Tariq Ramadan : "Il y a un vrai djihad de la citoyenneté active à mener"

Pour l'islamologue, si condamner les actes de l'EI est fondamental, l'autocritique occidentale l'est tout autant. Il en appe...

Pour l'islamologue, si condamner les actes de l'EI est fondamental, l'autocritique occidentale l'est tout autant. Il en appelle à la responsabilité de chacun.
"Nous, musulmans de France, disons halte à la barbarie", a lancé vendredi le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Dalil Boubakeur, face à des centaines de personnes rassemblées devant la Grande Mosquée de Paris, en hommage à l'otage assassiné Hervé Gourdel. Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, de nombreux musulmans s'indignaient de devoir affirmer qu'ils n'avaient rien à voir avec les idéologies défendues par les djihadistes de l'EI. Pour l'islamologue Tariq Ramadan, titulaire de la chaire d'études islamiques contemporaines à Oxford, il ne sert à rien de prendre position si l'on n'analyse pas les responsabilités des uns et des autres. Interview.


Le Point.fr : L'appel à manifester du CFCM a beaucoup divisé la communauté musulmane. Qu'en pensez-vous ?

Tariq Ramadan : Toutes les prises de position sont aujourd'hui les bienvenues. Je m'exprime, pour ma part, beaucoup sur les réseaux sociaux, sur Twitter, sur Facebook. J'ai toujours condamné fermement et absolument ce que font ces individus au nom de ma religion. Évidemment, on court le risque d'associer le drame aux seuls musulmans, alors qu'en réalité il concerne absolument tout le monde en tant que citoyen. Mais le problème, c'est que, quand les musulmans se taisent au nom de ce risque, on leur dit : "Où êtes-vous, on ne vous entend pas", et lorsqu'ils le font, on leur répond : "Vous êtes en train de légitimer ce qu'on pensait", à savoir jouer le jeu des communautarismes. Tous les processus de mise en avant des condamnations, des clarifications, sont bons à prendre. Tout dépend ensuite du message que l'on fait passer lors de ces mobilisations. C'est bien beau de descendre dans la rue, mais encore faut-il ensuite livrer une analyse claire et constructive.

C'est-à-dire ?

Lorsqu'on prend position sur le plan éthique, moral, il faut faire très attention à ne pas prêter le flanc à un positionnement politique flou. Lorsqu'on condamne de tels actes de barbarie, on se doit de chercher les responsabilités. Je n'ai pas à cautionner l'attitude d'États qui instrumentalisent cette affaire tout en disant travailler pour la liberté des peuples. La politique américaine dans la région, et même la politique européenne, n'a jamais été très soucieuse ni très respectueuse de la liberté des peuples. La France ne peut pas crier qu'elle se bat pour la liberté aussitôt que l'un de ses concitoyens est tué, alors que toute sa politique au Moyen-Orient ne s'est jamais préoccupée de la liberté des peuples. Tout à coup, ça devient notre affaire en Occident, d'aller faire justice là-bas... À aucun moment, ma condamnation ne voudra signifier la justification d'une telle politique d'instrumentalisation. Les États-Unis ont leur part de responsabilité dans le délitement de la société irakienne. Le manque d'intervention des Américains comme des Européens, des Russes comme des Chinois lors des débuts de la résistance syrienne a aussi provoqué ce que l'on est en train de voir maintenant. Prendre position contre Daesh (l'organisation État islamique, NDLR) en Syrie et en Irak, contre al-Qaida partout dans le monde, je suis d'accord, mais à condition de reconnaître que les innocents qui en sont victimes ne sont pas seulement les otages occidentaux, mais aussi toutes les victimes du monde arabe.

Vous parlez d'un travail urgent de clarification à effectuer. Et notamment autour de la notion de djihad...

Cet appel au djihad, tel qu'on le voit aujourd'hui - il est important de le répéter -, ne correspond strictement à rien dans le Coran. Aujourd'hui, le meilleur djihad pour un Français de confession musulmane, c'est d'être un citoyen dans son pays, de se battre pour faire régner la justice et de demander au gouvernement de respecter les individus à la lumière de ce que ses propres valeurs lui disent. On ne fera aucune distinction de genre, de sexe, de couleur, de religion. Je crois qu'il y a un vrai djihad de la citoyenneté active à mener : être la voix des sans-voix au coeur de l'Occident. Mais de façon noble, digne, solidaire. Nul n'est légitime à donner la prescription de quitter la France pour partir se battre, et nul ne doit la suivre. Ce sont des éléments de fuite en avant. Les gens qui partent ainsi étaient souvent perdus dans la boisson et les boîtes de nuit quelques jours à peine avant leur départ. Tout cela n'a rien à voir avec la sagesse religieuse et ne concerne qu'une infime minorité d'individus. Il ne faut pas normaliser, comme le font souvent les médias.

N'est-ce pas aussi le rôle des islamologues, des imams, de clarifier les choses ?

Absolument. La diversité des interprétations du Coran rend nécessaires un certain nombre d'explications, une meilleure connaissance de l'islam. Mais le vrai problème à mon sens, au-delà des conflits d'interprétation, c'est que les musulmans parviennent toujours à se rassembler autour d'un mouvement en opposition à quelque chose, mais jamais pour développer un discours positif. Je crois en mes concitoyens européens, en un vrai réveil de personnes qui dépasse les clivages religieux et invite à comprendre que l'on est dans une démarche de co-responsabilisation : il faut réussir à parler à la fois aux individus musulmans qui travaillent sur l'islam, aux États musulmans qui travaillent sur les principes démocratiques et aux démocraties qui trahissent leurs propres valeurs.
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,102,Abdourahamane Cheikh Ali,84,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2062,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1552,Ahmadou Mze,77,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,194,Ali Moindjié,77,Anli Yachourtu,96,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1167,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8482,Daoud Halifa,221,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,141,Dini NASSUR,144,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1602,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3263,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1587,Hadji Anouar,20,Hamadi Abdou,448,High Tech,822,Ibrahim Abdou Said,8,Idriss Mohamed Chanfi,446,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2571,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1612,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,201,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,422,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5772,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,90,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,50,Toufé Maecha,447,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1151,Tribune libre,4669,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Tariq Ramadan : "Il y a un vrai djihad de la citoyenneté active à mener"
Tariq Ramadan : "Il y a un vrai djihad de la citoyenneté active à mener"
http://3.bp.blogspot.com/-0JzOdMCP-sk/VChwrHDNr5I/AAAAAAABamU/i0auWk8u7XI/s1600/tariq-ramadan-2843991-jpg_2478060_652x284.JPG
http://3.bp.blogspot.com/-0JzOdMCP-sk/VChwrHDNr5I/AAAAAAABamU/i0auWk8u7XI/s72-c/tariq-ramadan-2843991-jpg_2478060_652x284.JPG
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2014/09/tariq-ramadan-il-y-un-vrai-djihad-de-la.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2014/09/tariq-ramadan-il-y-un-vrai-djihad-de-la.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières