Président Azali : «Une brigade mixte veillera au strict respect des prix des produits de consommation»

𝐀𝐃𝐑𝐄𝐒𝐒𝐄 𝐀 𝐋𝐀 𝐍𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍 𝐈𝐈𝐈 𝐝𝐞 𝐒𝐨𝐧 𝐄𝐱𝐜𝐞𝐥𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐀𝐙𝐀𝐋𝐈 𝐀𝐬𝐬𝐨𝐮𝐦𝐚𝐧𝐢, 𝐏𝐫𝐞́𝐬...

𝐀𝐃𝐑𝐄𝐒𝐒𝐄 𝐀 𝐋𝐀 𝐍𝐀𝐓𝐈𝐎𝐍
𝐈𝐈𝐈 𝐝𝐞 𝐒𝐨𝐧 𝐄𝐱𝐜𝐞𝐥𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐀𝐙𝐀𝐋𝐈 𝐀𝐬𝐬𝐨𝐮𝐦𝐚𝐧𝐢,
𝐏𝐫𝐞́𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐔𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐂𝐨𝐦𝐨𝐫𝐞𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐂𝐎𝐕𝐈𝐃 𝟏𝟗

Comoriennes, Comoriens, mes chers compatriotes ;

J’ai tenu à m’adresser à vous aujourd’hui, pour la troisième fois depuis l’apparition de la crise sanitaire liée au COVID 19 qui secoue le monde.

A cette occasion, je voudrais tout d’abord, en votre nom, exprimer notre sympathie et notre pleine solidarité avec tous nos frères et sœurs de l’Ile comorienne de Mayotte, nos frères, sœurs et amis, français, franco-comoriens et l’ensemble de nos compatriotes de la diaspora comorienne en France, et dans tous les autres pays durement touché par l'épidémie du Coronavirus.

Parmi eux, nous comptons déjà, des victimes. J’adresse aux familles et aux proches, nos condoléances les plus sincères et attristées et je prie avec vous, pour qu’Allah couvre les défunts, de son immense miséricorde et accorde un prompt rétablissement aux nombreux malades dénombrés.

Nous savons tous aujourd’hui, que l’infection du virus peut entrainer un état de santé très grave. J’appelle alors tout le monde, à respecter rigoureusement les consignes et les mesures prises par les autorités compétentes.

J’exhorte tous nos compatriotes, à rester à la maison, à veiller sur leur santé et celle de leurs proches et à ne sortir qu’en cas de nécessité absolue.

Je leur demande surtout, de penser à la protection de tous et plus particulièrement, les plus vulnérables, dont les personnes âgés ou affectés par des maladies chroniques.

Mes chers compatriotes

A ce jour, aucun cas de COVID 19 n’a été enregistré dans les trois autres iles de l’Union des Comores. Nous en rendons grâce à Allah et nous prions pour qu’Il débarrasse le monde entier, de cette pandémie.

Cependant, depuis le début de cette crise, le Gouvernement, par précaution et prévention, a pris des mesures fermes destinées à éviter l’introduction ou la propagation du virus dans nos îles.

Après avoir interdit les rassemblements liés aux festivités et aux mariages, nous avons pris la décision de fermer nos frontières et de suspendre la prière du Vendredi et les prières collectives, après avis du Grand Mufti et de nos Ulémas.

Les madrassats, les écoles, les collèges, les lycées, l’Université, les centres et aires sportives, ont également été fermés jusqu’à nouvel ordre. D’autres mesures concernant les marchés et les commerces, seront prises progressivement.

Un Comité scientifique est à pied d’œuvre pour conseiller, proposer les dispositions nécessaires à prendre, éclairer les autorités et sensibiliser les citoyennes et citoyens, afin de protéger notre pays de cette pandémie

Je voudrais ici, remercier les membres de ce Comité pour leur mobilisation et leur disponibilité.

Je tiens également à remercier Madame la Ministre de la Santé, son administration et le corps médical, les services de l'Etat, les Préfets, les maires et les Chefs de village, pour leur implication dans cette bataille.

Je remercie tout particulièrement le Mouftorat, les Ulémas, les organisations patronales et les associations de jeunes, pour avoir pris le relai sur le terrain, en vue faire appliquer les mesures prises.

J’accorde une mention spéciale aux membres et aux responsables de nos forces de l’ordre qui accomplissent leur mission pour garantir le respect des décisions, sur l’ensemble du territoire national.

Je salue la discipline et le comportement digne et responsable de l’immense majorité des Comoriennes et des Comoriens, qui respectent les décisions prises, les consignes données et les gestes barrières.

Je rends hommage aux initiatives prises par nos villes et villages et nos quartiers, pour protéger la population.

J’apprécie à sa juste valeur, l’engagement des organisations de la société civile, au pays comme dans la diaspora,

Mes chers compatriotes,

Dans cette période délicate et compte tenu de l’évolution de cette pandémie, l’Etat a le devoir d’accompagner toutes les citoyennes et tous les citoyens ainsi que toutes les institutions qui subissent déjà les impacts de cette crise sanitaire mondiale, notamment les institutions financières et bancaires et leurs usagers, les entreprises, les salariés et les travailleurs.

C’est pourquoi, je voudrais aujourd’hui, vous annoncer les premières mesures prises pour ces cas précis.

J’ai en effet ordonné au Ministre des Finances, de mettre en place un dispositif exceptionnel, leur permettant de supporter les charges fiscales et sociales, de faire face aux échéances bancaires pour tous les prêts.

- S’agissant des institutions financières et bancaires,

  • la Banque Centrale va autoriser le rééchelonnement des créances et le gel des agios, pour les emprunts impactés par cette épidémie ;
  • Les taux de réserve obligatoires seront réduits à 5% durant 5 mois à compter du 1er avril ;

- Au niveau des douanes

  • Les procédures seront simplifiées et les importateurs pourront dédouaner leurs marchandises en une journée ;
  • Les droits et taxes douanières sont réduits de 30% pour les produits alimentaires, les médicaments essentiels ainsi que les produits et les matériels d’hygiène
  • Jusqu’au 31 juillet, les procédures de dédouanement seront allégées pour certains produits soumis à des règles
  • La date limite de dépôt des dossiers fiscaux est reportée du 31 mars au 31 mai

Bien entendu, l’Etat et la population, sont en droit d’attendre la répercussion des ces mesures sur les prix à la consommation.

- Au niveau des entreprises publiques dont l’activité a été interrompue par la fermeture des aéroports,
  • Une enveloppe exceptionnelle sera accordée à COM’AIR ASSISTANCE, à l’ANACM et à ADC pour leur permettre de faire face à la situation, notamment vis-à-vis de leurs employés.

D’autre part, j’ai donné des instructions fermes au Ministre de l’Economie et de l'énergie, pour que dans cette période, toutes les dispositions soient prises, afin de garantir la fourniture régulière de l’eau ou de l’électricité.

Par ailleurs, une brigade mixte, composée d’agents des forces de l’ordre et du Ministère de l’Economie, veillera au strict respect des prix des produits de consommation.

Ainsi, j’annonce, solennellement, que le non respect des mesures que j’ai prises, pour rendre les prix de produits de première nécessité, abordables pour tout le monde, sera sévèrement sanctionné. Pour cela, je demande, comme toujours, votre sincère accompagnement.

Il n’y aura plus aucune tolérance à la spéculation.

Mes chers compatriotes,

Ce n’est pas de gaité de cœur, que j’ai décidé de fermer les frontières de notre pays. De ce fait, de nombreux voyageurs comoriens en transit dans de nombreux pays, se trouvent en difficulté pour rentrer.

Nous pensons à eux et je voudrais leur dire que toutes les options sont à l’étude pour leur permettre de regagner la patrie le plus vite possible.

Comme tous les autres pays, nous devons nous préparer à faire face à des moments difficiles dont personne ne peut mesurer l’intensité et la durée.

Nous devrons donc être en mesure de nous adapter et, s’il le faut, prendre d’autres mesures en fonction des avis et de l’éclairage de notre Comité scientifique, de nos Ulémas, de nos économistes et de nos financiers.

Je vous demande alors toujours plus de discipline et de respect des mesures prises et des consignes données.

Renforcez les gestes barrières et conformez-vous fermement aux informations officielles émanant des autorités compétentes.

Evitez les fausses informations et les rumeurs colportées par les irresponsables et les réseaux sociaux, qui peuvent semer la panique et compromettre les efforts engagés pour barrer la route au COVID 19.

Dans cette phase de la bataille engagée contre l’entrée et la propagation du Coronavirus dans notre pays, je vous appelle toutes et tous, comoriennes et Comoriens, notamment les acteurs économiques, sociaux, associatifs, les forces de l’ordre et de sécurité à nous unir pour respecter et faire respecter les décisions, les mesures et les consignes, prises pour protéger notre population.

Alors, mes chers compatriotes, dans le pays et dans la diaspora, protégeons-nous car en nous protégeant nous-mêmes, nous protégeons les autres, qui sont nos parents, nos amis, et tous ceux qui nous sont chers.

C’est ensemble, dans la discipline et l’effort commun, dans l’action et dans l’unité, que nous surmonterons cette crise sanitaire mondiale. De cela, nous sommes capables.

Nous devrons sortir de cette période, en bonne santé, renforcés et plus que jamais déterminés à redresser notre pays et le hisser au niveau des ambitions que nous nourrissons pour lui.

Vive la République, vive l’Union des Comores !
Qu’Allah bénisse et protège notre pays.

Je vous remercie.

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,87,Abdou Elwahab Msa Bacar,49,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,72,Abdourahamane Cheikh Ali,22,Aboubacar Ben SAID SALIM,40,Actualité Sportive,1725,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1469,AHMED Bourhane,239,Akram Said Mohamed,66,Ali Mmadi,186,Ali Moindjié,64,Anli Yachourtu,75,Assaf Mohamed Sahali,31,Ben Ali Combo,410,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,952,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,41,Comoropreneuriat,11,Cookies,1,Culture et Société,7016,Daoud Halifa,188,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,119,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1359,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3044,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,340,France,1497,Hamadi Abdou,441,High Tech,808,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,330,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,142,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,103,Mayotte,2318,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,456,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1573,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,162,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,139,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5161,Publication Article,1,Rafik Adili,43,SAID HALIFA,22,Said HILALI,62,Said Yassine S.A,151,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,803,SOILIHI Ahamada Mlatamou,46,Toufé Maecha,444,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1024,Tribune libre,4069,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Président Azali : «Une brigade mixte veillera au strict respect des prix des produits de consommation»
Président Azali : «Une brigade mixte veillera au strict respect des prix des produits de consommation»
https://1.bp.blogspot.com/-xxaVeeaX3Is/XoIPCu2oR4I/AAAAAAAC39A/2jReRJ3rJFkEKb4ZjtUvV9lfbyawOT3pgCLcBGAsYHQ/s320/az.jpg
https://1.bp.blogspot.com/-xxaVeeaX3Is/XoIPCu2oR4I/AAAAAAAC39A/2jReRJ3rJFkEKb4ZjtUvV9lfbyawOT3pgCLcBGAsYHQ/s72-c/az.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2020/03/president-azali-une-brigade-mixte.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2020/03/president-azali-une-brigade-mixte.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières