Mayotte - Le débat sur la piste longue s'envenime

PARTAGER:

Officiellement clôt le 10 décembre dernier, le débat sur l'allongement de la piste de l'aéroport de Pamandzi pourrait bien connaîtr...

Officiellement clôt le 10 décembre dernier, le débat sur l'allongement de la piste de l'aéroport de Pamandzi pourrait bien connaître des rebondissements, judiciaires, cette fois-ci. Une ONG écologique, violemment prise à partie par média interposé vient en effet de déposer plainte contre le comité Mayotte département.  
Au-delà de ce qui est en train de devenir ''l'affaire de la piste longue'', c'est une fois de plus la capacité des associations, groupements et autres comités mahorais à engager sereinement des débats sur quelque sujet que ce soit qui est en question. L'organisation du débat public sur l'allongement de la piste de l'aéroport de Pamandzi, outre son obligation légale, aurait dû permettre à la population, qu'elle soit de Mayotte ou du reste du territoire français de discuter, argument contre argument des avantages et inconvénients de ces travaux qui vont nécessairement impacter autant le fragile équilibre naturel de notre île, que les finances publiques. A charge pour l'état et les collectivités térritoriales concernées de prendre leur décision. Il ne s'agit donc en aucune manière qu'un quelconque gadget propre à satisfaire les égos. Ce projet doit répondre à un véritable besoin et même ce besoin, s'il existe, doit être mis en perspective avec les côtés négatifs d'une telle entreprise.
Mayotte a (encore) la chance d'avoir été épargnée de nombreuses nuisances liées à l'industrialisation. Mayotte est fière de son lagon et de sa si rare double barrière de corail, de ses espèces marines. C'est son fonds de commerce, ou ça devrait l'être. Il était donc normal et évident que toutes les ONG et associations qui luttent pour la préservation d'un patrimoine qui n'appartient pas qu'aux seuls Mahorais, mais à l'ensemble de l'humanité, s'interrogent et fassent valoir leurs arguments au sein de ce débat autour d'un projet qui impactera Mayotte de façon irrémédiable. Il ne s'agit pas d'un manguier qu'on coupe et qui finira par repousser.
Elles n'ont pas manqué de le faire.
L'une d'elle, Sea shepherd, avait fait parvenir à la presse un communiqué dont nous nous étions fait l'écho le 12 décembre dernier dans l'article « La piste longue toujours très contestée ». Il n'y avait à vrai dire dans ce communiqué rien de bien nouveau, les arguments avancés étant assez proches de ceux d'autres associations, comme Surfrider Foundation Europe, ou même, plus proche de nous ceux avancés depuis longtemps par les Naturalistes de Mayotte. Pas de quoi fouetter un chat. Il s'agissait juste d'une voix de plus dans le concert des protestations de ceux qui pensent, comme les bushmens du Botswana, que « notre terre ne nous est pas léguée par nos ancêtres, mais que nous l'empruntons à nos enfants ».
Pourtant, allez savoir pourquoi, le Comadep, comité Mayotte département, s'en est pris dans les colonnes d'un hebdomadaire local à cette ONG, lançant des accusations particulièrement graves. « Menaces d'intimidation inacceptables », « intentions ignobles et méprisables », « délinquants organisés, des intégristes de l’écologie, des khmers verts et des terroristes-anarchistes », la liste des ''arguments'' est longue et assez indigeste, à vrai dire.
El-habibe Madi, le président du Comadep va jusqu'à dire « prendre très au sérieux les menaces de Sea shepherd qui dans un communiqué menaçait de s’en prendre physiquement aux installations de la piste d’aéroport si le projet se réalisait» et menace « ces associations [qui] trouveront sur leur chemin la majorité des mahorais favorables au projet ». Majorité? M. El Hebibe disposerait-il d'informations confidentielles quant au résultat de ce débat dont on n'a probablement pas encore ramassé toutes les copies?
Devenant cocardier, le président du comité Mayotte département va jusqu'à parler au nom de la France : « Le Comadep rappelle aussi que la République française ne se laissera pas menacer et les Mahorais ne se laisseront pas intimider ». En l'occurrence, qui veut intimider qui? De qui viennent les menaces?
L'ONG, si violemment prise à partie, rappelle qu'« en 35 ans d’existence, l’association n’a jamais été inculpée ou reconnue coupable de crime ou de délit » et que son action se limite à faire « respecter les lois de protection des océans et dont les actions sont légitimées par la Charte Mondiale pour la Nature des Nations Unies ». La présidente de Sea Shepherd France, Lamya Essemlali, s'insurge contre ces « propos diffamatoires [qui] sont une incitation à la haine et à la violence à l’encontre de l’association » et « annonce qu’elle déposera plainte dans les prochains jours pour diffamation à l’encontre de la Comadep ».
Nous publions ci-dessous dans son intégralité, le communiqué incriminé par El-habibe Madi.

Sea Shepherd Conservation Society s’oppose à un projet destructeur pour le lagon de Mayotte
Le projet d’allongement de la piste d’atterrissage qui doit être débattu publiquement est un non sens écologique et socio-économique.
En effet l’allongement de cette piste se ferait au détriment du lagon de Mayotte qui abrite plus de 200 espèces de coraux, une des rares doubles barrières récifale au monde, 22 espèces de mammifères marins (dont le Dugong). Les plages de ce lagon sont par ailleurs le lieu de ponte de nombreuses tortues marines.
Les services éco systémiques rendus par le lagon aux habitants de Mayotte, en plus de sa valeur touristique, dépassent de très loin l’intérêt de l’allongement d’une piste.
Intérêt d’autant plus discutable que l’on sait aujourd’hui que des vols directs Paris-Mayotte peuvent desservir l’ile sur la piste existante.
La population de Mayotte a tout à perdre dans un tel projet.
Ce projet de construction est en contradiction totale avec le décret du 18 janvier 2010 instaurant la création du parc marin de Mayotte.
Avec près de 11 millions de km2 de cotes, la France est le deuxième territoire marin au monde. De cette immense richesse naturelle découle une grande responsabilité en matière de préservation des écosystèmes marins pour les générations actuelles et les générations futures.
La France doit se montrer à la hauteur de l’enjeu. Renoncer à ce projet d’allongement de piste en fait partie.
Sea Shepherd Conservation Society est donc très fermement opposé à un tel projet et en appelle aux autorités compétentes à considérer en premier lieu le bien-être de tous pour aujourd’hui et pour demain.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,113,Abdourahamane Cheikh Ali,109,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2152,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1634,Ahmadou Mze,88,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,204,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,121,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1239,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8894,Daoud Halifa,232,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,181,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1662,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3310,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1628,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,831,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,480,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2651,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1632,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,211,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,424,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6105,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1193,Tribune libre,4795,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte - Le débat sur la piste longue s'envenime
Mayotte - Le débat sur la piste longue s'envenime
http://www.malango-actualite.fr/photos/2011-06-28-nouvelle_piste_convergente.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/12/mayotte-le-debat-sur-la-piste-longue.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/12/mayotte-le-debat-sur-la-piste-longue.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières