Sortir le pays de l'impasse

La dégradation des conditions d’existence de la population, même des classes moyennes, mène le pays au bord de l’explosion.Sortir le pays de l'impasse

Sortir le pays de l'impasse

SORTIR LE PAYS DE L’IMPASSE


La dégradation des conditions d’existence de la population, même des classes moyennes, mène le pays au bord de l’explosion. Car la famine frappe à la porte. Déjà des émeutes du riz surgissent comme à Mirontsi lorsque des jeunes ont intercepté un camion transportant du riz donnant lieu à des échauffourées avec l’escorte du chargement devenu précieux.

Le pouvoir cherche à se défoncer sur le covid et les conséquences de la guerre en Ukraine. Il va de soi qu’il s’agit de facteurs aggravant mais qui ne doivent absolument pas masquer l’immense responsabilité du pouvoir Azali.

Qui plus est, face aux pénuries et à l’affolement des prix de première nécessité, le gouvernement ne semble pas s’alarmer outre mesure. Il cherche à faire porter le chapeau aux petits producteurs qui ne respecteraient pas l’encadrement des prix. Le gouvernement croît pouvoir tromper la population en invoquant des subventions dont personne ne perçoit les effets en dehors du prix de la baguette.

Pire encore le gouvernement poursuit son bonhomme de chemin autour de l’émergence, multiplie les manifestations démagogiques avec les partenaires. La Banque Mondiale évaluerait son soutien aux sinistrés du cyclone Kenneth (!!???). Des forums des partenaires se pencheraient sur la coopération avec les Comores. Etc. Etc. Pendant ce temps, la plus grande partie de la population n’arrive pas à joindre les deux bouts.

Les vrais problèmes sont escamotés.

Comment comprendre que les autorités n’ont pas été capable de planifier l’approvisionnement du pays en riz, la denrée de base par excellence ? Comment l’ONICOR peut-il tomber en faillite ? Des voix s’élèvent depuis des dizaines d’années pour stigmatiser la politique consistant à attendre la nourriture du pays de l’étranger. Cette alarme n’a jamais été entendu même lorsqu’on importait du lait de cocos, des ignames, etc. de Tanzanie.

Pourquoi la Société Comoriennes des Hydrocarbures exigeraient-ils un paiement comptant aux stations distributeurs des hydrocarbures ? Chacun sait que les sociétés d’Etat sont des vaches à lait pour les prédateurs du bien public et donc plombent le pays.

En réalité le pays est mené vers une impasse par le président Azali et les siens.

Depuis la dissolution de la Cour Constitutionnelle en 2018, le président Azali agit en monarque absolu. Il s’est doté d’une Constitution sur mesures qu’il ne respecte même pas. Il s’est fait élire président pour 5 ans renouvelables en attendant mieux. Il nomme son fils Conseiller en lui octroyant des privilèges insensés comme celui de parapher des documents officiels au même titre qu’un ministre. Après le neveu, voilà le fils propulsé sur les devants de la scène.

Le président Azali se permet suivant ses envies de bousculer et humilier publiquement des ministres, des Conseillers, des chefs religieux. Il maintient en prison qui il veut comme il veut, Sambi depuis plus de 5 ans sans procès, Dr Salami après un procès illégal puisque la Cour de Sureté de l’Etat n’existe plus dans la liste des juridictions, l’homme politique et journaliste Agwa après un simulacre de procès et tant d’anonymes qui croupissent dans des conditions abominables dans les geôles du pouvoir.

Son pouvoir est donc remis en cause par tous ceux qui ne sont pas de son clan. En 1999, le colonel Azali s’était emparé du pouvoir par un coup d’Etat militaire. Tout le pays avait accepté. Aujourd’hui après ce que bien d’observateurs considèrent comme un coup d’Etat institutionnel, seuls ses partisans acceptent sa présidence. Ce qui crée une situation sans précédent dans le pays, une grave fracture de la classe politique comorienne génératrice d’instabilité fondamentale.

C’est ce contexte, base d’une gestion clientéliste du pays et propice à la corruption, qui a mené le pays dans l’impasse. Dont malheureusement personne ne voit comment en sortir. Puisque l’Opposition officielle qui n’inspire guère confiance au regard de son passé aux affaires, ne présente aucune perspective.

Cette instabilité c’est du pain béni pour la France. Dans ses ingérences grossières dans les affaires internes du pays, elle peut aisément nous sortir de son chapeau maléfique, un nouveau pion qui sera peut-être encore plus nuisible qu’Azali.

C’est pour cela qu’il ne faut pas seulement militer pour le départ d’Azali. On doit sortir la tête haute de la crise actuelle. Et pour cela il faut batailler sur deux fronts :

  • gagner les présidentielles de 2024 en créant un vrai front uni autour d’un programme transitoire et d’un candidat. Programme transitoire puisqu’il s’agit de doter le pays de véritables institutions avant l’installation d’un nouveau pouvoir. Le candidat devrait être de préférence originaire de Ndzuani tout en respectant les dispositions de la Constitution actuelle
  • faire naître rapidement une nouvelle force politique capable de prendre la relève du FD et de mener le combat patriotique comorien à des nouveaux sommets.

Telle est l’orientation fondamentale de UKOMBOZI. Voir sur internet la plateforme ukombozi.net

Idriss le 08/09/2022

COMMENTAIRES

Derniers articles$type=blogging$m=0$cate=0$sn=0$rm=0$c=2$va=0

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,60,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,92,Abdourahamane Cheikh Ali,58,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2017,Adinani Toahert Ahamada,38,Afrique,1518,Ahmadou Mze,71,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,193,Ali Moindjié,74,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1119,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8179,Daoud Halifa,213,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,105,Dini NASSUR,141,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1556,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3218,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1563,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,5,Idriss Mohamed Chanfi,425,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2487,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1605,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,194,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5584,Publication Article,1,Rafik Adili,46,SAID HALIFA,22,Said HILALI,69,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1129,Tribune libre,4590,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Sortir le pays de l'impasse
Sortir le pays de l'impasse
La dégradation des conditions d’existence de la population, même des classes moyennes, mène le pays au bord de l’explosion.Sortir le pays de l'impasse
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgoYh6BHzZ-SCJkA1c3Jfm4WLDmlDDjLbyeJk6tunmr43eGVEukjcB85BMeXss1Zu7alSliQxTwR_mb29DPwuKir_YH8ykWPqgIQCshjTp0dT40EgM4OOwm2L9dhWDtSSLuAhekpzC58ToU09i32kDRWsOfmS1alb-xkdl1dfchlnqAuuZm2D6A6VYm/w320-h246/mir.png
https://blogger.googleusercontent.com/img/b/R29vZ2xl/AVvXsEgoYh6BHzZ-SCJkA1c3Jfm4WLDmlDDjLbyeJk6tunmr43eGVEukjcB85BMeXss1Zu7alSliQxTwR_mb29DPwuKir_YH8ykWPqgIQCshjTp0dT40EgM4OOwm2L9dhWDtSSLuAhekpzC58ToU09i32kDRWsOfmS1alb-xkdl1dfchlnqAuuZm2D6A6VYm/s72-w320-c-h246/mir.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/09/sortir-le-pays-de-limpasse.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/09/sortir-le-pays-de-limpasse.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières