Madagascar : "J'ai assisté au lynchage"

TÉMOIGNAGE E1 - Une journaliste française sur place raconte la "tension" et le "chaos" qu'il règne. La petite île ...

TÉMOIGNAGE E1 - Une journaliste française sur place raconte la "tension" et le "chaos" qu'il règne.
La petite île de Nosy Be, au nord de Madagascar, est en proie au "chaos" depuis mercredi, selon une journaliste française sur place contactée par Europe 1. La disparition d'un enfant de 8 ans vendredi dernier sur fond de trafic d'organes a embrasé cette île prisée des touristes italiens et français. Tôt jeudi matin, deux Européens, dont au moins l'un était Français ont été lynchés puis brûlés vifs après la découverte du corps de l'enfant, retrouvé mort, sans ses organes génitaux ni sa langue. Un troisième homme, dans la soirée, a également été brûlé vif par une foule excitée.

"Impossible de maîtriser la foule". Gaëlle Borgia, journaliste de l'AFP, a raconté à Europe 1 ce qu'elle a vu, jeudi soir. "J'ai assisté au lynchage", lance-t-elle. "Ce que j'ai vu, c'est une foule en furie, des gens qui courent un peu partout, la fumée au loin avec le brasier et l'homme lynché. "C'était très électrique, très tendu. Plusieurs centaines de personnes (300, a-t-elle écrit dans sa dépêche), étaient rassemblées autour d'un brasier. Une 4L est arrivée avec le suspect sur le siège passager. Des hommes l'ont tiré et l'on immédiatement jeté à plat ventre sur le brasier. C'était très difficile de s'approcher de la scène. On sent qu'il est impossible de maîtriser la foule, qu'elle peut s'en prendre à n'importe qui", explique-t-elle.


"Chaos à travers la ville". Visiblement, la tension est toujours vive sur la petite île de Nosy Be depuis le début des émeutes, mercredi soir. "Il règne une espèce de chaos à travers la ville, avec des barrages un peu partout", confie la journaliste. Des renforts policiers ont été envoyés sur place, alors que les forces locales sont également la cible des émeutiers. Au moins une dizaine de maisons de gendarmes ont été prises pour cibles, selon une source locale. La foule d'émeutiers a tenté d'attaquer la gendarmerie pour faire sortir le principal suspect d'un trafic d'organes international et se faire justice, comme elle l'a donc fait avec les trois hommes, soupçonnés d'appartenir à ce réseau criminel qui pourrait être à l'origine de neuf disparitions d'enfants.


"Tout part de rumeurs". Rien n'est pour l'heure prouvé. "Tout part de rumeurs", rappelle Gaëlle Bordia, "de cet enfant disparu vendredi et retrouvé mort jeudi matin sans ses organes génitaux, sans langue et le ventre ouvert. Mais on n'a aucune base sur laquelle fonder ces accusations", précise à Europe 1 la journaliste.
Par Benoist Pasteau et Martin Feneau
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8674,Daoud Halifa,228,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1630,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3299,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1617,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2627,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1627,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5991,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4745,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Madagascar : "J'ai assisté au lynchage"
Madagascar : "J'ai assisté au lynchage"
http://3.bp.blogspot.com/-EAxr5xGIB_Y/Uk6ZGKXFeoI/AAAAAAABBGI/DxQm0oecWfg/s320/madagascar-plage-nosy-be_scalewidth_630.jpg
http://3.bp.blogspot.com/-EAxr5xGIB_Y/Uk6ZGKXFeoI/AAAAAAABBGI/DxQm0oecWfg/s72-c/madagascar-plage-nosy-be_scalewidth_630.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/10/madagascar-jai-assiste-au-lynchage.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/10/madagascar-jai-assiste-au-lynchage.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières