[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
D’aucun pensent que les mesures moyenâgeuses prises par le tout nouveau ministre de l’intérieur concernent le mois sacré de Ramadan. Cela est sans nul doute pas trop faux. C’est d’ailleurs la raison officielle avancée. Sauf que ma foi, moi j’en doute fort. 

Empêcher systématiquement les gens de se rendre à la plage pour des raisons religieuses m’est d’une étrangéité inouïe. Surtout et parce que je croyais connaitre un Kiki épris de liberté. Tout au plus, pour limiter la casse, je m’attendais à un contrôle routier intensif …. Mais ce sera pire: nous voilà interdit de mettre le nez dehors.

Oui, je croyais que le ministre de l’intérieur mobiliserait les forces de l’ordre afin que soient effectués des contrôles habituels: vignette, assurance, permis...sans tolérance. Ceci aurait eu le mérite d’être dissuasif. Beaucoup de personnes n’ont pas de carte d’identité nationale, et celles-ci ne se seraient pas risquées à sortir. Avec ces deux points, les risques de troubles, d’accidents se seraient amoindris.

Et puis au lieu de confiner les jeunes, les familles chez eux, il aurait fallu assurer leur sécurité sur les lieux publics, la plage en l’occurrence. Renforcer leurs effectifs, les placer à tous les coins stratégiques….

Au lieu de cela, le ministre de l’intérieur s’auto-érige Mufti de la République et émet une “ fatwa” révoltante. Mufti à la place du Mufti. Ces mesures effrénées et dictées par le [vrai] mufti de la république au désormais ministre me désespèrent parce que liberticides. J’attendais de lui des réformes. Il est sans doute trop tôt. Par son premier acte, je me rends compte que je me suis trompé sur la personne. Le Kiki bon enfant, bon vivant, semble avoir été enterré par son nouveau costume de 1er flic de la République. 


Il semble vouloir faire place à quelqu’un d’autre, de plus dur, avec un penchant pour le conservatisme le plus absolu ( j’exagère sans doute un peu). Un ministre qui, sans raisons valables, se donne comme rôle de lancer des fatwas entravant le peu de liberté dont on jouit. Un homme incapable de fournir une bouffée d’oxygène à un peuple perdu entre religion, tradition et modernité. Une situation qui révèle un paradoxe auquel il faut vite remédier. Sauf qu’avec ce Kiki-là, marionnette des notables et des oulémas, notre espérance n’en prendra pas le chemin. Il nous faudra un autre Kiki qui osera nous conduire dans les sens où va le monde.

Par Toufé Maecha
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.