Une nouvelle alternative, vision et des nouvelles idées de la Diaspora Comorienne

Contexte et historique L’on s’accorde à dire que les associations de la diaspora comorienne en France se sont beaucoup focalisées sur ...

Contexte et historique

L’on s’accorde à dire que les associations de la diaspora comorienne en France se sont beaucoup focalisées sur les actions de droits civiques, sociales et humanitaires. Très peu d’initiatives ont porté sur « l’approche économique ». Les membres de la diaspora comorienne envoient d’importantes sommes à leurs familles restées au pays. Selon les statistiques, les transferts de fonds à destination de l’archipel dépassent largement les Investissements Directs Etrangers (IDE) et l’Aide Publique au Développement (APD). 

Conscient de cette contribution, les membres fondateurs de l’Association Lever les Freins pour Tous (ALFT) ont jugé nécessaire de créer un « Fonds Commun de Placement Mutualiste – FCPM ». Cela permet d’orienter une partie de ces fonds vers des prises de participations dans des projets innovants et productifs aux Comores, tels que : 

Le numérique, l’agroalimentaire, le transport et service, le tourisme, l’artisanat, l’habitat...

L’ALFT a tiré de leçons des diasporas de certains pays africains qui ont mis en place le FCPM et émis des emprunts obligataires ordinaires (et diaspora bonds). On peut citer le Cap-Vert, le Kenya, la Ghana, le Sénégal, le Maroc, le Nigéria, la Zambie. Les pays voisins réalisent cette politique (Maurice émet 7 milliards d’euros d’obligation verte, Seychelles émettent 13,3 millions d’euros d’obligation bleue, Madagascar suit le chemin). 

Désirant de s’inspirer des pays sus-évoqués, l’ALFT sollicite la mise en place de marché monétaire dans notre pays (interbancaire, titre de créance négociable – TCN …). La révision de la réglementation monétaire du 12 juin 2013 est impérative pour accélérer la politique de l’émergence. Cela permettrait également à notre diaspora de participer au développement économique desComores par la création des emplois, de la richesse, de l’innovation par le transfert du savoir-faire, de l’expérience d’une nouvelle génération, diplômée, ambitieuse et compétente.

Les deux principales activités stratégiques de l’ALFT se résument en deux compartiments : 

Accompagnement des porteurs de projets issus prioritairement de la diaspora comorienne à la création des entreprises aux Comores à fort caractères techniques, - et la recherche de solutions innovantes et simples dans le domaine agricole, artisanal, touristique, service, transport, BTP, et de l’environnement notamment de l’accompagnement des jeunes … 

Genèse de l'ALFT : création d’une nouvelle dynamique coopérative et participative

L'idée de création de l’association « Lever les Freins pour Tous » est née lors d'une discussion entre les principaux membres fondateurs. Ils ont constaté ce qui suit :

Inexistence de lieu de rencontre, d'échange d'information et de dialogue pour les jeunes comoriens de Marseille ; 

Absence et perte de lien social et de dynamique entre les comoriens et les habitants qui viennent de différents horizons (géographiques, âges, sexes ...) ; 

Manque de cohésion sociale de tous les ressortissants comoriens en France et, l'accompagnement et la solidarité sont quasi-inexistantes ; 

Absence de stratégies permettant de diversifier des sources de financement ;

Instrumentalisation de la jeunesse par les parents et trop forte dépendance à l'égard des personnes âgées (h/f) ; 

Manque de politique d'intégration qui permettrait de donner confiance à ceux qui sont nés en France pour contribuer au développement de notre pays ; 


Esprit égocentrique, individualiste et partisan. 

Des personnes ressources sont derrières ce projet, sans qu'elles soient impliquées directement au montage du projet. Les membres fondateurs souhaitent animer des thématiques en rapport avec le développement durable, la finance solidaire, l’économie de proximité, Sociale et Solidaire et la démocratie participative. Ils veulent mettre leurs convictions en pratique, de passer d’une réflexion théorique à une action de terrain. Ils cherchent alors un domaine d’action qui puisse leur permettre de promouvoir les valeurs et les idées qu’ils portent. Convaincus que les associations comoriennes ne s’intéressent que le domaine social, caritatif et humanitaire, les membres fondateurs veulent mettre en œuvre des projets de développement économique en France pour permettre un investissement total, à la fois salarié et militant. 

La désillusion des associations de la Diaspora comorienne de France 

Déçues, amères, les associations de la diaspora comorienne admettent le manque d’initiative, depuis belle-lurette, pour faire les ressortissants comoriens, un atout majeur de développement des Comores. Raison pour laquelle, certains jeunes comoriens se sont réunis à Marseille le 02 septembre 2018 pour réfléchir ensemble ce qui pourrait être créé, modifié ou amélioré afin d’assurer une meilleure souplesse en matière d’organisation. Après plusieurs réunions de brainstorming, il en est sorti globalement l’idée de créer une association dénommée « Lever les Freins pour Tous ». 

