France: Il envoie sa fille à Mayotte sans informer la mère: 1 an de prison ferme

LOIRE - Roanne : il envoie sa fille à Mayotte pendant deux ans sans informer la mère Un ancien militaire de 30 ans a fait croire à so...

LOIRE - Roanne : il envoie sa fille à Mayotte pendant deux ans sans informer la mère

Un ancien militaire de 30 ans a fait croire à son ex-compagne qu’il allait garder leur fille de 2 ans pendant une semaine. Elles ne se sont revues que deux ans plus tard. Un an ferme.

«Nous ne sommes pas dans le cadre d’un enlèvement à l’international mais c’est tout comme », résumait le président du tribunal de Roanne, Fabien Sartre-Andrade, à la lecture de la procédure visant un ancien militaire originaire de l’île de Mayotte, territoire français situé dans l’Archipel des Comores. Présente à l’audience de ce mardi, contrairement à son ex-compagnon, cette mère de famille explique « lui avoir fait confiance ». Il est poursuivi pour soustraction d’enfant des mains de son gardien parental.

De Clermont-Ferrand à Mayotte

Séparée depuis plusieurs années mais en bons termes avec son ex-compagnon avec qui elle a deux filles, elle accepte en juillet 2015 de lui confier la garde de la plus jeune, 2 ans, pendant une semaine. « Je devais travailler tard cette semaine-là et je ne trouvais pas de gardienne. Notre grande fille allait régulièrement chez sa tante à Clermont-Ferrand. J’ai donc demandé si notre petite pouvait y aller. » Le père accepte et assure qu’il l’emmènera. Sauf qu’il ne rend pas à Clermont-Ferrand mais à Roissy où il confie la jeune fille à son oncle, direction l’île de Mayotte où vivent ses grands-parents paternels. Elle y restera deux ans.

Une culture de l’éducation

Après avoir appris la situation, la mère tente de contacter sa fille mais les grands-parents l’en empêchent. « Culturellement, les enfants mahorais sont élevés par les grands-parents », se justifie le prévenu lors d’une audience en janvier 2016. « C’est inhumain ce que vous avez fait », lui répond le juge des affaires familiales à l’époque. « Sa place est auprès de sa mère. »

« Une violation du devoir naturel d’un père et un bafouement de ses valeurs », selon le procureur Éric Jallet. La sanction est lourde : un an de prison ferme. La petite est revenue près de sa mère. ©Lleprogres.fr

Nom

A la Une,322,Abdillah Saandi Kemba,89,Abdou Ada Musbahou,55,Abdou Elwahab Msa Bacar,32,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,45,Abdourahamane Cheikh Ali,13,Aboubacar Ben SAID SALIM,38,Actualité Sportive,1508,Adinani Toahert Ahamada,29,Afrique,1398,AHMED Bourhane,229,Akram Said Mohamed,55,Ali Mmadi,161,Ali Moindjié,48,Anli Yachourtu,56,Assaf Mohamed Sahali,28,Ben Ali Combo,379,Biographie,1,Chacha Mohamed,43,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,658,Comores Développement,88,ComoresDroit,386,COMORESplus,65,Cookies,1,Culture et Société,5133,Daoud Halifa,139,Darchari MIKIDACHE,193,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dini NASSUR,84,Djounaid Djoubeir,75,Economie et Finance,1019,Élections 2016,370,Est africain - Océan Indien,2764,EVENEMENTS,49,Farid Mnebhi,339,France,1381,Hadji Anouar,13,Hakim Mmadi Malik,34,Hamadi Abdou,421,High Tech,783,Ibrahim Abdou Said,1,Idriss Mohamed Chanfi,225,IMAM Abdillah,16,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,101,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,76,Mayotte,1983,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,412,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,96,Mohamed Inoussa,33,Mohamed Soighir,26,Monde,1502,Moudjahidi Abdoulbastoi,29,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,463,Nassuf Ahmed Abdou,22,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,139,Omar Ibn Abdillah,14,Pages,8,Par ARM Lemohelien.com,672,Paul-Charles DELAPEYRE,25,People,420,PERSONNALITÉS COMORIENNES,130,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,4142,Publication Article,1,Rafik Adili,34,SAID HALIFA,20,Said HILALI,52,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,46,Salwa Mag,133,Santé et bien-être,764,SOILIHI Ahamada Mlatamou,34,Toufé Maecha,405,Toyb Ahmed,232,Transport Aérien,882,Tribune libre,2573,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,64,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: France: Il envoie sa fille à Mayotte sans informer la mère: 1 an de prison ferme
France: Il envoie sa fille à Mayotte sans informer la mère: 1 an de prison ferme
https://3.bp.blogspot.com/-Nkz18g-u4Yw/WlXx18o1EcI/AAAAAAACbIk/xx9zOIBVGYsNj785FHugm52-wBJciDUXwCLcBGAs/s320/illustr.jpg
https://3.bp.blogspot.com/-Nkz18g-u4Yw/WlXx18o1EcI/AAAAAAACbIk/xx9zOIBVGYsNj785FHugm52-wBJciDUXwCLcBGAs/s72-c/illustr.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2018/01/france-il-envoie-sa-fille-mayotte-sans.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2018/01/france-il-envoie-sa-fille-mayotte-sans.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout LA RÉDACTION VOUS CONSEILLE CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé correspondant à votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow Partagez cet article et Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour lire la suite ÉTAPE1: Partager. ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien que vous avez partagé pour déverrouiller Copier tout le code Sélectionner tout le code Tout le code a été copié dans votre presse-papier Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy