Allocution du Chef de l’Etat à l’occasion de la fête de l’idd el Kabir

Beit-salm le 15 octobre 2013 Mes chers compatriotes, Honorable Assistance, A l’occasion de l’Aid El-Kabir et au moment où s’achève ...

Beit-salm le 15 octobre 2013
Mes chers compatriotes,
Honorable Assistance,
A l’occasion de l’Aid El-Kabir et au moment où s’achève le pèlerinage à la Macque, je voudrais saluer chaleureusement l’ensemble de la Umma Islamique, priant Allah le Tout Puissant, de nous accorder toute sa miséricorde.


A nos compatriotes qui ont eu la chance de faire la prière cette année à la Macque, ce Haut lieu Saint de l’Islam, prions ensemble qu’ils nous reviennent en bonne santé et que toutes leurs prières soient exaucées.
Aux comoriens de l’étranger, à notre diaspora, ensemble avec eux, nous nous inclinons devant Allah le Tout Puissant et l’implorons humblement, pour que notre pays échappe à toutes les aventures et en son sein, se consolide la paix civile pour son développement harmonieux. Qu’ils ne cessent, d’où ils vivent, d’apporter leur contribution nécessaire pour le bien être de leurs familles aux Comores.
Qu’Allah agrée nos prières, pardonne les péchés des fidèles et protège notre pays de toute forme de violence, de catastrophes naturelles mais encore, qu’il nous aide à renforcer notre cohésion, l’unité de notre paix civile et la concorde nationale.
Que la fête de l’Aid El-Kabir de cette année soit d’avantage l’opportunité d’une communion des cœurs entre Comoriens et Comoriennes pour marquer l’Unicité et l’Indivisibilité de notre chère Nation.
Qu’elle soit également pour la Umma Islamique, l’occasion de nous réconcilier, de nous repentir mais surtout de ne ménager aucun effort pour que la paix revienne partout dans le monde, notamment en terres musulmanes.

L’Union des Comores exprime sa préoccupation et toute sa solidarité aux pays frères et amis et soutiendra toujours toute initiative qui tende à créer toutes les conditions pour que la paix dans le monde et la sécurité internationales soient préservées. Honorable Assistance,
En ce jour particulier où nous célébrons l’une des fêtes les plus importantes pour tout musulman, la fête du sacrifice, je voudrais vous rappeler qu’en tant que musulmans, nous sommes tenus, à toujours privilégier la sérénité dans la prise de nos décisions surtout celles relatives à la vie de la communauté, pour l’intérêt général.
Notre pays qui a longtemps souffert de nos divergences et querelles, s’est résolument tourné, depuis quelques années, vers la consolidation des acquis de la réconciliation nationale. Mais en même temps, d’autres défis liés à la mondialisation se dressent devant notre volonté commune à préserver les valeurs qui font de nous, une nation éprise de paix.
Pour que nous réussissions à y faire face, nous devons aller à l’essentiel pour éviter les pièges de l’enlisement.

Mes chers compatriotes,
Au-delà des problèmes techniques de droit, tous les Comoriens savent que la réforme constitutionnelle de 2009, avait comme objectif principal, l’harmonisation de nos élections afin de minimiser les coûts et permettre aux dirigeants qui seraient élus, de travailler dans la sérénité pour une vie meilleure des Comoriens.
C’est ainsi que nous avons organisé des élections législatives en même temps qu’avec celles des Conseils des îles et celles des exécutifs de l’Union et des îles autonomes.
Pour y parvenir, nous avons été assistés par tous nos partenaires à qui j’exprime encore une fois toute notre reconnaissance, pour avoir accepté de nous accompagner. En temps que symbole de l’Unité Nationale, garant, arbitre et modérateur du fonctionnement régulier des institutions, je dois veiller au respect des règles communes que nous nous sommes fixés pour l’harmonie institutionnelle, pour la continuité de l’Etat et pour une stabilité institutionnelle.

C’est cette stabilité institutionnelle qui a nous a tant manqué, mais que nous avons retrouvée grâce aux efforts et aux sacrifices des uns et des autres, qui a permis à notre pays de passer le cap de l’IPPTE et entamer sa consolidation par l’adoption des mesures budgétaires strictes conformes à nos engagements vis-à vis de nos partenaires.
Aussi, c’est ce climat reflétant notre prise de conscience qui permit au Gouvernement de la République de multiplier les efforts propres pour l’investissement public avec comme objectif, la création d’emploi et l’amélioration du pouvoir d’achat par une hausse substantielle de la croissance.
Dans le secteur éducatif, ceci a permis entre autre, que comme le Gouverneur de l’île de Mohéli il y a quelques années, au Gouverneur de Ngazidja de reprendre l’initiative heureuse d’aider les parents d’élèves à diminuer les coûts de scolarité en leur apportant une aide importante pour l’acquisition des fournitures scolaires.

Quant au Gouverneur de l’île Autonome de Ndzouani, nous ne pouvons que le féliciter pour avoir mis en place un lycée d’excellence permettant à nos enfants de se distinguer et à l’Etat, de leur apporter son soutien. Actuellement, les autorités de Ndzouani ont entamé la rationalisation des effectifs du corps enseignant. Les résultats catastrophiques des examens de fin d’année doivent nous interpeller.
C’est pourquoi, inspecteurs et pédagogues, doivent maintenant prendre la mesure de l’importance dudit secteur et chacun en ce qui le concerne, doit jouer son rôle.
Dans le domaine de la santé, des nouveaux blocs opératoires seront, dans quelques mois construits à El-Maarouf et le Centre hospitalier de Mwali verra ses services renforcés.
Pour le secteur stratégique de l’énergie, la mobilisation de 18 millions de dollars pour le redressement du secteur par la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement et la signature avec Exim-Banque Inde, d’une convention de financement d’une centrale à fuel lord, sont autant d’efforts devant nous permettre d’améliorer le secteur.

Pour les Télécommunications, le réseau 3G est commercialisé dans les grandes villes pour la fourniture des services tels que MMS, Vidéo, TV, Vidéoconférence, Money transfert et internet mobile. Il faudra poursuivre cette même politique afin de créer toutes les conditions facilitant la communication avec le monde.
Pour la sécurité de notre territoire, dans peu de temps, débuteront les études nécessaires pour la mise en place autour de nos côtes, des installations de contrôle de notre territoire maritime et vous savez très bien mon attachement à la lutte contre le terrorisme, la piraterie, le grand banditisme en mer, à savoir, la circulation de la drogue ou encore d’autres marchandises prohibées par la loi.
Au mois de décembre, l’Afrique et la France se retrouveront à Paris afin de discuter et mettre en place, une politique volontariste visant à sécuriser d’avantage notre continent en général et nos pays respectifs.
Mais avant et sur invitation des Hautes Autorités du Royaume d’Arabie Saoudite et d’Oman, nous effectuerons sous peu des visites de travail pour réchauffer et consolider nos coopérations bilatérales.
Tous ces projets n’auraient jamais pu être réalisés si la stabilité institutionnelle n’était garantie, et il nous sera toujours difficile de concevoir un meilleur avenir pour notre pays si cette stabilité reste en permanence menacée.

Honorable Assistance,
Je voudrais avant de terminer mon propos, partager avec vous la réflexion que je viens de faire à notre institution, la Justice.
Dans une rencontre avec les magistrats ici à Béit Salam, j’ai demandé aux juridictions de réfléchir et me proposer dans un mois, une nouvelle stratégie pour que notre justice retrouve la confiance des justiciables. En effet, en tant que Premier Magistrat du pays, Garant de l’indépendance de la Justice, j’ai interpellé nos magistrats pour qu’ils prennent leurs responsabilités et mettent fin à l’impunité.
Tant que les Comoriens ne retrouveront pas la confiance vis-à-vis de notre institution judiciaire, il nous sera très difficile de consolider la paix sociale et de rassurer nos partenaires au développement.
En effet, lorsqu’une société comme la nôtre s’engage énergiquement dans la lutte contre la pauvreté, elle doit s’assurer que la justice, allié objectif des plus faibles, réponde aux attentes de la société.
Ainsi, la justice doit punir les auteurs des violences conjugales. Puisque la maltraitance des enfants est une préoccupation majeure du Gouvernement, et j’exhorte la justice à ne pas transiger !

Honorable Assistance,
Aujourd’hui, des citoyens éprouvent des difficultés à s’adresser à la justice. Ces difficultés sont en partie liées à des expériences quotidiennes perçues comme injustes.
Les personnes vivant en situation de précarité ont généralement des demandes fortes envers l’institution judiciaire, elles attendent globalement que celle-ci « défende leurs droits ». Elles souhaitent que « la justice soit juste », et reconnaisse leurs souffrances, alors que les décisions judiciaires constituent régulièrement pour elles, exactement le contraire, une privation de droit.
Dés-lors, aller en justice peut être conçu uniquement comme une démarche n’apportant aucun réconfort dans un quotidien pénible. En vivant de telles expériences négatives, des citoyens comoriens sont arrivés aujourd’hui à un point tel, qu’ils se méfient de la justice, de ses structures et de ses représentants.
Ce qui est particulièrement frappant, c’est que les plus faibles sont absents des lieux où il faudrait qu’ils soient (par exemple, pour faire valoir leur droit), et qu’inversement, ils sont souvent présents là où ils ne devraient pas se trouver (par exemple en prison ou devant le juge).
Alors, mesdames et messieurs, dans un mois, avec les magistrats, le gouvernement prendra les mesures qui s’imposent pour que la justice redevienne cette institution des droits et libertés individuelles et collectives des citoyens.
Encore une fois, je vous renouvèle mes remerciements pour avoir répondu si nombreux à cette fête marquant le 5ème pilier de l’Islam, le Haj.
Vive la solidarité internationale,
Vive l’Union des Comores dans la concorde,
Je vous remercie,
Beit Salam
Nom

A la Une,309,Abdillah Saandi Kemba,92,Abdou Ada Musbahou,90,Abdou Elwahab Msa Bacar,62,Abdoul Anziz Said Attoumane,15,Abdoulatuf Bacar,110,Abdourahamane Cheikh Ali,99,Aboubacar Ben SAID SALIM,43,Actualité Sportive,2120,Adinani Toahert Ahamada,42,Afrique,1625,Ahmadou Mze,85,Akram Said Mohamed,67,Ali Mmadi,203,Ali Moindjié,80,Anli Yachourtu,119,Assaf Mohamed Sahali,32,Ben Ali Combo,414,Biographie,1,Chacha Mohamed,47,COMMUNIQUE (APO),57,Comores - diaspora,1216,Comores Développement,88,ComoresDroit,425,COMORESplus,50,Comoropreneuriat,18,Cookies,1,Culture et Société,8669,Daoud Halifa,227,Darchari MIKIDACHE,197,Dhoul-karnayne Abdouroihamane,12,Dhoulkarnaine Youssouf,164,Dini NASSUR,146,Djounaid Djoubeir,85,Economie et Finance,1628,Élections 2016,370,Élections 2019,158,Elections 2020,33,Est africain - Océan Indien,3298,EVENEMENTS,52,Farid Mnebhi,341,France,1616,Hadji Anouar,23,Hamadi Abdou,449,High Tech,825,Ibrahim Abdou Said,9,Idriss Mohamed Chanfi,471,IMAM Abdillah,18,Infos légales,1,Irchad Abdallah,25,Journal Officiel,292,Kamal Abdallah,150,Lettre de Motivation,158,M. Soidrouddyne Hassane,108,Mayotte,2626,MBAE Ahmed Chabdine,11,Mohamed Abdou Hassani,460,Mohamed IBRAHIM MIHIDJAY,104,Mohamed Inoussa,34,Mohamed Soighir,28,Monde,1626,Moudjahidi Abdoulbastoi,32,Nakib Ali Mhoumadi,16,Nakidine Hassane,501,Nassuf Ahmed Abdou,24,Nassurdine Ali Mhoumadi,67,Offres d'emploi,207,Omar Ibn Abdillah,16,Pages,8,Paul-Charles DELAPEYRE,29,People,423,PERSONNALITÉS COMORIENNES,140,PHILIPPE DIVAY,82,Politique Nationale,5988,Publication Article,1,Rafik Adili,48,SAID HALIFA,22,Said HILALI,100,Said Yassine S.A,170,Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed,48,Salwa Mag,132,Santé et bien-être,818,SOILIHI Ahamada Mlatamou,52,Toufé Maecha,448,Toyb Ahmed,239,Transport Aérien,1171,Tribune libre,4743,TV DIRECT,3,Youssouf Ben,68,
ltr
item
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores: Allocution du Chef de l’Etat à l’occasion de la fête de l’idd el Kabir
Allocution du Chef de l’Etat à l’occasion de la fête de l’idd el Kabir
http://1.bp.blogspot.com/-bUwXYfyraCs/Ul2taXcbL3I/AAAAAAABBp0/sdCCxC3K-TE/s1600/1397764_358435024293106_105881625_o.jpg
http://1.bp.blogspot.com/-bUwXYfyraCs/Ul2taXcbL3I/AAAAAAABBp0/sdCCxC3K-TE/s72-c/1397764_358435024293106_105881625_o.jpg
HabarizaComores.com | Toute l'actualité des Comores
https://www.habarizacomores.com/2013/10/allocution-du-chef-de-letat-loccasion.html
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/
https://www.habarizacomores.com/2013/10/allocution-du-chef-de-letat-loccasion.html
true
8268768984551920237
UTF-8
Chargé tous les articles Aucun article trouvé VOIR TOUT Lire la suite Répondre Annuler la réponse Supprimer Par Accueil PAGES ARTICLES Voir tout RECOMMANDÉ POUR VOUS CATÉGORIE ARCHIVE RECHERCHER TOUS LES ARTICLES Aucun article trouvé avec votre recherche Retour à l'Accueil Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Jan Fév Mar Avr Mai Jun Jul Aoû Sep Oct Nov Déc juste maintenant il y a 1 minute $$1$$ minutes ago Il ya 1 heure $$1$$ hours ago Hier $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago il y a plus de 5 semaines Followers Follow CE CONTENU PREMIUM EST VERROUILLÉ ÉTAPE 1: Partager sur un réseau social ÉTAPE 2: Cliquez sur le lien sur votre réseau social Copier tout le code Sélectionner tout le code Tous les codes ont été copiés dans votre presse-papiers Impossible de copier les codes / textes, appuyez sur les touches [CTRL] + [C] (ou CMD + C avec Mac) pour les copier. Table des matières