Le choix de ce nom n’est pas le fruit du hasard ou d’une complaisance quelconque, si nous avons choisi ce nom, c’est parce que nous avons constaté plusieurs contraintes et obstacles qui empêchent notre communauté d’atteindre leur plein potentiel de développement économique et social. La déclaration de l’association a été faite le 01 octobre 2018, et les membres fondateurs commencent une compagne de sensibilisation de bouche à oreille pour faire savoir l’importance des actions à entreprendre. 

Les perspectives de développement de l’ALFT se répartissent en quatre grandes phases :

– La phase « d’institutionnalisation » comprend toutes les démarches qui permettent de créer un fonds commun de placement mutualiste. Voici plusieurs points à l’étude : sensibilisation, agréments AMF/ACPR et adhésion à la charte régissant du FCPM, rencontre avec des professionnels, mise en place des instances dirigeantes (Conseil d’administration, Conseil de surveillance et Comité de gestion composé d’un comité de directeurs, gestions de fonds, superviseurs et administrateurs. 

– La phase « d’expérimentation » inclut tous les volets formations ainsi que les différents projets d’investissement à réaliser ici et là-bas : pacte actionnaire avec condition de l’arrangement ou du portefeuille, organisation des rencontres avec les pouvoirs publics, recrutement des salariés, rencontres avec les professionnels. 

– La phase « d’extension » permet d’ouvrir une antenne à Paris, Lyon, Réunion, Mayotte, Comores. 

– La phase « de consolidation » permet de dresser un rapport d’activité, moral et financier et proposera des nouvelles perspectives de développement. 

Plusieurs idées de projets ont été mûrement réfléchies pour mener à bien l’association. 

Démarches pour agir ici (en France) : sur le plan économique, l’ALFT a prévu la création d’un fonds commun de placement mutualiste, mise en place une plateforme de financement participatif (Mtsango 2.0), création d’un fonds de garantie et ouverture d’un centre commercial coopératif et participatif (CoopCom). Sur le plan social, l’ALFT organisera des ateliers de cours préapprentissage du code de la route et alphabétisation du numérique, mise en place de dispositif d’accès aux soins pour les gens en situation de précarité (dispositif PASS), soirée de jeux de société moderne …

Démarches pour changer les choses là-bas (aux Comores) : L’ALFT étudie deux projets phares à réaliser aux Comores. Le premier, elle va créer des « boutiques scolaires » au niveau national. Cela permet de vendre les fournitures scolaires dans notre pays à moindre coût. Le second, l’ALFT souhaite initier un projet qui permettrait à chaque comorien d’accéder à moindre coût à un système de soins optimisé grâce au numérique (téléphone mobile). Ce projet est dénommé « avenir santé Comores ».

Ce travail de fonds permet à notre association d’instaurer durablement une culture entrepreneuriale, une forte dynamique coopérative et participative, et de la transparence à la nouvelle génération. Ces initiatives visent en guise de conséquence à lutter contre l’assistanat et l’opportunisme. 

SAID Youssoufa - Président de l’Association « Lever les Freins pour Tous – ALFT »

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,311,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,67,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,58,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1652,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1433,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,65,Ali Mmadi,173,Ali Moindjié,58,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,30,Ben Ali Combo,407,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,810,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,30,Cookies,1,Culture et Société,6121,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,195,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,102,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1227,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2910,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1437,Hadji Anouar,15,Hakim Mmadi Malik,41,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,440,High Tech,795,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,273,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,134,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,96,Mayotte,2139,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,441,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1519,Moudjahidi Abdoulbastoi,31,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,500,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4872,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,59,Said Yassine S.A,131,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,774,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,437,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,929,Tribune libre,3038,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Une nouvelle alternative, vision et des nouvelles idées de la Diaspora Comorienne
Une nouvelle alternative, vision et des nouvelles idées de la Diaspora Comorienne
https://1.bp.blogspot.com/-0NXGHwMz8H8/XaXRyp6pLFI/AAAAAAAC1yY/6XgcNgCUrP80Kz5tvip7GCZkBWtXzA1ygCLcBGAsYHQ/s320/YOUSSOUFA.PNG
https://1.bp.blogspot.com/-0NXGHwMz8H8/XaXRyp6pLFI/AAAAAAAC1yY/6XgcNgCUrP80Kz5tvip7GCZkBWtXzA1ygCLcBGAsYHQ/s72-c/YOUSSOUFA.PNG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/10/une-nouvelle-alternative-vision-et-des.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/10/une-nouvelle-alternative-vision-et-des.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.