Mayotte : « Des décisions brutales et inexplicables » dans la gestion de la crise sanitaire

Mercredi 22 juillet, la commission d’enquête sur le covid-19 entendait par visioconférence différents responsables du secteur médical à M...

Mercredi 22 juillet, la commission d’enquête sur le covid-19 entendait par visioconférence différents responsables du secteur médical à Mayotte. Alors que l’état d’urgence sanitaire est toujours en vigueur sur l’île, la gestion centralisée de la crise depuis la métropole a été pointée du doigt.

« Le triptyque tester, protéger, isoler a-t-il pu être mis en place de manière efficace à Mayotte ? ». Formulée au passé, la question d’Alain Milon, président de la commission d’enquête, a de quoi étonner : sur l’île, la crise n’est pas terminée ; l’état d’urgence a été prolongé jusqu’au 30 octobre inclus. Le décalage entre le ressenti en métropole et le vécu à Mayotte a rythmé toute l’audition.
« Un travail rendu pénible et complexe »

Première intervenante, Dominique Voynet, actuelle directrice générale de l'ARS de Mayotte, n’a pas ménagé le gouvernement. L’ancienne sénatrice et ministre de l’Aménagement du territoire a d’abord exposé les éléments qui, selon elle, doivent être pris en compte pour saisir la singularité du cas de Mayotte. La faible proportion de personnes âgées, l’importance de la religion musulmane dans la vie quotidienne, la saturation chronique des institutions médicales et la jeunesse du département – Mayotte est un département français depuis 2011 – permettent, d’après elle, de mettre en perspective la « dynamique de l’épidémie ».

Dominique Voynet a choisi de « dire tout ce qu’elle pense », sans omettre les difficultés rencontrées par les responsables de l’île, « parce que c’est le principe d’une commission d’enquête ». Si elle reconnaît que les relations avec le préfet ont été plutôt fluides, elle a dénoncé des « décisions brutales et inapplicables ayant contribué à rendre le travail plus pénible et plus complexe » sur le terrain, ainsi qu’un certain « amateurisme ». 

Parmi ces décisions prises au niveau national, l’ancienne ministre cite notamment la suspension immédiate et sans préavis de tous les vols à partir du 20 mars, la mise en place hésitante d’un pont aérien « sous-dimensionné et complexe », ou encore la suppression des vols directs entre Paris et Mayotte. Dominique Voynet a également critiqué le « rythme de production des instructions et la lourdeur de l’interministérielle ». De nombreuses directives auraient été redondantes, et « inadaptées à la réalité du territoire ». La multiplication des réunions, « souvent inutiles », organisées en visioconférence, aurait eu pour conséquence de ralentir les dispositifs d’urgence mis en place pour lutter contre l’épidémie.

« Le vertige de l’inconnu »


Catherine Barbezieux Betinas, directrice générale du CHR de Mayotte, a quant à elle insisté sur le décalage entre la propagation de l’épidémie en métropole et ses premières manifestations à Mayotte. Alors que les premiers cas de contamination en métropole remontent au mois de janvier, Mayotte a enregistré son premier patient Covid sept semaines plus tard, soit le 13 mars. Durant cet intervalle, Catherine Barbezieux Betinas dit avoir « constaté le désarroi de la communauté médicale. (…) La première difficulté a été l’inconnu. Quand va arriver l’épidémie… va-t-elle arriver (à Mayotte) ou pas ? ».

« 20 000 masques disparus la première semaine »


La directrice du CHR de Mayotte, seul hôpital de l’île de 270 000 habitants, a aussi fait part des difficultés à « sécuriser le matériel médical ». Le vol massif de masques de protection a entraîné une vigilance accrue : « Quand on a commencé la crise, on avait 225 000 masques disponibles sur l’établissement, assure Catherine Barbezieux Betinas. On s’est rendu compte qu’il fallait mettre en place des mesures de sécurité, car 20 000 masques ont disparu la première semaine. »

Des mesures ont ainsi été mises en place. Une fouille systématique des sacs a été instaurée, et les services de sécurité ont été renforcés.

« Il faut accroître la place de la démocratie en matière de santé »


Joëlle Rastami, membre de l’association France Asso Santé Mayotte, a souhaité revenir sur les ratés dans la communication des autorités. Cette dernière n’aurait produit que des « effets très limités sur les comportements de la population ». En cause notamment, les « modes et moyens de communication multiples » des Mahorais, mais aussi le manque d’adaptation des autorités face aux spécificités locales. En conséquence, l’association France Asso Santé Mayotte propose, pour l’avenir, de « revaloriser la place de la démocratie en matière de santé ».

Des préconisations destinées à mieux gérer une éventuelle nouvelle épidémie, alors que la situation sanitaire est toujours tendue sur l’île. Mayotte compte à ce jour 2 824 cas de coronavirus confirmés. 7 patients sont hospitalisés au CHR, dont 2 en réanimation.

Par Steve Jourdin ©Public Senat

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,86,Abdou Elwahab Msa Bacar,44,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,71,Abdourahamane Cheikh Ali,19,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1703,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1462,AHMED Bourhane,238,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,185,Ali Moindjié,62,Anli Yachourtu,73,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,929,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,39,Cookies,1,Culture et Société,6839,Daoud Halifa,186,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,115,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1331,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3026,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1486,Hamadi Abdou,440,High Tech,803,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,312,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,140,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,102,Mayotte,2281,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1566,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,159,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5082,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,60,Said Yassine S.A,147,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,804,SOILIHI Ahamada Mlatamou,45,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1005,Tribune libre,4031,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Mayotte : « Des décisions brutales et inexplicables » dans la gestion de la crise sanitaire
Mayotte : « Des décisions brutales et inexplicables » dans la gestion de la crise sanitaire
https://1.bp.blogspot.com/-qjoTFfIi27M/XxlamcMwsiI/AAAAAAAAHEU/_Pt-tT_1SBI4XuZAo1gg9NrTbMwtjHg4gCLcBGAsYHQ/s320/voy.png
https://1.bp.blogspot.com/-qjoTFfIi27M/XxlamcMwsiI/AAAAAAAAHEU/_Pt-tT_1SBI4XuZAo1gg9NrTbMwtjHg4gCLcBGAsYHQ/s72-c/voy.png
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/07/mayotte-des-decisions-brutales-et.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/07/mayotte-des-decisions-brutales-et.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières