La Cour suprême, un instrument au service de la dictature

La décision de la Cour suprême statuant en matière électorale vient de confirmer à la face du monde une horrible réalité que certains cro...

La décision de la Cour suprême statuant en matière électorale vient de confirmer à la face du monde une horrible réalité que certains croyaient impossible : elle est le bras armée de la dictature azaliste. Adieu les libertés individuelles. 

Au pilorie l’Etat de droit. En effet,cette décision n'a rien avoir avec le droit et ceux affirment le contraire sont ceux-là mêmes qui justifient les violations de celui-ci dans ce pays. Il s’agit des mêmes mendiants, des courtisans du régime. Ils savent que les candidatures ont été invalidées non pas pour des motifs juridiques, mais plutôt pour des raisons politiques. 

Pour le candidat du Juwa, il est de notoriété publique que son secrétaire est empêché, car emprisonné par ce régime. Il se trouve dans l’impossibilité d’assurer sa fonction. De facto, et comme les statuts du parti Juwa le prévoient, le secrétaire général est suppléé par son adjoint. C'est là que les forces occultes, les mercenaires du droit sont intervenus pour rendre un grand service au régime en écartant purement et simplement leur candidat. N’en déplaise à ces charlatan du droit, le secrétaire général adjoint est statutairement habilité a signé à la place du secrétaire général mis au trou.

La Cour se ridiculise en affirmant que le candidat devait apporter la preuve que le secrétaire général est empêché. Merde ! Il fallait y penser. Mais cette cour est située aux îles Caïman ? L’empêchement de Barwane est de notoriété publique. Donc, il n'y a aucun vice de procédure. A la longue, cet acharnement laisse vraiment à désirer. Mais, je le redis ici, le parti Juwa récolte ce qu’il a semé. Il n’avait qu’à s’abstenir lors des élections de 2016 au lieu de soutenir un homme qui ne respecte jamais ni sa parole ni sa fonction.

S'agissant de la candidature de Mamadou, c'est encore une fois les forces occultes qui ont imaginé ce plan machiavélique qui consiste à fabriquer de fausses preuves pour le mettre hors jeux. Mamadou aurait une société à son nom. Soit. Est-ce une tare ? Mais sa candidature fait-elle peur à ce point ? Le régime sent le vent tourner au point de recourir à des basses manœuvres ? C'est ridicule de la part d'une Cour d'écarter des candidats sans motifs valables. 

A supposer qu’un proche de Mamadou ait une entreprise qui se porte bien financièrement, qu’est-ce qui prouve que Mamadou en soit le véritable chef d’entreprise. En outre, le montant avancé supposé de cette société est aussi ridicule. Qu’il n’ait pas déclaré ces sommes dans sa déclaration de patrimoine peut paraître suspicieux. Encore faut-il apporter la preuve que cette société est la sienne. Surtout que l'on sait qu'en matière électorale, le juge a le droit de demander aux candidats de régulariser les situations problématiques avant de statuer. Bien sûr rien n'a été fait puisque l’objectif est d’écarter un adversaire redoutable qui fait trembler la dictature. 

D'ailleurs si c'était le cas le montant indiquéen franc comorien n'est rien comparé aux millions qu'Azali auraitcaché ailleurs selon les journalistes français, preuves à l'appui. Lui, aussi il n'a jamais démenti surtout lorsque Said Larifou et son actuelle candidate au poste de gouverneur de Ngazidja l’avaient accusé de détournement de fonds publics. Mais il n'y a pas de preuve comme par hasard. Son patrimoine s'élève à combien? En plus on apprend qu'il a présenté un faux certificat médical. 

Alors, il n'y a pas matière à rejeter sa candidature ? Bien sûr que si, sauf que c'est sa cour, avec des juges qu'il a nommés et des amis qui lui veulent du bien et donc prêts à tout pour le sauver et se sauver aussi. Cette décision comme d'autres avant elle est à inscrire sur ce tableau sombre de ce régime qui, inexorablement est proche de son crépuscule. Le droit encore une fois est piétiné. La république malmenée, mais debout.

ALI ABDALLAH Ahmed
Docteur en Droit public

COMMENTAIRES

Nom

A la Une,313,Abdillah Saandi Kemba,90,Abdou Ada Musbahou,65,Abdou Elwahab Msa Bacar,38,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,57,Abdourahamane Cheikh Ali,15,Aboubacar Ben SAID SALIM,39,Actualité Sportive,1623,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1430,AHMED Bourhane,237,Akram Said Mohamed,64,Ali Mmadi,172,Ali Moindjié,55,Anli Yachourtu,71,Assaf Mohamed Sahali,29,Ben Ali Combo,406,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,784,Comores Développement,88,ComoresDroit,424,COMORESplus,28,Cookies,1,Culture et Société,6003,Daoud Halifa,183,Darchari MIKIDACHE,194,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,101,Djounaid Djoubeir,82,Economie et Finance,1188,Élections 2016,370,Élections 2019,159,Est africain - Océan Indien,2890,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,339,France,1427,Hadji Anouar,14,Hakim Mmadi Malik,40,HALIDI IBRAHIM Farid,27,Hamadi Abdou,438,High Tech,792,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,266,IMAM Abdillah,17,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,124,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,94,Mayotte,2116,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,437,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,28,Monde,1516,Moudjahidi Abdoulbastoi,30,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,499,Nassuf Ahmed Abdou,23,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,152,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,27,People,421,PERSONNALITÉS COMORIENNES,136,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4807,Publication Article,1,Rafik Adili,40,SAID HALIFA,22,Said HILALI,56,Said Yassine S.A,127,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,772,SOILIHI Ahamada Mlatamou,40,Toufé Maecha,434,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,927,Tribune libre,2991,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: La Cour suprême, un instrument au service de la dictature
La Cour suprême, un instrument au service de la dictature
https://4.bp.blogspot.com/-GgGHvK07jsc/XGKx_YnqIYI/AAAAAAACxXk/jx4hATgVde8J8onkfbZO_bWNyax6FY4ZgCKgBGAs/s320/IMG_0456.JPG
https://4.bp.blogspot.com/-GgGHvK07jsc/XGKx_YnqIYI/AAAAAAACxXk/jx4hATgVde8J8onkfbZO_bWNyax6FY4ZgCKgBGAs/s72-c/IMG_0456.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2019/02/la-cour-supreme-un-instrument-au.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2019/02/la-cour-supreme-un-instrument-au.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATEGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aao Sep Oct Nov Dec juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier.