[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Lycée d'excellence, statut de la capitale, Bilan et perspectives du gouverneur Hassani Hamadi et les récents événements à Moroni: Ali Mmadi, chargé de communication au gouvernorat de Ngazidja, a répondu aux questions de habarizacomores.com.

Découvrez ci-dessous notre interview:

Habarizacomores.com: Chasse des marchands ambulants et déguerpissement du littoral par la Mairie de Moroni : le commissaire à la sécurité de Ngazidja était-il saisi sachant que la sécurité urbaine relève constitutionnellement des îles autonomes?

Ali Mmadi: A ma connaissance, le gouvernorat de Ngazidja n’a pas été impliqué préalablement dans ce dossier, mais lorsqu’il a fallu intervenir pour la sécurité et la paix dans la capitale, le gouverneur est intervenu auprès de tous les acteurs. Il faut surtout comprendre que l’exécutif de Ngazidja partage l’initiative d’une capitale propre, paisible et encourage les autorités de la ville de Moroni pour toute opération allant dans ce sens. Mais cela ne veut pas dire que le gouvernorat est responsable des éventuelles dérives et excès de langage.

Habarizacomores.com: Quelles relations entretiennent le gouvernorat de Ngazidja et la commune de Moroni ?

Ali Mmadi: Entre les deux entités, il y a des relations institutionnelles dans la mesure où il s’agit de l’une des communes de Ngazidja. En plus, le gouverneur est un ami personnel du 1er adjoint qui fait office de maire depuis l’entrée de Kiki au gouvernement de l’Union. C’est vous dire à quel point entre le gouvernorat et la mairie de Moroni, il n’y a pas de malentendu.

Habarizacomores.com: La ville de Moroni mène une bataille depuis des années au sujet du statut de la capitale, où en est-on ?

Ali Mmadi: Effectivement, et ce n’est pas seulement une bataille de la ville de Moroni. Les autorités de Ngazidja soutiennent l’idée d’une capitale plus beaucoup plus grande avec des spécificités. Malheureusement, il y a des autorités, notamment le ministre de l’intérieur, qui veulent faire cavalier seul. Un projet de loi pourrait être déposé à l’assemblée pour être étudié durant la prochaine session. J’espère que nos parlementaires verront la nécessité d’améliorer ce projet pour parvenir à un vrai statut de la capitale et qui répondra aux desiderata de la population.

Habarizacomores.com: Lycée d’excellence de Ngazidja: les autorités de l’île ne sont-elles pas allées un peu vite ?

Ali Mmadi: Tout le monde est d’accord pour dire que le lycée d’excellence est une bonne initiative. Nous sommes à ses débuts et les problèmes liés au démarrage ne manqueront pas. Le plus important c’est que le gouvernorat note les imperfections au fur et à mesure tout en essayant d’apporter les améliorations nécessaires. Actuellement, les priorités sont assurées, c’est-à-dire, l’administration, les enseignants, le transport, la nourriture, les fournitures, et bien sûr l’emploi du temps. Malgré les critiques que l’on entend ici et là, le gouverneur et l’exécutif sont attentifs à ce projet de lycée d’excellence de Ntsoudjini qui devra s’étendre vers les autres régions.

Habarizacomores.com: Le Président Azali et les 3 Gouverneurs des Iles se sont rencontrés au mois de décembre 2016, qu'en est-on de cette rencontre? Quels sont les rapports qu'entretiennent le Gouvernement Azali et les îles autonomes?

Ali Mmadi: Le président de l’Union et les gouverneurs se sont vus trois ou quatre fois depuis l’investiture. L’objectif c’est de mettre en place les conditions d’une gouvernance apaisée et d’éviter toute querelle entre les entités de l’Union et celles des îles. Jusqu’à maintenant, tout semble aller dans le bon sens dans le cadre des relations, il reste maintenant à ce que cela devienne concret. A vrai dire, les conflits de compétences sont terminés depuis la réforme constitutionnelle de 2009, chacun connait les matières relevant de ses compétences. C’est seulement au niveau des recettes à partager qu’il y a toujours des tiraillements. Les lois des Finances fixent toujours des mécanismes de répartitions qui n’ont jamais été appliqués.

Sous le régime précédent, le président Ikililou avait réussi à calmer tout le monde avec une méthode hybride. Il assurait le paiement des salaires de tous les agents des îles, le financement des voyages officiels des gouverneurs, ainsi que plusieurs dépenses de fonctionnement des îles sous forme d’appuis mensuels. Ce système a fonctionné jusqu’à peu près 5 mois de la fin du quinquennat. Voilà ce qui a permis aux gouverneurs de l’époque d’avoir quelques marges de manœuvre. Durant ces huit derniers mois, aucun mécanisme n’a fonctionné à part le paiement des salaires. J’espère qu’en 2017, avec le budget ambitieux adopté par le parlement, tout deviendra plus claire, car c’est le seul moyen de dissiper tous les malentendus à ce niveau et permettre aux îles autonomes d’engager une dynamique de développement.

Habarizacomores.com: Que pensez-vous de l'action du gouvernorat de Ngazidja huit mois après l'investiture de Hassani Hamadi ? Et quelles perspectives pour les années à venir?

Ali Mmadi: Je préfère ne pas faire un bilan des 8 mois, car il a plusieurs fois été dressé par les hautes autorités de l’île. Ce que je peux vous assurer c’est que les mois passés ont permis de mettre en place un vrai projet de développement pour Ngazidja. Si à partir de cette année, ce projet est mis en œuvre on réussira le développement de l’île. L’agriculture et la pêche, le transport notamment terrestre, le financement des moyennes et petites entreprises, la santé, l’Education, la jeunesse, tous ces domaines sont concernés par le plan stratégique adopté par l’exécutif sous la présidence du gouverneur Hassani Hamadi. Avec l’appui, bien entendu, du gouvernement de l’Union et des partenaires étrangères à travers la coopération décentralisée, nous sommes persuadés que ces projets contribueront à réduire notre chômage et améliorer la vie quotidienne des habitants de Ngazidja.

Propos recuillis par  ZOUBEIRI Hakim, administrateur du site
Ali Mmadi, directeur de la communication au gouvernorat de Ngazidja
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.