Med Resto, victime de son succès ?

Nous sommes le samedi 20 novembre quand la police nationale s’attaque sans prévenir aux débits d’alcool dans la ...Med Resto, victime de son succès ?

Med Resto, victime de son succès ?

Med Resto, victime de son succès ?


Nous sommes le samedi 20 novembre quand la police nationale s’attaque sans prévenir aux débits d’alcool dans la capitale principalement. Plusieurs d’entre eux sont fermés. On peut citer Gasy Kara, Café des Artistes ou encore Med Resto.

Les raisons de cette mesure intempestive varient selon les personnes interrogées. Si la police avance une lutte contre la délinquance juvénile, aux impôts où ces entrepreneurs paient leur licence à coup de millions de nos francs c’est un autre son de cloche. On accuse en effet Med Resto, le cas qui nous intéresse aujourd’hui, d’être implanté tout près d’un « hôpital ».

En réalité, un hôpital n’a pas le même statut juridique qu’une clinique alors que c’est celle-ci qui se trouve à l’étage des locaux de Med Resto. Mais passons car qui veut noyer son chien ne peut que l’accuser de rage pour justifier son acte. Ce que l’opinion doit savoir, il n’y a jamais eu de dénonciation de la part des patients. Pas plus que le propriétaire de la clinique qui est cumulativement le propriétaire de l’immeuble et donc celui qui a loué à Med Resto le local.

Dr Ben Imane, puisqu’il s’agit de lui, n’a jamais eu maille à partir avec son client. Il faut être crédule pour croire qu’un médecin de la trempe de Ben Imane, laisserait les clients de Med Resto perturber la nécessaire tranquillité de ses patients au risque d’entacher sa réputation et celle de sa clinique. S’il a avalé sa langue depuis 2013, ce n’est pas pour continuer à empocher le loyer car le local est couru par plusieurs entrepreneurs, mais c’est parce qu’en réalité il n’y a rien à reprocher à son client. Les activités du resto-bar n’impactent aucunement le fonctionnement de la clinique médicale.

Quand on entend à longueur de journées ce genre d’arguments, on ne peut que se poser les questions suivantes: Pourquoi ne pas fermer Coelacanthe qui se trouve à deux pas de la clinique de Dr Soimih ? Pourquoi ne pas fermer Le Tennis Club qui se trouve à proximité d’une mosquée et de l’Alliance française, établissement fréquenté par des enfants en bas âge ?

Pourquoi ne pas s’en prendre à Chemir dont le magasin se trouve à deux pas du siège de l’exécutif de Ngazidja (Ngazi Ngomé), à deux pas de la trésorière générale des Comores, et à deux pas du ministère de l’intérieur ? Pourquoi ne pas fermer Chez Nini Bar & Grill à Mitsamiouli alors qu’il se trouve au beau milieu d’une zone habitée et que ses activités liées à la vente d’alcool pourraient influencer négativement des enfants ? Pourquoi avoir autorisé la réouverture de Gasy Kara à Moroni Djivani alors qu’il se trouve dans une situation similaire que Chez Nini ? Voyez-vous, chers lecteurs ? On ne manquera pas d’arguments péremptoires quand on veut noyer son chien.

Le religieux évoquera le caractère haram de l’alcool ce qui est tout à fait légitime. Le parent évoquera le danger qui pourrait guetter son enfant ce qui est tout à fait légitime. Et ainsi de suite. Alors que faire ? On n’a pas à chercher midi à quatorze heures. La seule et unique boussole qui doit orienter les décisions de l’autorité publique doit être la loi de la République. Rien que la loi de la République.

Une fois qu’on laissera nos humeurs, nos différentes sensibilités, et nos emprises prendre le dessus, l’on ne peut que baigner dans une République bananière avec tous ses corollaires. Si un jeune entrepreneur, comorien de surcroît, est coupable d’une faute quelconque, la raison, le nationalisme et le protectionnisme voudraient qu’on le rappelle à l’ordre ou qu’on lui communique une mise en demeure ou qu’on lui colle une amende.

La faute commise par nos policiers le 20 novembre doit être rapidement réparée pour permettre aux jeunes entrepreneurs lésés de continuer à prospérer dans le domaine d’activité qu’ils ont choisi. C’est le pays qui sortira gagnant.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,89,Abdou Elwahab Msa Bacar,57,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,87,Abdourahamane Cheikh Ali,40,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,1978,Adinani Toahert Ahamada,35,Afrique,1512,Ahmadou Mze,66,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,191,Ali Moindjié,71,Anli Yachourtu,77,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,411,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1087,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,7977,Daoud Halifa,206,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,87,Dini NASSUR,135,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1525,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3185,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1548,Hamadi Abdou,445,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,2,Idriss Mohamed Chanfi,410,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,149,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2455,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,459,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1601,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,190,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5498,Publication Article,1,Rafik Adili,45,SAID HALIFA,22,Said HILALI,66,Said Yassine S.A,168,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,815,SOILIHI Ahamada Mlatamou,49,Toufé Maecha,445,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1106,Tribune libre,4536,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Med Resto, victime de son succès ?
Med Resto, victime de son succès ?
Nous sommes le samedi 20 novembre quand la police nationale s’attaque sans prévenir aux débits d’alcool dans la ...Med Resto, victime de son succès ?
https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEggABVTNSgIMYbajRELp_KRpZlknUYvS_9-0NqDL4BlY-VKfXykangsPK71fPCm5fD4cqPsSrdjO_RmaKqFcI4ijlVUTcV4cQ0Mbzr9OOtSl9q3FJISCPusJTa59nbsL7yQptNi1taf5pk8NsOsekRMpk08_I1j91iRxY8LNSexumBiGHs4-Hi84Oal=w320-h240
https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEggABVTNSgIMYbajRELp_KRpZlknUYvS_9-0NqDL4BlY-VKfXykangsPK71fPCm5fD4cqPsSrdjO_RmaKqFcI4ijlVUTcV4cQ0Mbzr9OOtSl9q3FJISCPusJTa59nbsL7yQptNi1taf5pk8NsOsekRMpk08_I1j91iRxY8LNSexumBiGHs4-Hi84Oal=s72-w320-c-h240
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2022/01/med-resto-victime-de-son-succes.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2022/01/med-resto-victime-de-son-succes.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières