La nouvelle manœuvre dilatoire d’un gouvernement privé d’argent pour les élections

PARTAGER:

L’alibi du recensement électoral pour ne pas organiser les élections législatives Les Comores d’Ahmed Sambi et d’Ikililou Dhoinine sont...

L’alibi du recensement électoral pour ne pas organiser les élections législatives

Les Comores d’Ahmed Sambi et d’Ikililou Dhoinine sont tellement plongées dans les petites combines que bientôt elles vont faire breveter leurs magouilles face à tous les autres États personnels et patrimoniaux de la Planète, essentiellement des Républiquettes exotiques qui ne connaissent que les tripatouillages du «Droit». Ce sont les Comores des deux anciens acolytes Ahmed Sambi et Ikililou Dhoinine qui ont inventé «l’harmonisation des élections», et cela, tout simplement pour ne pas organiser à temps des élections dont l’organisation est écrite noir sur blanc sur le marbre de la Constitution. Pourquoi? Uniquement parce que nos deux lascars savent pertinemment que «l’harmonisation des élections» est une mesure injuste car devant occasionner un raccourcissement ou une prolongation de mandat. Or, si les deux zigotos avaient la volonté d’écouter le politologue, celui-ci leur apprendrait une chose utile, à savoir: l’utilité des élections à mi-mandat, soit pour renforcer le gouvernement qui fait du bon travail, soit pour sanctionner celui qui a failli à sa mission. Après l’échec de «l’harmonisation des élections», Ikililou Dhoinine est devenu le pionnier émérite d’un gadget politique nouveau: le dépassement du seuil de 80% d’électeurs sur les listes électorales pour que les élections législatives de novembre 2014 puissent être organisées. À y regarder de près, le juriste, qui procède par comparaison, se rend compte que le dépassement d’un nombre d’inscrits sur le fichier électoral pour qu’un pays puisse organiser des élections procède d’une invention comorienne, bien ikililoulienne, car, en dehors des Comores, aucun autre pays au monde ne refuse d’organiser une élection parce que le nombre des personnes inscrites sur le fichier électoral ne dépasse pas un chiffre donné. On peut, par contre, invalider une élection quand l’abstention dépasse un certain nombre. Et cette invalidation ne peut se faire que quand elle est inscrite dans le texte de la Loi. Raisonnons en juristes, s’il-vous-plaît…
       
Or, il faudra qu’Ikililou Dhoinine et ses gens nous disent une seule chose: dans quel texte juridique comorien est-il mentionné que pour organiser une élection aux Comores, il faudra que des Comoriens représentant tel pourcentage de la population soient inscrits sur les listes électorales? Quelle est cette loi? Depuis quand existe-t-elle et qui l’a édictée? Si ce sont les partenaires étrangers des Comores qui l’exigent, les autorités comoriennes doivent montrer que les Comores sont un État souverain. Donc, cette loi n’existe pas et, en application du principe de la non-rétroactivité de la Loi, on ne peut pas créer cette loi pour créer des situations de blocage aux Comores dans le futur. Au surplus, les pouvoirs publics n’ont aucun intérêt à arrêter les opérations d’inscription des Comoriens sur le fichier électoral à une date éloignée de celle du scrutin. Est-ce qu’il y a une seule autorité qui peut aller dans le Mbadjini, très peuplé et très motivé par la politique pour dire: «Dans votre région, le taux d’inscription sur les listes électorales est de plus de 90% mais nous ne pouvons pas organiser l’élection des Députés parce que dans d’autres régions et au niveau national, nous n’arrivons pas à faire les 80%»? Il faudra donc demander aux autorités d’arrêter leur char car, trop c’est, trop.
      
Qu’est-ce qui se passe-t-il en réalité? Quand on entre dans les bas-fonds de la médina de Beït-Salam et du ministère de l’Intérieur, on découvre quelque chose de trivial et de prosaïque: depuis février 2014, les pouvoirs publics comoriens vont de manœuvres dilatoires en manœuvres dilatoires uniquement parce que leur manque de crédibilité n’incite pas les États étrangers à leur remettre de l’argent pour organiser des élections car elles savent que le chef de l’État peut s’arroger le droit de détourner un chèque de 3 millions de dollars remis par le Sultanat d’Oman et initialement destiné à la réorganisation de l’Armée nationale de Développement. Ça s’est passé en 2013. Les autorités comoriennes sont tellement dans la petitesse qu’elles ne savent pas que le chèque laisse des traces et que l’émetteur sait toujours qui l’a perçu et dans quelle banque. Procédons à une petite démonstration et choisissons des faits d’il y a 20 ans pour mieux expliquer la dangerosité du chèque détourné.
      
Remontons à la période de Saïd Mohamed Djohar et rappelons deux affaires qui avaient noyé les Comores dans le discrédit et dans la honte: «Selon notre confrère La Lettre de l’océan Indien (29 janvier 1994), le gouvernement d’Abou Dhabi (Émirats Arabes unis) a adressé au Président Djohar un chèque de 400.000 dollars (115 millions de francs comoriens) pour aider les Comores. Le 24 décembre dernier, ce chèque (Banque nationale de Paris) a été débité sur le compte personnel du président de la République à la BIC de Moroni». Au surplus, «les autorités koweïtiennes ont rejeté la demande d’aide formulée par le chef de l’État comorien, mécontentes du détournement d’un premier chèque de 100.000 dollars destinés aux boursiers comoriens à l’étranger, et qui a été encaissé par M. Philippe Aymé-Jouve, consul des Comores à Marseille»: L’Archipel: Le chèque... et l’Affaire Intertrade, L’Archipel n°118, Moroni, 11 février 1994, p. 5.  Voilà quelques exemples sur la traçabilité des chèques destinés à l’État comorien et qui ont été détournés par des individus bien installés au cœur du pouvoir comorien et se comportant en véritables gangsters.
      
Alors, quel est cet État ou cette organisation internationale qui va donner de l’argent aux Comores pour l’organisation d’une élection pour qu’Ikililou Dhoinine aille s’acheter une 2ème villa d’un million d’euros sur l’île de La Réunion? En réalité, en novembre 2014, les élections législatives vont jouer les arlésiennes et ne seront pas organisées. Nous verrons tout cela en novembre 2014. Nous l’écrivons depuis plus d’un mois, en expliquant qu’il n’y aura pas des fonds pour financer cette mascarade. Tout est fait pour que les Comores ne puissent pas disposer de l’argent nécessaire à la tenue de ces élections. C’est une information d’une crédibilité ne souffrant d’aucune contestation. Maintenant, l’État comorien fait tout pour trouver une parade, et nous ressort cette bêtise basée sur le nombre d’inscrits sur les listes électorales. Tout cela relève de la grosse magouille. Le régime politique d’Ikililou Dhoinine ne peut pas faire face à sa première consultation électorale, et cela nous en apprend beaucoup sur son manque total de crédibilité auprès des chancelleries.
      
Tout en reconnaissant l’inanité, l’insanité, l’illégalité et l’inconstitutionnalité de l’invocation de la faible inscription sur le fichier électoral pour refuser d’organiser l’élection, nous sommes en droit de nous interroger sur l’existence de l’opposition aux Comores, étant entendu que celle-ci existait, elle aurait davantage mobilisé ses membres et la population pour se faire immatriculer. Mais, il n’y a pas d’opposition aux Comores. Pis, en novembre 2014, l’État comorien déclarera qu’il est dans l’incapacité d’organiser les élections législatives et on ne verra aucun parti politique se mobiliser et mobiliser la population pour protester devant les pouvoirs publics. Et comme le sieur Ikililou Dhoinine croit que Dieu est d’accord avec tout ce qu’il dit et fait, il va continuer à s’enfermer dans sa suffisance et dans son aveuglement pour continuer à mépriser les Comoriens, comme le disent si bien Cheikh MC et ses tagueurs. La seule opposition viendra de la blogosphère comorienne, pendant que les «partis micro-ondes» vont se complaire dans leur silence complice, leurs chefs vivant dans le petit espoir d’être appelés au gouvernement pour se constituer un petit trésor de guerre avant d’aller aux élections présidentielles de 2016.
      
Quel est le parti politique qui s’est intéressé aux opérations d’inscription sur le fichier électoral? Aucun. Qui est le politicien qui s’est intéressé à l’immatriculation sur le fichier électoral? Aucun. En même temps, des voix sorties des entrailles du pouvoir politique actuel nous apprennent qu’il se concocte une nouvelle loi sur mesure destinée à refuser la candidature présidentielle de toute personne qui ne se présenterait pas sous la bannière d’un parti politique, juste à un moment où la loi comorienne sur les organisations partisanes est le Code pénal bis de la Cour pénale internationale. Est-ce que vraiment Ikililou Dhoinine et consorts croient que les Comoriens vont croiser les bras et les regarder mettre leur pays en coupe réglée? Il semble de plus en plus qu’il est temps pour les Comoriens de réagir face à ce pouvoir politique fada et gaga. Il viendra le jour où nous prendrons les armes pour nous rendre à Beït-Salam et dans les ministères pour chasser ces bandits du pouvoir. Ali Soilihi a fait son putsch du 3 août 1975 avec 5 fusils de chasse au pigeon. Nous irons chercher 5 fusils de chasse au pigeon rouillés et non chargés pour rééditer le coup du 3 août 1975. Pour l’instant, nous disons à Ikililou Dhoinine et consorts deux choses: «Rira bien qui rira le dernier», et «le futur a un très long avenir».

Par ARM
© www.lemohelien.com – Dimanche 15 juin 2014.
Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,105,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2145,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1632,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1232,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8852,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,179,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1657,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1625,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,477,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6068,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1192,Tribune libre,4788,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La nouvelle manœuvre dilatoire d’un gouvernement privé d’argent pour les élections
La nouvelle manœuvre dilatoire d’un gouvernement privé d’argent pour les élections
http://3.bp.blogspot.com/-6WSNYLNXxU8/U51pFoMcz4I/AAAAAAABQ8g/6zd3ogDBKvs/s1600/Biomtrie1.jpg
http://3.bp.blogspot.com/-6WSNYLNXxU8/U51pFoMcz4I/AAAAAAABQ8g/6zd3ogDBKvs/s72-c/Biomtrie1.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2014/06/la-nouvelle-manuvre-dilatoire-dun.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2014/06/la-nouvelle-manuvre-dilatoire-dun.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières