deux hommes ne sont pas faits pour s’entendre, mais le «veuvage politique» est quelque chose d’insupportable. Or, après bien de déconvenues et autres déceptions politiques, les deux hommes étaient en situation de «veuvage politique», un état désespérant qui peut pousser les acteurs politiques à envisager les positionnements politiques les plus saugrenus.

 On s’en souvient comme si c’était hier. En 2009-2010, quand Ahmed Sambi, alors Président de l’Union des Comores, préparait les petits coups destinés à lui permettre de ne pas quitter Beït-Salam le 26 mai 2010, il y avait parmi ses adversaires les plus résolus un certain Mohamed Fazul, qui allait se porter candidat à l’élection présidentielle quand, finalement, Ahmed Sambi décida d’organiser le scrutin présidentiel, le 7 novembre 2010, à Mohéli pour l’élection primaire, et ensuite, le 26 décembre 2010, sur l’ensemble des îles indépendantes de l’Union des Comores. À l’issue du deuxième tour de l’élection, le 26 décembre 2010, le candidat Ikililou Dhoinine est déclaré élu face à son principal challenger, le candidat Mohamed Saïd Fazul. Or, le même Mohamed Saïd Fazul a toujours considéré qu’il était le vrai élu des Comoriens le 26 décembre 2010. Et, alors qu’il voulait en faire un allié à Mohéli et décupler son aversion pour le régime politique actuel, Ahmed Sambi lui murmura à l’oreille des regrets de circonstance ressemblant à des larmes de crocodile pour l’élection de 2010.


Officiellement, les deux hommes devinrent des alliés politiques. De circonstance. Pourtant. Pourtant, la relation entre les deux hommes n’a jamais brillé par sa clarté. Le premier accroc a commencé quand, au cours de la préparation de la campagne pour les élections du dimanche 25 janvier et du dimanche 22 février 2015, Mohamed Saïd Fazul, qu’on croyait en pleine caporalisation par l’allié Ahmed Sambi, déclara que ses candidats à Mohéli n’étaient pas des candidats officiels du Parti unipersonnel des Consanguins et de la Consanguinité politique d’Ahmed Sambi. Or, partout on disait que Mohamed Saïd Fazul ne devait être qu’un simple supplétif d’Ahmed Sambi. C’est tout de même une chose étrange. Une fois de plus, du fond de sa tombe, Voltaire pourra être fier de lui-même pour avoir compris qu’il était plus facile de composer avec ses ennemis qu’avec ses amis.
  
Et puis, dans l’étrange attelage politique de Mohamed Saïd Fazul et Ahmed Sambi, il y a du nouveau, et il ne s’agit pas d’une plaisanterie: le Mohélien rejette en bloc les prétentions d’Ahmed Sambi pour les élections présidentielles de 2016, dont l’organisation de l’élection primaire échoit à l’île de la Grande-Comore, étant entendu que les candidats à la magistrature suprême du pays sont appelés à être exclusivement Grands-Comoriens, comme le veut la coutume constitutionnelle et l’esprit de la Constitution, toutes choses en vertu desquelles c’est l’île qui organise l’élection primaire qui seule présente tous les candidats voulant briguer la présidence de la République. En d’autres termes, autant Ahmed Sambi veut être candidat à la présidence comorienne en 2016, autant son allié Mohamed Saïd Fazul lui dénie ce droit, et le grand blogueur politique Abdou Hamadi dit «Mrimdu» fait tout un foin et un incroyable barouf sur cette affaire pour le moins abracadabrantesque. Voilà ce que l’homme de Boingoma, Mohéli, a dit le jeudi 12 mars 2015 sur les ondes de Baraka FM, et ça vaut le détour: «En 2016, c’est le tour de Ngazidja de présider aux destinées du pays. Nous devons laisser aux Wangazidja le soin de choisir le meilleur d’entre eux pour occuper les fonctions présidentielles. J’ai moi-même des parents originaires de Ngazidja, mais il est hors de question que je brigue le poste. Arrêtons de vouloir créer des problèmes là où il n’y en a pas, de semer la division dans ce pays dont les institutions restent encore fragiles».

Ça, c’est la déclaration d’un «ami» d’Ahmed Sambi et elle ne s’adresse qu’à Ahmed Sambi lui-même pour lui rappeler les règles de la présidence tournante. Alors, quand un «ami» tient un discours pareil pour dire que son «ami» doit se calmer, il y a de quoi rire. D’ailleurs, dans la galaxie crypto-sambiste, les déclarations de Mohamed Saïd Fazul n’ont pas plu. Les crypto-sambistes sont très remontés et crient à un acharnement perfide et haineux que rien ne justifie, arguant du fait que seule la base de son parti peut empêcher Ahmed Sambi de briguer la présidence de la République en 2016, sans avoir à attendre jusqu’en 2021.
  
Et puis, le journaliste Mohamed Inoussa, qui ne fait rien pour améliorer ses relations tumultueuses et difficiles avec les crypto-sambistes, exhume un discours de 2009 dans lequel Ahmed Sambi raisonnait comme Mohamed Saïd Fazul aujourd’hui: «Mes frères, je vous dis qu’il y a aux Comores, ceux qui croient à la tournante et les autres. Pour ma part, je fais partie de ceux qui croient à la tournante. Cela ne date pas d’aujourd’hui. Vous savez que lors de l’adoption de la Constitution, d’aucuns n’y croyaient pas, mais la Constitution a été approuvée. Je pense, moi, que tant qu’il y aura des idées séparatistes, la tournante doit demeurer. C’est une façon de désarmer les séparatistes. Je crois ainsi à la tournante et, comme j’ai pu devenir Président grâce à la tournante, je souhaite transmettre à un enfant de Mohéli ce pouvoir comorien pour être exercé par Mohéli.

 C’est mon souhait. J’y crois sincèrement». Alors, il faudra qu’on explique aux Comoriens et à ceux qui s’intéressent aux Comores sans être Comoriens si Mohamed Saïd Fazul est l’allié sincère ou de circonstance d’Ahmed Sambi. Cependant, il y a mieux: on doit se demander tout simplement si Mohamed Saïd Fazul est oui ou non l’allié d’Ahmed Sambi. C’est tout. On ne doit pas entrer dans des considérations politiciennes alambiquées, mais se limiter à cette question. En tout état de cause, si Ahmed Sambi doit compter sur des alliés aussi «sûrs et fidèles», il doit tout revoir dans sa stratégie et sa tactique de conquête du pouvoir. C’est même le plus grand problème auquel il est confronté: la sincérité de ses hommes. Si cette sincérité était avérée, ses partisans seraient les sambistes, mais comme il s’agit le plus souvent de la poudre aux yeux, ils demeureront les crypto-sambistes. Ahmed Sambi n’a pas beaucoup d’hommes et de femmes qui adhèrent avec sincérité à sa politique, mais souvent de gens qui le disent riche et qui le suivent pour des simples raisons alimentaires et électoralistes. Dieu reconnaîtra les Siens.

En tout état de cause, à l’évocation du nom de Mohamed Saïd Fazul, cet homme du premier cercle politique d’Ahmed Sambi soupire à se fendre l’âme et à s’arracher les poumons: «Mohamed Saïd Fazul? Bof! Nous avions envisagé son repêchage depuis 2013, uniquement pour trouver un acteur politique mohélien qui nous aidera à contrebalancer l’influence politique du Président Ikililou Dhoinine à Mohéli. Mais, nous n’avons jamais compté sur Mohamed Saïd Fazul. Avec lui, nous avons un simple mariage de raison et d’intérêt politique, et ça ne pas chercher loin». Ambiance, ambiance…

Par ARM
© www.lemohelien.com – Dimanche 15 mars 2015.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,111,Abdourahamane Cheikh Ali,101,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2127,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1630,Ahmadou Mze,86,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1222,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,52,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8724,Daoud Halifa,229,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,169,Dini NASSUR,148,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1640,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3307,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1622,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,829,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,474,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2641,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1629,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6017,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,172,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1179,Tribune libre,4759,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: L’étrange «amitié» de Mohamed Saïd Fazul avec Ahmed Sambi face à l’élection 2016
L’étrange «amitié» de Mohamed Saïd Fazul avec Ahmed Sambi face à l’élection 2016
http://4.bp.blogspot.com/-DwvaNoYM3K0/VQW-hDKIKYI/AAAAAAABj98/a19khfIZXoA/s1600/Fazusambi.jpg
http://4.bp.blogspot.com/-DwvaNoYM3K0/VQW-hDKIKYI/AAAAAAABj98/a19khfIZXoA/s72-c/Fazusambi.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2015/03/letrange-amitie-de-mohamed-said-fazul.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2015/03/letrange-amitie-de-mohamed-said-fazul.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières