[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Dans toutes les activités entreprises par Dahari, l’enjeu qui nous anime et que nous nous efforçons de suivre n’a jamais changé : accompagner et appuyer les agriculteurs dans le seul but qu’ils deviennent 100% autonomes. L’apprentissage est donc le cœur de notre mission et les CEP (Champs Ecoles Paysans) organisés toutes les semaines dans les villages sont là pour porter cet objectif et ce projet financé par le PFCC.

Depuis septembre, Dahari a organisé des sessions de formation dans ses 11 villages d’intervention sur la technique de multiplication en germoir pour les bananiers. Plus de 200 agriculteurs ont donc pu apprendre les spécificités de cette méthode : préparation des souches, décorticage, traitement et mise en germoir, suivi des jeunes plantes et protection. Un encadrement rapproché donné par nos techniciens pour qu’aucune étape ne soit pas ignorée et que la multiplication puisse être menée à bien par chaque agriculteur.

Le contexte de cette formation intervient au moment où Dahari reçoit 845 plants et souches de bananiers de Mohéli. Mi-novembre, toute l’équipe Dahari s’est donc donné rendez-vous au port pour récupérer la marchandise et organiser les livraisons. De Bimbini jusqu’à Adda, en passant par Moya, les camions ont ravitaillé pendant une journée les zones où les agriculteurs ayant bénéficié de la formation attendaient les bananiers.

Pour la campagne vivrière 2016/2017 c’est environ 170 germoirs qui ont été installés ou sont en cours d’installation. Chaque village va donc pouvoir profiter d’une quinzaine de germoirs et d’environ 75 souches. Sachant qu’une souche peut en moyenne donner 5 rejets, nous sommes confiants et pensons que cette vague venue de Mohéli va pouvoir couvrir les besoins de la campagne et des producteurs. Une fois les souches multipliées, les producteurs pourront faire une collection de 5 plants et ainsi assurer la multiplication pour la campagne suivante et donc leur indépendance agricole.

Parmi ces 845 souches et plants, plus d’une dizaine de variétés sont représentées dont des variétés locales mais rares à Anjouan et des variétés améliorées très recherchées.

Le travail est donc enclenché dans la plupart des villages d’Anjouan et les prochains mois vont être décisifs pour savoir si les techniques ont été comprises et assimilées. Les techniciens Dahari vont maintenant suivre les multiplications pour permettre de faire un bilan global et identifier les réussites / difficultés.

En attendant le film de présentation sur la livraison exceptionnelle de ces 845 souches et plants, voici quelques photos prises sur le terrain…
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.