Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert

Réputé inaccessible et violent, le bidonville de Majicavo Lamir abrite plus d'un demi-millie.Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert

Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert

Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert


Réputé inaccessible et violent, le bidonville de Majicavo Lamir abrite plus d'un demi-millier d’habitants et une dangereuse montagne de détritus.

À Majicavo Lamir, la mort fait partie du quotidien. Ce village de la commune de Koungou, au nord de l’île, est le théâtre d’affrontements réguliers entre bandes rivales. D’une violence inouïe, le dernier épisode en juin dernier a coûté la vie à un jeune homme de 18 ans, avant d’embraser d’autres quartiers informels où des actes de représailles ont eu lieu pendant plusieurs jours.

Mais dans ce coin miteux de l'ile sous administration française, la mort vient aussi là où on l’attend moins. Il y a quatre ans, alors qu’une nuit de grandes pluies martelait le flanc boueux de la colline dominant le bourg, un glissement de terrain provoque la mort d’une mère et de ses quatre enfants, enterrés vifs sous les débris de leur banga - le nom donné aux habitations de fortunes faites de bric et de broc sur l’île. 

Le lendemain, les 150 personnes vivant à proximité directe de l’incident sont évacuées dans la hâte par des autorités désemparées. Depuis, persiste encore dans le faubourg de Majicavo Lamir une montagne de détritus sur laquelle vit plus d’un demi-millier de personnes. Leur existence discrète reste refoulée.

« Si les agents de la Préfecture décident de raser le quartier, j’aurais perdu tout ce que j’ai commencé. Mais je ne vais pas non plus attendre qu’on me donne le droit de vivre. »

Il faut s’aventurer sur une piste en terre cabossée sur les hauteurs du quartier « Dubaï », du nom de la provenance des marchandises qu’on vend ici, pour atteindre la cascade de déchets, comme figée, fumante sous un soleil de plomb. Dans la pente raide, un petit garçon escalade une carcasse de voiture à la recherche de trésors dont l’existence paraît...Lire la suite sur VICE

COMMENTAIRES

Derniers articles$type=blogging$m=0$cate=0$sn=0$rm=0$c=2$va=0

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,92,Abdourahamane Cheikh Ali,58,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2017,Adinani Toahert Ahamada,38,Afrique,1518,Ahmadou Mze,71,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,74,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1119,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8179,Daoud Halifa,213,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,105,Dini NASSUR,141,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1556,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3218,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1563,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,5,Idriss Mohamed Chanfi,425,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2487,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1605,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,194,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5585,Publication Article,1,Rafik Adili,46,SAID HALIFA,22,Said HILALI,69,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1129,Tribune libre,4590,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert
Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert
Réputé inaccessible et violent, le bidonville de Majicavo Lamir abrite plus d'un demi-millie.Vivre à Mayotte dans l’enfer d’une décharge à ciel ouvert
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEj0mb88fqvWpM7qDXRW8242ntQXGsSaiDtcC8dYYviIJh5kb-uaWgY1TVhlqpuFbYjry-txX3U3qAiAetzmvTJg-1QXJ6XTTNktIbBXRtQl9ru5otO9oPUgJJHcKyxDd-LgMUArHIowEb460Zl-KM-icXCAT-KlSTAY1WxNhceM3uuI0A4aTF2oLwAx/w320-h213/mayotte.webp
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEj0mb88fqvWpM7qDXRW8242ntQXGsSaiDtcC8dYYviIJh5kb-uaWgY1TVhlqpuFbYjry-txX3U3qAiAetzmvTJg-1QXJ6XTTNktIbBXRtQl9ru5otO9oPUgJJHcKyxDd-LgMUArHIowEb460Zl-KM-icXCAT-KlSTAY1WxNhceM3uuI0A4aTF2oLwAx/s72-w320-c-h213/mayotte.webp
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/09/vivre-mayotte-dans-lenfer-dune-decharge.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/09/vivre-mayotte-dans-lenfer-dune-decharge.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières