Mayotte - Mouvement : changement radical en un jour

PARTAGER:

Les syndicalistes après avoir eu des velléités de signature d’accord lundi, que seul FO a concrétisé, sont remontés à fond pour donner une...

Les syndicalistes après avoir eu des velléités de signature d’accord lundi, que seul FO a concrétisé, sont remontés à fond pour donner une dimension « intellectuelle » au mouvement, pour reprendre les mots du leader Cisma CFDT. Pendant que les manifestations se poursuivent, de nombreuses entreprises qui ont stoppé toute activité menacent de déposer leurs bilans, laissant de nombreux salariés dans la difficulté.

Le supermarché Jumbo score affichait ses prix en baisse
Crédit photo : A.L./Malango
Changer le système économique mahorais, faire sauter des sociétés écran, démanteler « l’ethnicisation » du capital financier à Mayotte… on peut dire que la manifestation a changé de domaine... « Nous savons amplifier ou radicaliser un mouvement » rajoute Salim Nahouda, CGT Ma. On nous a changé les syndicalistes qui la veille parlaient « d’arrêt du mouvement » ou « d’inscrire le prix de la viande une étude pacifiée au sein de l’Observatoire des prix ». Hamidou Madi M’Colo, UD FO, signataire du protocole vers 1 heure du matin mardi, ne fait donc plus partie de l’intersyndicale.
Quand on l’interpelle sur ce changement, Salim Nahouda répond que les négociations sur le prix de la viande n’ont pas pu être inscrites à l’Observatoire des prix car « pour un des distributeurs, donner tous les éléments concernant ses marges serait porter à la connaissance de son concurrent son prix d’achat ». Ensuite, selon lui, le problème de la durée des baisses des prix des 11 produits continue à poser problème : « nous voulons que ce soit pour la durée des négociations hors mouvement ».
Maskati qui se désolait encore hier de la fin du mouvement, a repris les choses en main
Quid de l’avenir du mouvement ? « Nous avons rendez vous autour de l’Observatoire des prix le 24 octobre ». Et d’ici là, « des échanges peuvent avoir lieu si de nouvelles propositions sont faites par les chefs d’entreprises ou nous, les syndicalistes ».
Pour eux, la ruée vers les magasins ouverts aujourd’hui, redonnant une bouffée d’oxygène aux estomacs et aux réfrigérateurs, ne signifie pas l’abandon de la grève : « les manifestants qui ont faim sont allés faire leurs courses ».
Alors comment aboutir ? La question du prix de la viande n’est pas tranchée puisqu’ils veulent une baisse de 30% du prix sur toute la gamme de viande de b½uf, alors que M. Roudolff directeur de Sodifram signale ne plus pouvoir réduire ses marges.
Des sacs de riz et des cartons de mabawas à la pelle ce matin

« Beaucoup de salariés bientôt en grande difficulté »

Le problème est que dans le passé, plusieurs abus n’ont pas été contrôlés, comme le prix de l’enrobé qui était de 350 euros la tonne en 2008 et qui est passé à 180 euros en 2011 grâce au précédent préfet Hubert Derache. « Il n’est alors pas absurde que les gens soient excédés car déçus » signalait Salim Nahouda.
D’autres demandes, qui ne sont pas à inclure dans les négociations actuelles, concernent « un bilan à effectuer à chaque fin d’année sur la hausse de prix avec possibilité d’ajustement », « la qualité de l’alimentation », « les prix des énergies, de l’eau ».
Mais l’économie pâtit de plus en plus de ce mouvement qui n’en finit pas. Les chiffres de la Dieccte (direction du travail) viennent de tomber : 44 entreprises ont pour l’instant (ça n’est que le début) fait une demande de chômage partiel pour au total 1760 salariés ! Un chômage partiel bien peu rémunéré puisque le code du travail mahorais prévoit une indemnisation de 3 euros par heure, soit 1,50 euros de l’Etat et 1,50 euros de l’entreprise. En traduction, la moitié du SMIG habituel… Il va donc falloir trouver une poursuite du mouvement qui rende compatible la liberté de manifester avec une reprise de l’activité économique des commerces et des entreprises. Des difficultés de trésorerie insurmontables pour les entreprises pourraient sinon virer à la catastrophe financière pour Mayotte.
Quant aux société écrans ou sociétés interface, si elles existent, elles seront débusquées et sanctionnées, si besoin, par la Dieccte comme l’a demandé la ministre Marie-Luce Penchard, et dès ce mois ci. Ceci entre d’ailleurs dans le cadre de la refonte du système économique de nos DOM demandée à juste titre par les syndicats Mahorais.
A.L.
(Source : Malango Actualité)

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,308,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,64,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,112,Abdourahamane Cheikh Ali,103,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2133,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1631,Ahmadou Mze,87,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,120,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,415,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1226,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,53,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8791,Daoud Halifa,230,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,175,Dini NASSUR,149,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1650,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3309,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1623,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,830,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,475,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2649,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1631,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,209,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,6040,Publication Article,1,Rafik Adili,49,SAID HALIFA,22,Said HILALI,101,Said Yassine S.A,173,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,53,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1189,Tribune libre,4776,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte - Mouvement : changement radical en un jour
Mayotte - Mouvement : changement radical en un jour
http://www.malango-actualite.fr/photos/2011-10-18-jumbo_score_jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2011/10/mayotte-mouvement-changement-radical-en.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2011/10/mayotte-mouvement-changement-radical-en.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières